Que faire à Vientiane ? La capitale du Laos

Road Trip au Laos 

Que faire à Vientiane ? La capitale du Laos

Vientiane, la capitale discrète du Laos, mais pas que. Tu peux aussi considérer comme la capitale la plus calme d’Asie du Sud-est. En arrivant à Vientiane, oublie l’effervescence des grandes villes asiatiques et leur brouhaha incessant. Ici, le calme règne, une ambiance paisible s’y dégage ou l’on oublierait presque que l’on est en Asie.
Bienvenue dans une capitale différente, un peu boudée des voyageurs et pourtant qui a son lot de surprises. Que faire à Vientiane, la capitale du Laos ? On découvre tout ça maintenant.

Infos utiles

Avant toute chose, si tu viens de tomber par hasard sur mon article, sache que celui-ci va être sous forme de guide, mais pas seulement. En parallèle je t’explique l’histoire de ce road trip. J’ai réalisé le Laos à moto, mais il faut savoir que l’aventure n’a pas démarré au Laos. Tout à commencé au Vietnam ou j’ai traversé le pays du sud au nord avec mon bolide et je trouve ça intéressant d’écrire et de te partager mon expérience, mais aussi mes ressentis, qu’ils soient bons ou mauvais. 

Actuellement sur les réseaux on voit que la beauté des voyages, que la belle vie. Oui c’est en grande partie ça, mais il y a aussi des galères, du stress, des difficultés rencontrées, et je t’expose tout ça pour te montrer une autre partie que l’on ne trouve pas forcément sur Instagram. Attention elle est pas forcément moins belle, mais elle est cependant d’autant plus forte, et c’est ce qui rend intéressant les voyages. 

Bref, si tu veux en savoir plus, l’histoire commence ici. 

Que faire à Vientiane ? 

La fin d'une aventure

Journal de bord : La dernière étape à 2

La route jusqu'à Vientiane

Après un bref passage rapide à Vang Vieng, celle que l’on appelle la ville de la fête du Laos, il est temps de remonter sur les briquettes afin de partir en direction de la capitale du pays : Vientiane. 

Sur le papier, c’est un petit trajet de 1h30 annoncé assez facile sur Google Maps. Néanmoins, et (presque) comme d’habitude, le trajet ne se passera pas comme prévu. Le trajet se fait en 1h30 si tu peux prendre l’autoroute construit par la Chine. Petit détail qui a son importance, comme pour le Vietnam, tu ne peux pas prendre l’autoroute avec ta petite 125. Direction les petites routes qui ne seront pas trop en mauvais état, mais qui vont nous rajouter 1h30 de route sur le temps de route initiale sous une chaleur ardente, avec un paysage monotone, plat, entouré de camions. 

Tu l’as compris, cette route Vang Vieng – Vientiane n’est pas la route la plus belle du Laos. 

Somewhere in Vietnam

Et comme si ça ne suffisait pas, le trajet aura aussi eu une certaine difficulté psychologique. Si tu me lis depuis le début, tu n’es pas sans savoir que cette folle aventure, je ne la réalise pas seule. Une amie a pu me rejoindre depuis la France et réalise cette aventure avec moi. Vientiane sonne notre dernière étape à deux. Mon acolyte prendra un avion en direction de Phuket une fois après avoir passé quelques jours dans la capitale laotienne. C’est donc le trajet de la dernière fois. 

Une fois à Vientiane, il va falloir vendre sa moto, organiser ma suite solo, et je peux te dire que sur le moment, c’est assez difficile de savoir que c’est la fin. La fin d’une première d’aventure avec une intensité comme je n’avais encore jamais vécue en voyage, avec des moments aussi beaux que difficiles, des galères comme on n’en avait absolument pas imaginé, mais la création d’une vraie team où on a réussi à se soutenir du début jusqu’à la fin sans exploser, et ça c’est rare en voyage quand certains événements nous dépassent.

