Que faire à Vang Vieng au Laos ?

Road Trip au Laos 

Que faire à Vang Vieng au Laos ?

Ville à la réputation sulfureuse de la fête, Vang Vieng a longtemps été considérée comme le paradis de la nuit pour les backpackers. Néanmoins, cette montée festive a provoqué quelques excès qui ont confronté la ville à quelques accidents. 

Vang Vieng essaie désormais de se faire connaître autrement que par son côté festif, et elle a effectivement de nombreuses autres ressources naturelles qui font d’elle une destination de choix pour les voyageurs en quête d’activités sportives et de paysages magnifiques. 

Pour découvrir Vang Vieng autrement que par son côté festif, suivez le guide !

Infos utiles

Avant toute chose, si tu viens de tomber par hasard sur mon article, sache que celui-ci va être sous forme de guide, mais pas seulement. En parallèle je t’explique l’histoire de ce road trip. J’ai réalisé le Laos à moto, mais il faut savoir que l’aventure n’a pas démarré au Laos. Tout à commencé au Vietnam ou j’ai traversé le pays du sud au nord avec mon bolide et je trouve ça intéressant d’écrire et de te partager mon expérience, mais aussi mes ressentis, qu’ils soient bons ou mauvais. 

Actuellement sur les réseaux on voit que la beauté des voyages, que la belle vie. Oui c’est en grande partie ça, mais il y a aussi des galères, du stress, des difficultés rencontrées, et je t’expose tout ça pour te montrer une autre partie que l’on ne trouve pas forcément sur Instagram. Attention elle est pas forcément moins belle, mais elle est cependant d’autant plus forte, et c’est ce qui rend intéressant les voyages. 

Bref, si tu veux en savoir plus, l’histoire commence ici. 

Que faire à Vang Vieng ? 

Les galères reprennent

Journal de bord : 10 km de "Dangerous road"

Après 3 jours de repos et une intoxication alimentaire (classique en Asie) dans la magnifique ville de Luang Prabang, il est temps de repartir sur la route afin d’atteindre Vang Vieng, notre prochaine étape de ce road trip au Laos.

Comme pour la route précédente, le nombre de kilomètres est assez similaire : 183 km avec environ 5 heures de route annoncées sur Google Maps. On s’attend donc à pas mal d’embûches sur la route vu le temps d’heure annoncé sur l’application. Pour en être certaines, on demande quelques infos aux locaux. 

Après plusieurs questionnements, on apprend qu’il y a deux routes : la « Old Road » ou la « New Road ». On a aussi eu des échos comme quoi l’une des deux routes est vraiment dans un état déplorable. Vu la difficulté qu’on a connue entre la frontière du Vietnam et du Laos, on n’a vraiment pas envie de se prendre la route difficile dans les pattes. Quasiment 1 mois et demi qu’on voyage à moto, et la fatigue commence à se faire ressentir.

Luang Prabang
Le départ pour Vang Vieng

Old Road ou New road ?

La Old Road est remplie de virages de montagne et gros point négatif, elle est aussi beaucoup plus longue si l’on croit notre ami Google : 7 heures de route. Néanmoins un doute persiste sur la New Road, elle est elle aussi remplie de virages de montagne avec un moment vraiment compliqué où il n’y a simplement plus de route, mais que de la poussière à flanc de montagne. Une amie a d’ailleurs pris cette route en van, et les passagers ont été obligés de descendre du véhicule pour continuer à pied afin que le conducteur puisse passer ce virage compliqué sans encombre. La route était tellement catastrophique qu’on commence à douter si ce passage ne fait pas partie de la Old Road.

Bref, on passe par la New Road en espérant que cet endroit ne soit pas sur notre chemin. Mdr, naïves que nous avons été. 🙃

Les trois premières heures se passent magnifiquement bien. Il fait beau, il fait chaud, oui il y a des lacets de montagne, mais honnêtement, après les kilomètres que l’on a parcourus, c’est d’une facilité déconcertante. On arrive à l’heure de la pause, le seul endroit où il y a quelque chose : un point de vue sur les montagnes laotiennes. Il faut l’avouer, la vue n’est pas dégueulasse. Maaaais on a déjà vu plus beau.

View Point Col

La définition meme de manger la poussiere

Un café plus tard et un dronie envoyé pour voir comment était la route, on se rend vite compte que le merdier est JUSTE APRÈS ce point de vue. Dans le début de la descente, plus de route. Du sable, de la poussière, des camions qui ne montent pas, des vans bloqués, 2/3 personnes à pied… Hahaha, le fameux endroit que ma pote m’avait envoyé en vidéo !

