Que faire au delta du mekong ? | Guide Pratique Vietnam

Road Trip au Vietnam 

Que faire au delta du Mékong | Guide pratique Vietnam

Aussi appelé le ‘grenier de riz’ du pays, visiter le Delta du Mékong est un incontournable lors de ton passage au Vietnam. En effet, 50 % du riz vietnamien est produit dans cette partie du pays. Découvrir le Delta du Mékong vas te plonger dans la richesse du patrimoine vietnamien et d’observer la faune et la flore luxuriantes qui entourent la région. 

Que faire au Delta du Mékong ? on le découvre ensemble pour un séjour inoubliable !

Que faire au Delta du Mékong ?  

Ben tre, la terre des cocotiers

Infos utiles

Avant toute chose, si tu viens de tomber par hasard sur mon article, sache que celui-ci va être sous forme de guide, mais pas seulement. En parallèle je t’explique l’histoire de ce road trip. J’ai réalisé le Vietnam à moto, et je trouve ça intéressant d’écrire et de te partager mon expérience, mais aussi mes ressentis, qu’ils soient bons ou mauvais. 

Actuellement sur les réseaux on voit que la beauté des voyages, que la belle vie. Oui c’est en grande partie ça, mais il y a aussi des galères, du stress, des difficultés rencontrées, et je t’expose tout ça pour te montrer une autre partie que l’on ne trouve pas forcément sur Instagram. Attention elle est pas forcément moins belle, mais elle est cependant d’autant plus forte, et c’est ce qui rend intéressant les voyages. 

Bref, si tu veux en savoir plus, l’histoire commence ici. 

Journal de bord : Le grand départ

13 janvier : 10h00

C’est le grand jour du départ de Ho Chi Minh, il est temps de prendre les motos pour se rendre à notre première étape, Ben Tre. 

82 Km, 02h15 de route d’après Google Maps. A ce moment-là on ne fonctionne qu’avec Maps.Me, lui nous annonce 57 min. Petit tips si tu veux faire un trip à moto au Vietnam : Maps.me est un FAIL TOTAL sur les horaires, tu peux rajouter en moyenne 2h par rapport à ce qu’il t’annonce, il ne prend pas en compte la circulation. 

Reprenons notre histoire. Les sacs sont prêts, on décide d’aller se poser dans un café avant le départ. Un café pour Lau, un smoothie pour Bibi avec un thé offert par la maison. Au Vietnam c’est un rituel, rares sont les cafés qui ne t’offrent pas un thé maison lors de ton arrivée. 

Bien évidemment on ne fait pas les malignes. On a de l’appréhension, mais en même temps l’envie de prendre la route. Surtout moi, je pars du principe que ça ne sert à rien de rester dans cette appréhension et qu’au bout d’un moment il faut y aller pour voir ce que ça va donner. 

On paye la note, direction l’hôtel, il est temps de mettre nos sacs sur les bolides. 

Le verre de thé froid offert

5 secondes, le temps qu'il nous a fallu avant le premier problème

Oui, tu as bien lu. 5 secondes et on a du s’arreter à cause du premier bourbier.

Lau est devant puisqu’elle à la moto avec le porte téléphone, elle prend le premier dos d’âne au bout de la rue et… Boum la béquille principale décide de ne plus tenir et de trainer à même le sol. Parfait ça ! 😂

On se met à regarder la béquille pour voir ce qu’il ne va pas, comme si on savait le fonctionnement de maintien de la béquille sur une moto. Bien sûr que non on ne sait pas, hier matin on ne savait même pas passer les vitesses sur ces engins 🙃

Faux départ, il est temps de trouver un garagiste ! On commence à chercher et la, par chance, Lau en trouve un dans la rue juste derrière l’hôtel. Effectivement, tu peux trouver des garagistes de partout au Vietnam, et ça c’est cool. 