Le trajet des dernieres fois

Un dernier briefing avant le départ, le lancement pour la dernière fois de la playlist mototrip en simultané sur nos AirPods, les dernières pauses sur le bord de la route sous un soleil de plomb à parler de tout et de rien en fonction des ressentis de chacune et de ce que l’on a pu observer sur le trajet, les derniers agacements car la route est chiante et sans intérêt… 

Bref, nous sommes bien arrivées à Vientiane après un départ de Hô Chi Minh il y a un mois et demi alors qu’on ne savait même pas conduire les motos. Un peu moins de 3000 km mêlés entre galère et bonheur, 3000 km gravés dans notre esprit, 3000 km de folie, 3000 km de nostalgie.

Vendre une moto en asie ? Facile mais un tantinet émotionnel

Le séjour à Vientiane va être très court et a pour objectif principal de vendre la première moto à un Laotien plus que ravi de son acquisition. La vente a été assez facile puisqu’elle s’est réalisée dans une station de lavage. Arrivée à cet endroit pour lui donner une nouvelle jeunesse avant de trouver un acquéreur, le propriétaire de la boutique est tombé rapidement sous le charme. Entre deux voitures, sur une table, l’échange de la blue card, un échange de clés et d’argent après une rapide négociation, la moto de Lau est vendue pour la modique somme de 250 €. 

Encore une fois, on ne fait pas les malignes, on a clairement les larmes aux yeux en disant au revoir à un moteur avec du métal autour. On se met même à rire de la situation tellement c’est improbable. Mais bon, à vrai dire, on imagine la fin depuis un moment désormais, mais la vente de la première moto va réellement marquer la fin de tout ça. Ce que l’on a tant imaginé est désormais réel. Cela nous remémore le moment où l’on a acheté les motos et que les deux anciens propriétaires backpackers étaient assez émotifs au moment où ils ont dû repartir sans leur bolide. Quelques semaines après, on comprend exactement leurs émotions.

Adieu first Briquette 🥹

La dernière et ultime étape aura été le lendemain, le jour où Lau a dû prendre son avion. Changement de logement pour moi avant un départ le lendemain en direction du sud, un dernier tuk-tuk en direction de l’aéroport, la dernière attente une fois sur place avant que mon acolyte passe les portes de sécurité accessibles que pour les voyageurs, un dernier check en se promettant qu’on refera une folie de ce genre un jour. 

Ça y est, je suis solo au beau milieu du Laos à 10 000 km de chez moi avec ma briquette. Ce qui était à la fois effrayant, mais excitant quand on était en équipe, n’est désormais qu’effrayant au moment où je réalise que je suis désormais seule et qu’il me reste encore la moitié du Laos à découvrir et de revenir au Cambodge de façon totalement autonome. Est-ce que je flippe ? Carrément mon petit pote hahaha   

Que faire à Vientiane ? 

Que faire à Vientiane ?

Vientiane a la mauvaise réputation qu’il n’y a pas grand-chose à faire au sein même de la ville. Alors oui, ce n’est pas une capitale asiatique sulfureuse à l’image de Bangkok ou encore de Hanoï, néanmoins, elle vaut quand même son petit pesant de cacahuètes pour découvrir une image différente d’une capitale asiatique. Petit tour des activités à réaliser une fois dans la ville !

Découvrir le fameux temple doré de la capitale :
Pha That Luang

L'emblème du Laos

On le considère comme l’incontournable de Vientiane par sa couleur qui se remarque de loin : doré sur la totalité du bâtiment, il est d’ailleurs totalement recouvert de feuilles d’or. C’est aussi le temple le plus important du pays, il est considéré comme l’emblème officiel du Laos depuis 1991. D’ailleurs, si tu fais bien gaffe, le temple est sur les billets laotiens, ce qui montre son importance. 