Aussi étonnant que cela puisse paraître, on le prend avec énormément de légèreté, même si j’ai personnellement du stress sur le premier virage qui donne directement dans le vide si tu perds le contrôle de ton bolide.

Il est temps d’y aller. Encore une fois, on reste une vraie team et on ne se fout pas la pression. Si on doit mettre 25 minutes pour passer ce banc de sable/poussière, on mettra 25 minutes. On commence la descente, les motos s’embourbent complètement, et un camion est bloqué dans le virage, tout le monde est à l’arrêt, il faut attendre qu’il arrive à sortir. On attend, et on a très bien compris qu’on n’aurait aucun contrôle sur les motos. La solution est toute bête : point mort, on lâche un peu sur les freins, la moto descend, et tu subis tout en essayant de garder le contrôle sur cette dernière en donnant quelques coups d’accélérations quand tu es trop embourbé.

Honnêtement, la situation est tellement rocambolesque qu’on le prend plus à la rigolade qu’autre chose après tout ce qu’on a vu. C’est aussi sûrement un rire nerveux, qu’on se le dise. Le passage se fait tant bien que mal, c’est un bordel pas possible entre les différentes voitures, camions, motos, mais tout le monde est calme en se laissant passer. Le savoir-vivre à l’Asiatique…

Dans l'attente du passage
Ça descend du van carrément

Bien évidemment, il n’y a pas eu que ce virage. On voit un panneau « 10 km of dangerous road » hahaha, nickel. C’est long, 10 km, quand il n’y a pas de route et que tu manges de la poussière tout en faisant du rodéo, mais mission réussie !

On ressort de ces 10 km éreintées, fatiguées, sales, mais avec un moral toujours aussi bon, et ça, ça fait plaisir. Encore ce sentiment de soulagement d’être sortie d’une belle galère qui fera encore une belle anecdote à raconter.

Nous arriverons à Vang Vieng 2 heures plus tard, en fin de journée, sans accroc. Il est désormais temps de découvrir l’avant-dernière étape de ce road trip à moto à deux. 

Que faire à Vang Vieng aka la ville de la fête sans faire la fête, c’est maintenant qu’on le voit !

Propre
Une moto nickel

Que faire à Vang Vieng ? 

Que faire à Vang Vieng ?

Vang Vieng et ses fantômes du passé

Les folles années

Comme j’ai pu t’en parler dans l’intro, Vang Vieng a eu la sulfureuse réputation de la ville de la fête au Laos. Bars endiablés, alcool peu cher, mais aussi drogue à gogo… Bref c’était l’endroit parfait pour les jeunes en quête de « liberté ». Son attraction phare était de descendre la rivière Nam Song en tubing (bouée gonflable). 

Jusqu’à la, il y a rien de fou et le principe est même plutôt cool. Effectivement, c’est sympa. Le seul détail c’est que tout le long de la descente, il y avait des bars où le but principal était de boire des bières jusqu’à la fin de l’activité. Je te laisse imaginer l’état des types au bout de plusieurs arrêts aux différents bars de la rivière. Et vu que l’homme à une forte tendance à être dans l’excès, certains ont fortement dérapé dans leur consommation (légal ou non) et il y a eu donc des décès suite à cette activité… 

Vang Vieng by night

Redorer l'image de Vang Vieng

Suite à ces drames, la ville a décidé de redorer son image en supprimant les bars le long de la rivière et en prohibant la drogue, qui était fortement présente. Cela, c’est sur le papier. En réalité, c’est autre chose. Alors oui, il n’y a plus de bars le long de la rivière, et s’il y en a, ils ne vendent quasiment plus d’alcool. Néanmoins, la drogue et la fête sont toujours fortement présentes dans la ville.

Cepedndant, Vang Vieng peut te charmer par ses alentours et ses autres activités qui la font connaître à l’heure actuelle, et ce même si son passé persiste.

Mon experience

En toute transparence, j’ai un avis partagé sur Vang Vieng. La première impression n’a pas été bonne. Une ambiance à la Sihanoukville pour les connaisseurs du Cambodge. La ville paraît « sale », une atmosphère un peu pesante. Tu sens que la drogue n’est pas loin et que l’alcool « mauvaise fête » règne aussi à certains endroits…

Contrairement à la majorité des voyageurs, je n’ai pas fait la fête là-bas. Je ne peux donc pas te donner un avis concret, mais rien que les premiers abords ne m’ont pas donné envie de festoyer à cet endroit. Le mode de voyage devait aussi jouer qu’on se le dise. Je ne cesserai pas de le répéter, mais c’est intense et fatigant un voyage à moto sur plusieurs semaines. Il est donc fort probable que cela ait joué aussi.