Deux femmes touristes qui débarquent dans un garage… Autant te dire qu’on a été accueilli avec des rires au premier abord. Petite parenthèse, ça n’a pas été que dans ce garage, de manière générale être une femme à moto en trip en Asie du Sud Est c’est se confronter parfois à une sorte de sexisme. Sexisme que tu peux très bien retrouver dans certains garages en France hein, au cas ou.

Nous sommes donc face à nos garagistes tout sourires avec notre béquille qui trainent de la patte. Passé cet accueil, leur professionnalisme et leur efficacité nous ont tout de même mises en confiance. À vrai dire il n’y a généralement rien de méchant dans leur rire, juste effectivement tu seras assez « remarquée » en étant une fille qui réalise un mototrip en Asie. 

Finalité, le mec comprend directement le problème même si la communication en anglais n’est pas faisable. Une simple histoire de changement de ressort et nous voilà dans les starting-block faire notre nouveau départ ! 

La sortie de Ho Chi Minh et la route jusqu'à Ben Tre

82 km pour 2h15 de route d’après Google, nous l’avons fait en un peu plus de 3h. On a fait une pause rapide pour mettre de l’essence dans une petite ville du nom de Go Cong. Premier débriefing, le premier d’une très longue liste d’ailleurs. On reprend la route, aucun incident à déplorer, la route s’est assez bien passé. 

On a eu de la chance pour la sortie de Ho Chi Minh étant donné qu’on était pas dans le centre, on a pas eu le droit au gros bordel sur les routes. Un tantinet maligne quand même les dames. 

Bon je t’avoue qu’on a quand même du prendre un espèce de boulevard pour sortir de la ville avec des dizaines et des dizaines de scooter, camions, voitures et ça a clairement été le baptême du feu 😂

L’adrénaline à son maximal, mais une fois cette étape passée, on a eu plus de « tranquilité » pour se mettre en jambe sur les motos. 

En tout cas les premières sensations sont la. Il fait beau, le soleil tape, il y a moins de monde sur la route à certains endroits… C’est encore stressant mais personnellement je sens que je peux prendre énormément de plaisir à me balader en moto, et je commence à apprivoiser de plus en plus la capricieuse. 

Première étape faite, nous voici à Ben Tre pour visiter le Delta du Mékong ! ✅

Pour fêter ça, on s’est accordées un repas digne des plus grands : des nouilles en boite avec un smoothie yaourt passion. À en faire palir le foodporn des plus grands instagrammeurs ! 

C’était brulant, ça piquait de ouf mais honnêtement ce repas était dingue. Pourquoi ? Parce qu’on était à Ben Tre et qu’on avait eu aucun soucis, et ça, c’était le meilleur sentiment qu’on pouvait avoir ! 

Ben Tre : au coeur du Delta du Mekong

Ben Tre est considérée comme la terre des cocotiers car on comptabilise une production de 50 millions de noix de coco par an. Oui, rien que ça. Le cocotier permet le développement économique de la région et fun fact, cette coco contient une teneur en huile plus élevée que celle des autres régions du pays. L’arbre et le fruit nourrissent donc un artisanat varié et local tout en faisant vivre des milliers de familles.

En venant à Ben Tre, c’est être entouré de canaux, de rizières, de villages paisibles, et bien sûr de cocotiers. On valide totalement l’ambiance. Tour d’horizon sur ce que l’on peut faire sur la terre des cocotiers ! 

Se balader au nightmarket le long du mékong

Un marché très fleuri
Càm On = Merci en vietnamien

Bien évidemment, Ben Tre a son petit night market une fois la nuit tombée. À vrai dire la ville commence à se réveiller en fin d’après-midi, quand il commence à faire un peu plus frais (oui il fait assez chaud dans cette partie la du Vietnam). 

Chose qui m’a étonné pour celui-ci, il y a énormément de fleuristes ! Il y a bien évidemment absolument de tout et n’importe quoi tout le long du Mékong. Promis tu vas être en totale immersion avec les locaux, sans oublier les stands de rue pour la nourriture. 