Chaque année, il y a aussi les festivités de That Luang au mois de novembre. De manière générale, le festival dure une semaine et des cérémonies religieuses se font sur 3 jours et 3 nuits. Cette période est synonyme d’offrandes pour les fidèles, mais c’est aussi le signe d’une célébration riche en couleurs et en gaieté.

Infos utiles

  • Le temple est ouvert de 08h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h00.
  • Le prix d’entrée est de 5 000 kips.

Les autres temples de vientiane

Je t’ai parlé du principal et du plus important, mais la capitale regroupe de nombreux autres temples. Je t’ai fait une petite liste des temples qui ressortent le plus après le Pha That Luang. Personnellement, je n’ai pas pu tous les faire car, en toute honnêteté, ça devient assez redondant de découvrir des temples au bout d’un certain temps. Néanmoins, si le Laos est l’un de tes premiers pays asiatiques, je te conseille d’en découvrir plusieurs pour voir la différence entre chacun.

  • Wat Sisaket : le temple le plus vieux du Laos et proche du palais présidentiel.
  • Wat Phra Kèo : ancien temple royal qui a été transformé en musée d’art religieux.
  • Wat Simuong : le deuxième le plus vénéré des sanctuaires bouddhistes après le PTL.
  • Wat That Khao : ressemble étrangement au Wat Pho à Bangkok en plus petit.
  • Wat Ammon : Un temple discret que tu peux trouver par hasard en te baladant dans les rues de Vientiane.
  • Wat Mixay : un autre temple à découvrir en te perdant dans les rues de la capitale.

Le palais présidentiel de Vientiane

Dans la suite des temples et situé non loin de certains, le Palais Présidentiel est la résidence officielle du président du Laos qui se situe sur les rives du Mékong. 

Le site n’est pas ouvert au public comme tu peux t’en douter, mais ça vaut toujours le coup de s’y rendre pour observer l’architecture aux influences françaises.

Découvrir l'arc de triomphe laotien

Encore un bâtiment qui rappelle l’influence française rien qu’au nom qu’on lui donne. Et pour la petite séance culturelle, son vrai nom est Patuxai. Tu peux te balader dans le parc qui porte le même nom que ce dernier afin de le photographier. Enfin, tu peux même monter au dernier étage du Patuxai pour avoir une vue aérienne sur Vientiane.

Infos utiles

  • L’Arc de Triomphe est ouvert du lundi au vendredi de 8h à 16h30. 
  • Le week-end de 8h à 17h.
  • L’entrée pour accéder au sommet est de 5 000 kips par personne, soit environ 0,20 cts. 

Juste à côté de ce dernier se trouve aussi le World Peace Gong. À vrai dire il n’y a pas grand-chose à dire d’autre, c’est un symbole de paix. Mais bon, c’est sur la route alors autant y passer une tête. Cette même réplique se trouve aussi dans différents pays.

Sortir de la ville pour explorer le bouddha park

L'une des plus grosses pièces du parc

À environ une trentaine de minutes du centre-ville de Vientiane se trouve le Bouddha Park, aussi appelé Xieng Khuan. La visite se fait assez rapidement pour y découvrir plus de 200 sculptures bouddhistes et hindoues. C’est une activité insolite et reposante pour découvrir un peu l’extérieur de la capitale. Le joyau de la collection se trouve dans le Bouddha couché qui mesure près de 120 mètres de long, qui, encore une fois, rappelle celui de Wat Pho à Bangkok.

Pour la petite histoire, le parc a été créé en 1958 par un moine nommé Bunleua Sulilat. Et pour la petite anecdote, ce dernier termina sa vie en Thaïlande après avoir quitté le Laos en 1975 (pendant la révolution) et il fit aussi construire un autre parc de ce style à Nong Khai, une ville thaïlandaise qui se situe à la frontière du Laos.

Infos utiles

  • Le parc est ouvert tous les jours de 08h00 à 17h00. 
  • L’entrée du parc est payante, 40 000 kips soit un peu moins de 2€. 

Comment s'y rendre ?