Cependant, en explorant un peu et en sortant du centre-ville qui est, pour moi, inintéressant au possible, Vang Vieng vaut son petit pesant de cacahuètes avec ses alentours naturels grandioses, ses activités, et son mode de vie. Bref, je vais t’en parler tout de suite.

C’est le genre de ville où j’aimerais revenir et voir son évolution dans le temps et me forger un avis plus concret sur cette ville qui va peut-être changer pendant les prochaines années. Va-t-elle repartir dans ses travers ou prendre le chemin d’une ville plus douce ? Seul l’avenir nous le dira.

Nam Kai view point

Découvrir Vang Vieng et ses différents points de vue

Nam Xai View point

Le point de vue le plus connu de Vang Vieng avec sa très célèbre moto cadenassée une fois au sommet ! C’est un peu comme les cascades de Luang Prabang, c’est le lieu à ne pas louper et le préféré de tous les instagrameurs en herbe. 

La montée est assez rapide puisqu’elle se fait en 30 minutes, mais attention, elle est assez raide. On parle d’une montée à l’asiatique, c’est-à-dire des marches qui font 1 mètre et des cordes pour s’aider à monter et/ou descendre. Bref, ne fais pas ton touriste, ne viens pas en tong ! Une fois en haut, ta montée sera récompensée avec une vue magnifique sur les alentours de Vang Vieng et ses montagnes impressionnantes.

La fameuse moto du point de vue
Infos utiles
  • Le prix de la montée est de 10 000 kips : 0,5€
  • Il y a plusieurs stands de snacks et de boissons au départ de la montée si tu as besoin de te désaltérer avant et/ou après (spoiler alert : il y a de fortes chances qu’il fasse très chaud) 

Pha Ngern View point

Pour celui-ci, tu pars sur une marche beaucoup plus longue. Compte environ 2 heures de marche et une montée assez raide comme la première. Le départ de l’ascension se trouve à 50 minutes du centre-ville. Une fois en hauteur, tu auras différents points de vue à explorer et à défaut de voir une moto, tu verras cette fois-ci un buggy sur l’un des sommets. 

Attention, il y a différents chemins puisque Pho Ngern est le nom de la montagne. Tu as donc différents points de vue à différents niveaux. Certains vont trouver leur convenance au bout de 50 minutes, d’autres vont faire une marche de 2 heures dans la jungle laotienne. Privilégie les chemins les moins touristiques pour être seul au sommet que tu auras choisi !

Infos utiles
  • Le prix de la montée est de 10 000 kips : 0,5€
Le genre de vue qu'on peut avoir sur les points de vue

Silver cliff Viewpoint one

Troisième et dernier point de vue incontournable de Vang Vieng. Pour celui-ci, tu peux aussi compter 1 heure de montée dans des chemins encore une fois assez raides. Des chaussures confortables sont toujours de mise.

Une fois au sommet, une nouvelle vue spectaculaire va s’offrir devant toi, et en prime, tu pourras une nouvelle fois contempler cette vue avec une moto accrochée sur les rochers, mais aussi un buggy. Si quelqu’un peut m’expliquer comment ils font pour monter ce genre d’engin au sommet de ces montagnes, je suis preneuse svp.

Infos utiles
  • Le prix de la montée est de 10 000 kips : 0,5€

Profiter de la nature pour réaliser des activités sportives

C’est pour moi le gros point fort de Vang Vieng. Si tu aimes la nature et les différentes activités sportives, tu vas être servie ! La ville est longée par la rivière Nam Song, le fameux endroit où il y a eu des excès pendant les années de décadence de Vang Vieng. La vente d’alcool n’existe quasiment plus le long de la rivière, mais il y a cependant toujours la vente de tubing pour descendre la rivière à bord d’une bouée. Ça a été l’activité phare de Vang Vieng, et elle existe toujours pour profiter de la douceur de vivre de la rivière.