Infos utiles

  • Ouvert tous les jours de 17h30 à 22h.

Se perdre dans la jungle environnante de Ben Tre

Vue par dronie

Ben tre est un lieu rempli de verdure. Et le meilleur moyen de pouvoir le constater est de partir en balade dans les alentours de la ville à moto ou à vélo. 

À toi la découverte des petits villages voisins avec des locaux tous plus souriants les uns que les autres. C’est une activité parfaite pour te rendre compte à quel point il y a des cocotiers de partout et que le lieu vaut clairement son nom de « terre des cocotiers ».

En effet on aperçoit quelques cocotiers

Infos utiles

  • Le prix de la location de scooter est de environ 150 000 dôngs par jour, soit un peu moins de 6€
  • Pour le prix de la location de vélo, je ne peux pas te dire mais demande directement auprès de ton hotel. Ils sauront directement ou t’en trouver et ça coutera forcément moins cher que le scooter. 
Pas gêné par les embouteillages

Découvrir les bras du mékong par voie fluviale

Activité que je n’ai pas réalisée mais qui est pas mal proposée, surtout le long du Mékong vers le marché (et oui Sherlock). 

Si les balades à vélo ou à moto ce n’est pas ton truc, tu peux effectivement privilégier cette activité. Vois directement avec ton hôtel pour réaliser cette demi-journée ou journée, je suis certaine qu’ils sont en lien avec des personnes réalisant ce genre de balade ! 

Faire une escapade dans les villages voisins : Cai be et sadec

Cai Be est une autre petite ville tranquille du Delta. Ce qui est intéressant à découvrir une fois sur place c’est l’ile juste en face de la ville. Attention, l’endroit est réputé pour son marché flottant, mais apparemment depuis le covid ce fameux marché n’existerait plus que dans le passé… Mais on va voir un peu plus bas dans l’article ou tu peux découvrir ce genre d’activité qui existe encore dans la région ! 

Depuis Ben Tre, compte à peu près 1h30 de route. 

Concernant Sadec, connais tu Marguerite Duras ? C’est une dramaturge et réalisatrice française qui à vécue pendant une partie de son enfance et son adolescence en Indochine Française. Elle est l’auteur du roman à succès « L’amant » qui est une autobiographie. Le lien entre la dramaturge et Sadec est que c’est dans cette petite ville que tu peux trouver la fameuse maison de son amant. 

Tu peux aussi y découvrir de nombreuses architectures de la période coloniale, son marché ainsi que son village de fleurs (Làng Hoa). Enfin il y a aussi des pagodes (la pagode Phuoc Hung construit par les chinois) et des temples (temple Kien An Chung qui a servi de prison).

Depuis Ben Tre, compte à peu près 2h20. Oui c’est un peu loin, à toi de voir si ça vaut le coup d’y dormir une nuit ou pas ! Je n’ai pas encore eu l’occasion d’y aller. 

Journal de Bord : le premier rappel à l'ordre

Un rond point pas ouf à prendre

Il fallait bien que ça arrive, nous avons eu notre première mésaventure sur la route depuis Ben Tre en direction de Cai Be. Direction que nous n’atteindrons jamais du coup. 😂

On a 1h30 de route, la route se passe bien, on prend de plus en plus en main les motos. Viens un moment nous nous arrêtons sur le côté à l’entrée d’un rond-point. Je pourrais même plus te dire l’objet de cet arrêt, on discute 5 min et on repart pour prendre ce dernier, direction la troisième sortie. 

Nous sommes bien évidemment 124 sur le rond-point. Un nombre normal quand tu prends un rond-point dans ce pays, mais au tout début je peux t’assurer que ça fait tout drôle. On est en plein dedans, et , chute de Lau. Une chute comme 85% des voyageurs font lorsqu’ils sont sur un 2 roues en Asie. La moto a dérapé (il y a pas mal de graviers), mauvaise manip de sa part, bref on ne sait pas trop. 