Pour s’y rendre, tu peux louer un scooter ou alors demander les services d’un driver en tuk tuk ou un taxi. Rentre dans la négociation pour t’en sortir à pas plus de 100 000 kips aller-retour.
Apparemment il est aussi possible de s’y rendre avec le bus numéro 14 qui te mènera au Pont de l’amitié entre le Laos et la Thaïlande. À partir de cet endroit, il faudra trouver un minibus qui te déposera au Buddha Park. C’est beaucoup plus économique, mais un peu moins pratique.

Se balader le long du Mékong

Vientiane étant située le long du Mékong, il est assez agréable de se balader le long du fleuve en fin de journée afin de profiter de la golden hour. 

Le soir, avec l’air plus frais, le bord du Mékong s’éveille avec des marchés, des activités ; on se croirait même dans des « mini-fêtes foraines » à certains endroits. Rien de mieux que de se balader là-bas ce soir pour être immergé totalement auprès de la population locale.

Infos utiles

  • Si tu veux un peu de nature le long du Mékong, il y a un parc qui se nomme Parc Chao Anouvong et qui est assez apprécié pour réaliser des balades le long du fleuve ! 

Arpenter les différents marchés de Vientiane

Un classique en Asie du Sud-Est. Il y a plusieurs marchés à Vientiane où tu vas forcément trouver ton bonheur. Dans la capitale, on en compte trois qui sont considérés comme les « principaux » :

  • Marché du matin : Talat Sao. Ouvert tous les jours de 07h00 à 16h00. Il est sur deux étages et est apprécié des touristes.
  • Marché du soir : Ban Anou. Il est ouvert tous les jours de 17h à 23h00. Parfait pour tester la street food asiatique et pour manger (très bien) pour peu cher.
  • Talat Thong Khan Khan : Marché le plus varié où tu vas pouvoir trouver de la nourriture, mais aussi des produits électroniques, des vêtements… Bienvenue dans le monde incroyable de la contrefaçon en Asie. Le marché est ouvert tous les jours de 04h00 à 18h00.

Visiter le COPE visitor center

Une étape assez intéressante quand tu te trouves à Vientiane pour en apprendre plus sur le passé assez tragique du pays. C’est un lieu de réhabilitation et de coopérative locale qui fabrique et distribue des prothèses aux victimes durant la guerre du Vietnam. 

Il faut savoir que le Laos détient tristement le record du pays le plus bombardé de l’histoire. On compte pas moins de 2 millions de tonnes de bombes qui ont été larguées dans le pays. À l’heure actuelle, il y a aussi de nombreuses armes sous-munitions qui ont été enterrées et qui n’ont donc pas explosé dans les différents paysages laotiens. Les opérations de dépollution sont donc essentielles et indispensables. De nombreuses missions de déminage seront encore nécessaires afin de venir à bout des tonnes de restes de guerre enfouis dans les sols du Laos. 

Selon certaines estimations, au rythme actuel des missions de déminage, la dépollution complète du pays serait possible d’ici à la fin du siècle. 

Découvrir le musée national du Laos

Visite parfaite si tu veux en apprendre plus sur l’histoire du pays en complément de la COPE visitor Center ! Situé dans l’ancienne résidence du gouverneur français, tu pourras aussi en apprendre plus sur les groupes ethniques du Laos mais aussi divers objet de la vie quotidienne des Laotiens.

Infos utiles

  • L’entrée du musée est payante, prévoir 30 000 kips soit environ 1,3€. 
  • Prévoir à peu près 1h30 de visite. 

Que faire à Vientiane ? 

Comment venir à Vientiane ?

Vientiane est la capitale du pays, il est donc assez facile de rejoindre la ville, qu’importe ou tu te trouves dans le pays ou même en Asie du Sud-Est.