Tu peux aussi descendre la rivière autrement et de manière un peu plus sportive en louant un kayak. Dans tous les cas, une fois dans ton tubing ou ton canoë-kayak, admire la verdure de la jungle laotienne, les rizières et les paysages grandioses qu’offre Vang Vieng

La rivière Nam Song
Infos utiles
  • Le prix du tubbing est d’environ 55 000 kips (2,5€) au centre de tubing. Une caution va t’être demandée et te sera automatiquement rendue à la fin de ta journée. Il est préférable de rendre le tubing avant 18h pour récupérer l’entièreté de ta caution qui est d’environ 60 000 kips (un peu moins de 3€)
  • Malheureusment je n’ai pas réalisé l’activité Kayak à Vang Vieng, et je ne trouve pas le prix de la location. Néanmoins, promis, tu ne vas pas briser ton PEL pour louer un kayak. 
  • Tu peux aussi réaliser de la tyrolienne à Vang Vieng. Mais ça, je t’en parle de suite avec les différents Blue Lagoon de la ville ! 

Passer une journée dans l'un des blue Lagoon

Passer la journée ou la demi-journée dans l’un des nombreux Blue Lagoon de Vang Vieng est une activité fortement appréciée des locaux ! C’est l’activité à ne pas louper pour être en immersion totale avec la vie des Laotiens qui adorent se prélasser le temps d’une journée dans les Blue Lagoon en famille, le tout en pique-niquant et réalisant différentes activités.

Tu peux trouver au total 6 Blue Lagoon dans les alentours de Vang Vieng. Personnellement, je me suis rendue au 1. Il est assez grand et donc très populaire. Oublie celui-là si tu veux passer une journée tranquille à te prélasser au soleil. Enfin si, tu peux, mais tu ne seras pas dans le calme. Celui-ci regroupe de nombreuses familles. Il y a tout un tas de boutiques et de petits restaurants pour accompagner ta journée. C’est à celui-ci que tu peux réaliser de la tyrolienne tout en traversant son Lagoon. Honnêtement, ça a l’air vraiment cool à réaliser !

Concernant les autres Blue Lagoon, certains sont plus calmes. Je ne peux pas te dire précisément lesquels, mais pour choisir, je te conseille de regarder les avis Google de chacun des Lagoon. Chaque commentaire te permet de voir quel type d’ambiance il y a dans le Lagoon et donc trouver ton préféré. Pour les dénicher, c’est simple, c’est Blue Lagoon 1 ; Blue Lagoon 2 ; Blue Lagoon 3 etc. 

Les activités du Bassin numéro 1
Bassin numéro 1
Infos utiles
  • L’entrée du Blue Lagoon 1 est payante : 10 000 kips, soit environ 0,5cts. 
  • Il y a de très fortes probabilités que les entrées des autres Blue Lagoon soient aussi payantes et au même prix. 

Explorer les grottes de Vang Vieng

Une autre activité à réaliser lors de ton passage à Vang Vieng ! Quatre grottes sont à explorer, dont une qui se trouve directement dans l’un des Blue Lagoon :

  • Tham Phu Kham (PhouKham Cave) : Non loin du Blue Lagoon 1, cette grotte a la réputation d’être la plus jolie de la région. Tu peux louer une lampe torche sur place ou ramener la tienne pour mieux observer. 
  • Water Cave (Tham Nam) : Comme tu peux t’en douter, tu auras les pieds dans l’eau en visitant cette grotte. Encore mieux, tu peux faire du tubing tout en explorant la grotte, ce qui rend la visite assez attractive et qui change un peu d’une visite banale des grottes que l’on peut découvrir au Laos ou ailleurs. 
  • Tham Chang (Jang Cave) : Ancien abri qui a été construit lors de l’invasion chinoise au 19e siècle. Tu vas pouvoir te faire les jambes puisqu’il y a 147 marches avant d’y accéder.
  • Elephant Cave (Tham Xang) : Pour celle-ci, on va plus parler d’un renfoncement dans la roche qu’une cave en elle-même. Ne t’attends pas à quelque chose d’exceptionnel, tu risques d’être déçu. À l’intérieur tu vas découvrir quelques bouddhas et une roche en forme d’éléphant, d’où son nom. 
Infos utiles
  • PhouKham Cave : Entrée à 10 000 kips + 10 000 kips si tu loues une lampe torche, soit un total de environ 1€. 
  •  Tham Nam Water Cave : L’entrée de la cave avec le tubing, 30 000 kips. Soit un total de environ 1,3€. 
  • Tham Chang (Jang Cave) : L’entrée est de 15 000 kips soit environ 0,6€
  • Elephant Cave Tham Xang : L’entrée est de 5 000 kips, soit environ 0,2€. 