Je m’arrête un peu plus loin, Lau se relève directe, le genou saigne, le rétro de la moto est pété et le téléphone qui était accroché n’a rien. On relève la moto tout en étant évité de façon chirurgicale par des dizaines et des dizaines d’automobilistes vietnamiens. Pour eux rien de choquant, ils continuent de rouler, ne klaxonnent pas, ne s’agacent pas, bref la scène est un peu lunaire, car on met bien 2/3 minutes avant de se décaler du rond-point. 

Avons nous commencé à débriefer de la chute sur le rond-point ? Totalement ! Va savoir pourquoi d’ailleurs. 😂

C’est même Lau qui va se rendre compte de l’absurdité de la scène « Non mais attends on va s’enlever on est en plein milieu la ».

En train de chercher le rond point pour faire une glissade dessus
Simplicité 😍

Un coup de bétadine plus tard

Nous allons donc au premier café du coin pour nettoyer sa plaie. La classique, le genou et le coude saignent. Ça peut paraitre impressionnant, mais ce n’est pas profond pour autant. Moi ce qui m’inquiète sur le moment ce n’est pas l’état du coude et du genou, mais la cicatrisation qui va suivre sur les prochains jours. On est sur un climat tropical, et ça change totalement la donne. 

Comme je l’ai dit juste avant ce n’est pas profond, mais une mauvaise cicatrisation peut entrainer pas mal de douleur. J’ai déjà vécu ce genre de scène en Thaïlande avec une autre personne, on a mal cicatrisé son genou, et je peux t’assurer que la douleur qu’elle à subi après pour avoir une bonne cicatrisation, et bien je ne le souhaite à personne. 

La situation est même cocasse, Lau gère beaucoup plus que moi alors que c’est elle qui est tombée. Je suis plus inquiète qu’elle et elle le remarque. Les 5 minutes qui ont suivi sa chute, l’adrénaline est totalement présente pour sa part et je pense que c’est ce qui fait qu’elle prend de façon assez décontractée sa glissade imprévue. 10 min après, on est sur une autre ambiance ou elle reprend un peu plus ses émotions. 

Une fois la bétadine mise de façon très grossière sur les plaies par le gérant du café, un petit repas s’impose. On décide bien évidemment de ne pas aller a Cai Be mais plutôt de rentrer, ni Lau ni mois avons envie de nous éloigner encore plus du logement après ce qu’il vient de se passer.  

Un passage express chez le garagiste

Il est temps de reprendre les motos, mais bien évidemment nous avons une petite surprise finale, on ne peut plus passer les vitesses sur la moto de Lau. En tombant, le « repose pied » est remonté sur le levier de vitesse.

Heureusement encore une fois il y a un garagiste pas loin. On lui montre, il comprend directement le problème (je pense qu’on est loin d’être les premières à avoir ce genre de problème suite à une chute). Bon, entre temps il a cru qu’on voulait vendre la moto et ‘il m’a demandé quel était son prix haha 

Il répare en 35 secondes chrono la moto à l’aide d’une sorte de clé pour replacer le repose pied, et refuse qu’on le paye pour la main-d’oeuvre. On est assez gênées et confuses, mais c’est comme ça en Asie du Sud Est. On le comprendra au fur et à mesure de notre trip, mais les garagistes te font payer que lorsqu’il y a un changement de pièce, la main-d’oeuvre n’est pas payante. Les prix sont donc dérisoires. Encore une petite « leçon de vie » pour nous à ce moment-là. 

Nous voila donc reparties en direction du logement, je te dispense de toute la remise en question qu’il y a eu juste après ceci, mais oui ça a été la première d’une longue liste haha 

Ou loger à Ben tre ?