Par voie terrestre

Le Patuxai au loin
Fin de journée paisible

J’ai personnellement rejoint Vientiane depuis Vang Vieng, la ville de la « fête » au Laos. Pour ceux en moto, la route n’est pas dingue visuellement mais se fait assez facilement. Sinon, il y a des trajets en minibus qui se font chaque jour. Tu peux demander des conseils à ton auberge ou bien directement sur le site 12Go Asia où le prix est d’environ 10€. Des trajets directs se font aussi depuis Luang Prabang qui se situe un peu plus au nord du pays.

Par voie aérienne

Vientiane dispose donc de son propre aéroport international ce qui est donc d’une très grande facilité pour rejoindre la ville, que ce soit depuis l’Europe mais aussi des autres pays voisins d’Asie du Sud Est. Tu trouveras facilement des vols direct en direction de Bangkok ou autres capitales voisine. Des vols direct en direction de Phuket sont aussi desservis. 

Que faire à Vientiane ? 

Comment se déplacer à Vientiane ?

Par ses propres moyens

Vientiane est une ville calme contrairement aux autres villes d’Asie du Sud-Est, ce qui sous-entend que c’est une ville assez facile si tu veux louer un scooter pour te déplacer librement. 

Ici, ce n’est pas la cohue comme à Phnom Penh ou encore à Hanoï. Bien évidemment, il faut faire attention, car c’est de la conduite à l’asiatique, mais je peux t’assurer que c’est beaucoup plus facile ici qu’ailleurs.

Infos utiles

  • Prix de la location de scooter pour un automatique : à partir de 80 000 kips, soit environ un peu moins de 4€. 

En tuk tuk et / ou avec un driver

À chaque coin de rue tu trouveras forcément un tuk tuk qui sera apte à t’emmener à peu près n’importe où dans les centres d’intérêt de la capitale. Attention néanmoins avec ce type de transports, tu vas être considéré comme un bon touriste et les prix vont donc être gonflés. N’hésite pas à négocier tout en ne rentrant pas dans l’excès de la négociation.
Sinon, tu peux aussi trouver des drivers qui peuvent t’emmener à la journée en voiture si le tuk tuk ne te fait pas de l’œil. Renseigne-toi aussi auprès de ta guesthouse.

Que faire à Vientiane ? 

Où se loger à Vientiane ?

SYRI Guesthouse Vientiane Hostel & café

Une adresse que je recommande vivement sur Vientiane ! L’hôstel est propre, beau et peu cher. Les dortoirs sont grands et les lits sont assez spacieux, ce qui est un atout de taille en auberge de jeunesse.

Si tu es un voyageur solo, l’endroit est parfait pour rencontrer des gens. Bref, vas-y sans hésiter à cette adresse !

Infos utiles

  • Prix de la nuit en dortoir : Environ 8€ la nuit 

Que faire à Vientiane ? 

Combien de temps à Vientiane ?

Comme tu as pu le lire en début d’article, Vientiane est souvent boudé des voyageurs et la très grande majorité décide de faire l’impasse où ils vont y rester que très peu de temps. Ça a été le cas pour ma part puisque je suis restée à peine deux jours sur place ou ça a plus été axé sur de la logistique, mais je t’avoue que j’y serais bien restée un peu plus pour découvrir de meilleure manière la capitale laotienne. 

Si c’était à refaire, je resterais donc environ 3 jours pour bien découvrir la ville et ses alentours. 

Le mot de la fin

Vientiane reste une capitale surprenante, bien loin de ce qu’on est habitué de voir en Asie du Sud-Est. Calme, discrète et reposante, elle reste une découverte à part entière lors de ton voyage au Laos et/ou pendant ton road trip en Asie du Sud-Est.

Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à m’envoyer un message via mes réseaux sociaux ou à me les poser en commentaires, car c’est toujours un plaisir de partager entre voyageurs en Asie. Enfin, tu peux laisser un petit vote ou recommander cet article et/ou le blog.

À la prochaine.

Cass 🤙🏽

Que faire à Vientiane ?

Les autres articles sur le laos 👇🏽 

Post a Comment