Faire un tour en montgolfière

Le calme absolu

L’activité phare de Vang Vieng, voire même du Laos ! Oui, carrément. Pourquoi c’est l’activité phare du Laos ? Car c’est précisément ici que tu auras le vol en montgolfière (sunrise ou sunset), l’un des moins chers au monde, mon petit pote. De plus, les alentours de Vang Vieng depuis le ciel ont une vue magnifique avec ses montagnes imposantes tout autour de nous.

Tu peux donc choisir de réaliser cette activité au petit matin ou en fin de journée en fonction de ta préférence (ou si tu es matinal ou non), mais attention. Il n’y a pas beaucoup d’agences qui proposent cette activité (et tant mieux) il faudra donc sûrement réserver à l’avance pour être sûr de pouvoir voler. Le vol dure approximativement 30 minutes. L’agence Above Laos permet de réserver directement via leur site internet. Je te mets directement le lien dans les infos utiles.

Infos utiles

Se perdre dans les alentours de Vang Vieng

Tu l’as compris depuis le début de cet article, le plus intéressant à Vang Vieng c’est soit d’être dans les airs, soit de se perdre dans sa campagne. Et pour se perdrez dans sa campagne, rien de mieux que de louer soit un véhicule motorisé, soit un vélo pour les plus sportifs. 

Tu vas trouver plusieurs agences proposant ce type de location dans le centre-ville. Néanmoins, ce qui marche le plus actuellement, c’est la location de buggy. Tu vas très vite réparer ses petits bolides qui plaisent aux touristes à Vang Vieng. Ayant mon propre moyen de locomotion, je ne vais pas pouvoir te dire le prix exact de la location, mais ça ne devrait pas dépasser les 30$. 

Que faire à Vang Vieng ? 

Comment venir à Vang Vieng ?

Par voie terrestre

Depuis Luang Prabang

Fin de journée sur Luang Prabang
Pause repas sur la route

Si tu as lu mon journal de bord, tu sais comment je suis arrivée à Vang Vieng et quelle folle aventure il y a eu encore une fois. La route que j’ai empruntée est celle des minibus des voyageurs. Néanmoins, depuis mon passage (février 2023), la route a été rénovée et elle est désormais nickel. Si tu es en totale autonomie, tu n’auras donc aucun souci à arriver à Vang Vieng depuis Luang Prabang. Et si tu réserves un trajet via une agence pour être dans un minivan, le trajet sera (presque) paisible, promis. Tu peux aussi réserver via 12 GoAsia pour avoir ton billet directement.

Il y a aussi désormais le train entre Luang Prabang et Vang Vieng. Tu peux le prendre pour que ce soit plus rapide, mais attention, ce sont les mêmes contrôles qu’à l’aéroport. Beaucoup se font confisquer couteau suisse, opinel, ou tout autre objet que tu devrais mettre en soute à l’aéroport ! Et deuxième info pour les fumeurs, la cigarette électronique est strictement interdite, que ce soit pour prendre le train mais aussi dans le pays.

Depuis Vientiane

Vang Vieng est aussi facilement accessible depuis Vientiane puisque cette dernière est la capitale du Laos. Tu pourras facilement réserver des transports via ton auberge ou directement sur le site 12GoAsia. 

Par voie aérienne

Vang Vieng ne dispose PAS d’aéroport. Si tu arrives par les airs, il faudra donc atterrir soit à Vientiane, soit à Luang Prabang puis prendre un transport pour rejoindre Vang Vieng. 

Que faire à Vang Vieng ? 

Comment se déplacer à Vang Vieng ?

Par tes propres moyens

Une fois n’est pas coutume, mais encore une fois, il faudra louer un moyen de locomotion pour découvrir au mieux les alentours de Vang Vieng. Comme tu as pu le remarquer dans les activités proposées, il y a de nombreux moyens de découvrir Vang Vieng de façon classique avec une location de scooter ou de vélo, mais aussi de façon un peu plus atypique avec le buggy, qui est un peu la marque de fabrique pour découvrir les alentours de la région.

Opter pour acheter sa propre moto
Infos utiles
  • La location de scooter à Vang Vieng est de environ 40 000 kips pour la journée, soit environ 2€. Les prix peuvent un peu varier, mais c’est à peu près cette fourchette 

En tuk tuk avec un driver

Si la conduite n’est pas ton fort en Asie, ce qui peut se comprendre, tu as toujours le moyen de demander les services d’un chauffeur qui saura t’emmener dans les lieux à voir de Vang Vieng. Et pour plus d’authenticité, ce sera sûrement en tuk-tuk. Néanmoins, tu vas payer plus cher ce moyen de locomotion que celui où tu serais en totale autonomie. C’est assez normal, mais attention à ne pas te faire arnaquer. 