NHA NGHI K House

Si tu veux un logement qui sort de l’ordinaire, c’est à celui-ci qu’il faut se rendre ! Bienvenue dans un monde coloré, voir très coloré ! En deux ou trois mouvements tu passes d’un bungalow à la couleur rouge spider-man, puis d’un bleu éclatant ambiance reine des neiges. Avons-nous pris ce logement pour le délire un peu beauf sur les bords ? Bien évidemment que oui. Et parce que c’était l’un des moins cher aussi. 

Ce qu’on n’avait pas vu par contre, c’est que c’est vraiment microscopique à l’intérieur ! Tu as la place pour un lit, et c’est tout. Pour rejoindre la salle de bain ? Aucun soucis marche sur le lit pour arriver dans la salle de bain, pratique 🤣

Honnêtement tu peux bien te marrer tellement c’est improbable mais c’est l’histoire de deux nuits et à condition que tu passes ta journée hors du logement. Une nuit de plus et tu commences à te sentir étouffer à mon humble avis. Cependant on avait quand meme la clim ! 

Je te mets quand meme le prix si tu veux un logement atypique et pas cher, mais on oublie la place et le luxe sur ce coup. 

Très déçue de ne pas avoir eu cette couette spider man

Infos utiles

  • Le prix de la nuit dans un mini bungalow climatisé était de 11,5€ soit, 5,75€ par personne. 

Comment aller à bEN trE ?

En moto tu le sais, tu peux compter environ 3h de route en roulant tranquille depuis Ho Chi Minh.

En ce qui concerne les bus au départ de HCM, tu peux compter 2h à 2h30 en fonction de la circulation. Les tickets ne sont pas disponibles via 12goAsia, tu peux donc demander à ta guesthouse si elle propose des tickets pour ce trajet ou tu peux prendre un ticket directement avec la compagnie de bus Thao Chau. Je te mets dans les infos utiles le point GPS pour prendre ton billet. 

Infos utiles

  • 3h de route pour 85 Km en moto. 
  • Des compagnies de bus réalisent le trajet, rejoins ce point GPS. 
  • Le prix du billet est de 90 000 VND, soit environ 3,5€

Combien de temps à bEN trE ?

Honnêtement tu fais très vite le tour de la ville de Ben Tre. 

En une journée tu as vu ce qu’il fallait voir. Non ce qui est intéressant à Ben Tre c’est ses alentours pour rejoindre par exemple Sadec ou Cay Be. En soi tu peux faire 1 jour à Ben Tre avec une activité dans le Mékong, et un jour ou tu découvres ses environs avec ses villes voisines, soit 2 jours. Je pense que tu vas très vite tourner en rond si tu y restes plus. Personnellement j’y suis restée 1 jour et demi et ça m’a été suffisant. 

Ben tre, un indispensable ?

Ben Tre c’est calme, dépaysant et verdoyant. Si tu veux être dans un lieu calme, c’est parfait. Cependant, tu risques vite de tourner en rond. Honnêtement si ton temps est compté au Vietnam, il vaut peut-être mieux privilégier d’autres endroits que Ben Tre… Autrement dit, si tu veux juste faire une halte pour visiter le Delta du Mékong, je te conseille de t’arrêter plus à Can Tho qui est considéré comme la capitale du Delta du Mékong. C’est plus grand, plus vivant, on en parle dans la deuxième partie de cet article. 

Par contre, si tu veux t’éloigner un peu des sentiers battues du delta et que tu veux profiter de cette région, Ben Tre est une bonne étape réaliser ! 

Que faire au Delta du Mékong ?  

Can Tho, la Capitale du delta du mékong

Can Tho est la plus grande ville du Delta du Mékong. Considéré comme le centre économique et politique de la région du « grenier de riz ». La ville possède son propre aéroport qui lui permet d’être parfaitement desservie depuis les autres régions du pays. 

Tu l’auras compris, c’est cette ville qu’il faut privilégier si ton temps est compté sur le Delta du Mékong et que tu veux voir un bon aperçu de cette région du sud du Vietnam. 

Journal de Bord : La route de Ben Tre à Can Tho

Un trajet de 5 heures

Il est temps de repartir pour la deuxième destination en direction de Can Tho. Sur le papier, il y a 3h de route. En réalité, on a mis 5h pour rejoindre Can Tho avec les différentes pauses. On comment petit à petit à se rendre compte qu’on mettra beaucoup plus de temps que ce qui est annoncé sur google maps. 

Pour couper un peu la route, on a prévu de manger dans une petite ville du nom de Vung Liem. On arrive dans la première ville ou le dépaysement est total. Nous sommes clairement les seules touristes, et à vrai dire on ose pas trop tester la nourriture de rue. Résultat des courses on décide de s’arrêter dans un petit café sur le bord de route, histoire de se prendre juste un petit énergisant avant de repartir. 

Premier gros dépaysement et première belle rencontre. La petite dame du café ne parle absolument pas anglais, alors avec les signes on arrive à se comprendre et elle commence à nous préparer un iced Coffee. À ce moment-là je n’aime pas encore le café, mais je n’ose pas lui dire non. 

On s’assoit, elle nous dépose nos cafés. C’est à ce moment précis que mon histoire d’amour avec le Vietnamese coffee à démarré. Outre le fait que le café était très bon, la dame était tout bonnement incroyable. 5 min après nous avoir déposé les cafés, voilà qu’elle vient nous déposer un sac entier de fruits. À première vue on dirait des oranges. Elle nous fait comprendre qu’elle nous les offre. Notre bonne étoile est de notre côté, voilà notre repas du midi ! Orange + café, si avec ça on met pas le turbo sur les briquettes. 

Iced Vietnamese coffee

Le reste de la route : une frayeur en plus

On décide de reprendre la route, on s’apprête à partir et voilà que la petite dame nous redonne des oranges + 4 bouteilles d’eau. Elle dit encore que c’est pour nous. On est assez gênées de ne pouvoir rien donner en échange, mais elle n’attend rien. C’est un petit geste simple, mais qui nous touche énormément sur le coup. Première belle expérience à moto, s’arrêter dans une ville ou on ne se serait jamais arrêtée si on avait été en bus, et vivre un beau moment de simplicité et de bonté de la part de cette dame. Une belle petite anecdote marquante sur la bonté des Vietnamiens. 

3h de route plus tard, nous arrivons à proximité de notre nouvelle destination. La route a été propre, sans trop de monde et avec de beaux paysages jusqu’à l’arrivée dans la ville de Can Tho. À partir de ce moment, il y a eu pas mal de monde sur la route, et ça a été un peu plus compliqué. Les scooters, les motos et les voitures s’entremêlent, se doublent par la gauche, par la droite, on est de nouveau dans une fourmilière géante où l’on doit être à l’affut. On se rapproche d’un pont et on remarque bien qu’un ralentissement se produit. Sur le moment on ne comprend pas forcément ce qu’il se passe, mais c’est en arrivant sur le pont que l’on comprend la raison du ralentissement.

Un scooter au sol, le corps d’une femme à côté, une personne qui tient dans ses bras le corps. L’accident vient d’avoir lieu il y a seulement quelques minutes, et je peux t’assurer que ça fait tout drôle de voir cette scène. On continue de rouler, tout le monde évite le scooter au sol, comme si de rien était… Comment va cette personne ? Est-elle en vie ? 

On n’aura jamais la réponse, mais ce qui est sur c’est que ça nous démontre encore une fois que tout peut basculer d’une seconde à l’autre. À partir de ce moment-là je suis complètement sortie de ma route, j’avais qu’une seule hâte, c’est d’arriver et de poser la moto. L’image de cette jeune femme sur la route, je ne l’oublierais jamais. 