Le tuk-tuk est le moyen de transport du touriste par excellence, alors les Laotiens n’hésitent pas à gonfler les prix des différentes courses qu’ils vont te faire… N’hésite surtout pas à négocier tout en ne tombant pas dans l’excès non plus.

Que faire à Vang Vieng ? 

Où se loger à Vang Vieng ?

Lucky Backpacker Hostel

En toute honnêteté, ce n’était pas l’hôtel que l’on avait choisi, et on l’a clairement pris par dépit. Néanmoins, il fait le job. Il y a le petit-déjeuner inclus, on n’est pas sur du grand luxe malgré le prix, maaaaaais ça fait toujours l’affaire. N’oublie pas qu’on est à Vang Vieng, une ville où tout est un peu plus cher car les jeunes viennent pour y faire la fête, alors les prix sont gonflés… La chambre est grande avec un balcon, vue sur les montagnes de Vang Vieng, et ça, c’est cool.

Alors, pourquoi l’avoir choisi par dépit ? Parce que de base, j’avais réservé l’hôtel du nom de « Laos Haven Hotel ». Les photos font rêver, piscine, bref, on avait hâte d’un hôtel un peu luxueux étant donné que la fatigue grandissait de plus en plus après 1 mois et demi sur les routes. Quelle joie une fois devant en voyant la piscine qui nous tendait les bras !

Ah, bah non, la piscine ne se fera pas, puisqu’ils ont trouvé le moyen d’annuler notre réservation dans la journée. Pourquoi ? Sûrement parce que de nouveaux clients sont arrivés, et ils ont dû gonfler les prix que les touristes ont accepté de payer. Ma réservation était validée, histoire de préciser la malhonnêteté de l’établissement.

Bref, dans la suite d’une gestion clientèle minable, on a eu des excuses inaudibles, sans aucune grande justification, et surtout sans aucune aide de leur part pour trouver un autre hôtel. À part nous regarder tout penaud et ne rien dire, le réceptionniste n’a pas servi à grand-chose. Ça confirme un peu que Vang Vieng (du moins le centre-ville) est à la course au fric avec peu de scrupules.

En soi, rien de grave, loin de là, mais le petit coup vicieux d’annuler la réservation au dernier moment, ce n’est pas passé.

Alors oui, le Lucky Backpacker Hostel est moins luxueux, il n’y a pas de piscine, le petit-déjeuner est restreint, mais ils honorent leur réservation eux au moins. Et ce même à la dernière minute.

Que faire à Vang Vieng ? 

Combien de temps à Vang Vieng ?

Nous sommes restés que 2 jours à Vang Vieng, et encore, on va plus dire 1 jour et demi avec la route entre Luang Prabang et Vang Vieng. Ce n’est pas assez haha.

Honnêtement, vise le 3 jours grand minimum avec 2 jours entiers sur place. Les alentours sont remplis de pépites avec les différents Blue Lagoon et les grottes, et je trouve ça dommage de ne pas en avoir profité. Même si je n’ai pas aimé la ville en elle-même, c’est un peu mon regret de ne pas avoir assez approfondi les activités aux alentours de la région.

Le mot de la fin

Vang Vieng est une ville surprenante. C’est le genre d’endroit qu’on aime ou qu’on déteste. Pour moi, il n’y a pas de juste milieu. J’ai trouvé la ville « malsaine », inintéressante au possible, sauf si tu as prévu de te terminer et de tester des choses que tu n’essaieras sûrement pas en France ou dans ton pays natal.

Néanmoins et paradoxalement, je garde quand même un très bon souvenir de Vang Vieng avec ses alentours qui sont absolument à ne pas rater lors de ton road trip au Laos. En finalité, je peux tout de même dire que je suis de ceux qui aiment Vang Vieng, mais qu’il faut savoir où aller, et que j’aimerais y retourner un jour pour continuer à explorer sa région tout en évitant la ville.

Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à m’envoyer un message via mes réseaux sociaux ou à me les poser en commentaires, car c’est toujours un plaisir de partager entre voyageurs en Asie. Enfin, tu peux laisser un petit vote ou recommander cet article et/ou le blog.

À la prochaine.

Cass 🤙🏽

Que faire à Vang Vieng ?

Les autres articles sur le laos 👇🏽 

Post a Comment