 

Ce genre de route qu'on aime
Delta vibes
Le logement

Le soulagement de l'arrivée à Can Tho

Nous arrivons donc à Can Tho en fin de journée, plus qu’heureuses d’arriver sans aucun gros problème. 

D’autant plus que le logement est tout bonnement magnifique. C’est calme, paisible, et nous faisons la rencontre d’une famille française faisant un tour d’Asie. Ils sont quatre, avec deux préados. L’échange se fait rapidement, et nous ferons même l’activité du marché flottant avec eux le lendemain matin. En plus d’avoir un logement à l’environnement plus qu’agréable, une famille d’une gentillesse inouïe comme hôte, nous faisons la rencontre de personnes adorables avec qui nous allons garder contact tout le reste du voyage. 

Can Tho, tu as été un 10/10 dans tous les domaines. 

Prochaine étape, Visiter Da Lat au Vietnam

Que faire à Can Tho ?

Découvrir le marché flottant de Cai Rang

Bien brumeux à 06h00 du matin
Une ambiance hors du temps

Un incontournable lors de ton passage dans la ville de Can Tho. Bon qu’on se le dise direct, oui c’est très touristique. Cependant, ça reste sympa à faire et c’est une activité typique d’Asie du Sud Est qu’il faut découvrir. 

C’est un peu l’une des activités à ne pas louper pour visiter le Delta du Mékong, alors je peux presque mettre ma main à couper qu’importe la guesthouse ou tu seras, on te proposera ce type d’activité. Personnellement la mienne le proposait, et le départ était littéralement à 20 mètres de notre logement. 

L’activité s’est déroulée de la façon suivante : plusieurs arrêts à des « stands » du marché ainsi que deux autres arrêts. L’un dans une barque qui confectionne les nouilles de riz, et une autre qui est plus là pour te promener dans le jardin d’une guesthouse afin de prendre un verre ou un petit déjeuner à la fin de la balade. 

Je ne t’en dis pas plus, tu verras de tes propres yeux le déroulement. Ça reste très intéressant de voir l’organisation des marchés flottants qui sont malheureusement voués à disparaitre au profit des marchés terrestres.  

 

Infos utiles

  • Le réveil est très matinal car le départ se fait aux alentours de 5h du matin pour un retour aux alentours de 10h en fonction des activités que tu dois réaliser avec ta guesthouse. 
  • Je ne pourrais plus te dire précisément le prix exact de l’activité car je l’ai payé en même temps que l’hébergement à la fin du séjour, mais c’est certain qu’elle ne dépassait pas les 10€. 

Se balader dans les villages à proximité de Can Tho

Bien loin des embouteillages

Comme Ben Tre, il y a d’innombrables petites routes afin de visiter le delta du Mékong. N’hésite pas à louer un scooter ou un vélo dans ta guesthouse afin de découvrir les alentours et de tomber sur de petits endroits absolument pas touristiques et qui sont absolument trop mignons. 

Infos utiles

  • Tu peux trouver des scooters pour environ 150 000 dôngs par jours, soit à peu près de 6€ par jour. 
  • La location de vélo est d’environ 80 000 dôngs par jour, soit à peu près 3€ par jour. 

Découvrir la ville de Can Tho

Hello from Can Tho
Statue de Ho Chi Minh

La ville de Can Tho est la plus grande ville du Delta et c’est toujours intéressant d’en faire une petite visite ! Je te conseille de t’y rendre en fin d’après-midi. La ville commence à se réveiller à ce moment-là car la chaleur se fait moins présente. Le night market commence à se mettre en place, et c’est à partir de là que tous les vietnamiens commencent à sortir pour profiter de la fraîcheur. 

La balade le long du Mékong est à privilégier, c’est ici que tu peux trouver la majorité des activités de la ville en fin de journée. 

Cependant, je ne te conseille pas pour autant de loger en plein dans la ville. Les alentours sont 1000 fois plus mignons que le centre. Tu es en plein dans la verdure du Mékong et surtout, tu as le calme. Chose que tu n’as pas dans la ville. Et pour profiter de cette verdure et de ce calme, je te présente le logement parfait dans le prochain paragraphe ! 

 

Où loger à Can Tho ?

Brown House resort

La fameuse guesthrouse

Un petit coin de paradis dans le Delta du Mékong ! Située à seulement 10 min de la ville, ce havre de paix est le lieu parfait pour poser tes valises le temps de quelques jours pour visiter le Delta du Mékong. Pour couronner le tout, la famille qui gère la maison est juste absolument incroyable. Ils sont d’une gentillesse sans nom et ils se plieront en quatre pour que tu passes le meilleur des séjours. 

Les bungalows sont simples, efficaces et propres avec salle de bain privative. Rien à dire dessus. 

Infos utiles

  • Le prix de la nuit dans un bungalow était de 2,5€ par personne. Oui, le prix du bungalow était de 5€ pour un véritable petit cocon avec beaucoup de charme. 
  • Attends toi pas non plus à du grand luxe. C’est simple, mais c’est clean. 

Comment aller à Can Tho ?

Depuis Ho Chi Minh, tu peux rejoindre Can Tho via des minivan ou des bus. Compte à peu près 3h30 pour le minivan et 4h pour le bus. Tu peux acheter les billets directement sur 12 Go Asia, ou voir directement avec ta guesthouse. C’est possible que ça soit moins cher en passant par eux ! Sinon, va directement au bureau de la compagnie qui se nomme « Futa ».

En moto depuis Ho Chi Minh, tu vas bien mettre 5h / 5h30. Ça peut faire long et c’est pour ça que nous avons fait un premier stop à Ben Tre. 

Infos utiles

  • Le prix du bus ou du minivan est le le même sur 12 GoAsia, le trajet va te couter 203 000 dông, soit environ 8€. 

Combien de temps à Can Tho ?

Comme sa petite soeur Ben Tre, les guesthouses de Can Tho proposent pas mal d’activités pour découvrir « l’intérieur » du Delta et toutes les activités qui enveloppent la vie au Mékong. C’est une région assez paisible ou on prend son temps, alors si tu veux du repos, tu peux poser tes valises quelques jours dans les alentours de Can Tho. Cependant, si tu es au début de ton voyage, je pense que 2/3 jours suffisent pour voir un bel aperçu du Delta du Mékong depuis Can Tho. 

Si tu es pressé par le temps (ce qui va surement être le cas pendant ton voyage au Vietnam tellement ce pays est gigantesque), les hôtels ou guesthouses de Hô Chi Minh proposent des excursions à la journée pour découvrir ce haut lieu artisanal du pays. Ça peut être une bonne alternative si tu ne veux pas t’éterniser dans le Delta. Cependant je pense que c’est mieux de passer au moins 2/3 nuits dans la région pour réellement découvrir la vie paisible près du Mékong. 

Le mot de la fin

Visiter le Delta du Mékong est pour moi un incontournable lors de ton passage au Vietnam. Véritable acteur économique du pays, la région peut être délaissée ou survoler au profit d’autres endroits du pays, et pourtant. Avec son climat favorable une bonne partie de l’année, le sud du pays est une place de choix pour découvrir un pays authentique, paisible, et reposant. 

J’espère avoir répondu à tes questions pour ton voyage au Delta du Mékong, et bravo si tu as tout lu. Il faut reconnaitre que l’article est assez long hahaha

N’hésite pas à me contacter si tu as des questions supplémentaires pour qu’on en parle ensemble, que ce soit en commentaire ou par le biais de mes réseaux sociaux ! 

À très vite

Cass 🤙🏽

Road trip à moto au Vietnam

Les autres articles sur le vietnam 👇🏽 

Post a Comment