Que faire à Pak Chong en Thaïlande ?

Road Trip en Thailande 

Que faire à Pak Chong en Thaïlande ?

Pak Chong, une ville qui se situe au nord-est de la Thaïlande, à 3 heures de Bangkok. 

Je peux te la caractériser comme une petite porte d’entrée pour découvrir le nord du pays. Si par exemple tu manques de temps pour aller jusqu’a Chiang Mai, Pak Chong peut être un bon compromis pour découvrir une Thaïlande un peu plus sauvage et authentique.

 On découvre ensemble ce qu’il ne faut pas rater à Pak Chong.  

Que faire à Pak Chong ?

Pourquoi avoir choisi Pak Chong dans mon itinéraire ?

Mon raisonnement

Soyons honnêtes, je doute que tu aies déjà entendu parler de cette ville si tu es à la recherche d’un itinéraire afin de découvrir pour la première fois la Thaïlande. 

Personnellement, cette ville m’était inconnue au bataillon lors de mon premier voyage au pays du sourire. À vrai dire je n’ai pas foutu un pied dans le nord-est du pays. Pour ma première fois en Asie, j’ai réalisé l’itinéraire « classique » de tout voyageur qui veut découvrir la Thaïlande : la capitale, le sud avec les iles, et le nord avec Chiang Mai. 

Pour le grand comme back, je voulais de la nouveauté, refaire les classiques, mais aussi trouvé un endroit plus original, moins connu du public. 

Je me trompe peut-être, mais quand tu prépares ton itinéraire thaïlandais, le nord-est fait rarement partie du voyage. 

Bingo, j’avais un endroit à découvrir pour ma deuxième fois en Thaïlande.

Le fameux bouddha blanc de Pak Chong

3 raisons qui ont fait pencher la balance

Panneau normal en Thaïlande

La suite a été simple, cher Google : « que faire dans le nord-est de la Thaïlande ? » 

Pak Chong est arrivé premier dans les résultats, je n’ai pas cherché bien loin. Simple, efficace. Ce fut donc la première raison de pourquoi je suis venue à Pak Chong. 

La deuxième raison est qu’en cherchant du visuel sur la destination, je suis tombée sur un énorme bouddha blanc surplombant la jungle thaïlandaise, visible d’assez loin. Il ne m’en fallait pas plus pour m’imaginer faire les plus belles photos avec mon fidèle compagnon de vol, Dronie pour les intimes. 

Troisième et dernière raison, nous étions 3 lors de ce début de voyage. La 3e personne n’avait que 3 semaines sur place, et n’allait donc pas avoir le temps de découvrir le nord du pays, et je voulais vraiment qu’elle découvre une partie plus sauvage du pays. J’avais noté la visite d’un parc national, ça me paraissait être un bon compromis pour qu’elle puisse voir autre chose que les iles. 

Voici donc toutes les raisons qui m’ont amené à Pak Chong, et tu sais quoi ? J’ai ADORÉ Pak Chong, je le conseille à toutes les personnes qui veulent voir une Thaïlande un peu plus éloignée du tourisme « basique ».

On y fait assez vite le tour, mais ça vaut son pesant de cacahuètes, crois-moi. 

Je t’avoue que j’ai adoré cet endroit pour son logement. Plus précisément l’hôte, d’une gentillesse comme on peut voir en Thaïlande. Tellement touchante, je t’en parle plus bas si tu souhaites savoir ou loger à Pak Chong.

Que faire à Pak Chong ?

Que faire à Pak Chong ?

S'immerger dans la ville

L’arrivée à Pak Chong est assez basique, autant être honnête elle ne va pas te charmer plus que ça. En tout cas pour ma part. C’est une ville tout en longueur avec une route principale et des commerces tout le long. Rien de bien fou. Tu l’auras compris, Pak Chong c’est ses alentours qui fait son charme (et ma petite dame du logement) 

Néanmoins, tu trouveras ton bonheur pour te restaurer dans les commerces des rues parallèles. Autre point positif, tu seras au plus proche des locaux. Quand on est arrivée, on était clairement les seules occidentales à débarquer en ville haha. Autant te dire qu’on nous a très vite proposé d’être notre chauffeur. 

La finalité de l’histoire est telle que c’est l’un des policiers de la ville qui a enlevé son insigne de policier pour porter sa casquette de chauffeur dans son pickup afin de nous emmener jusqu’à notre logement.

Banlieue de Pak Chong

S'immerger jusqu'à dans l'assiette

Mais avant de prendre notre taxi, nous avons voulu manger. Pas de restaurants « touristiques », que des restaurants avec des locaux. Après avoir cherché pendant une dizaine de minutes, on a donc décidé de se poser dans un restaurant au hasard, imprégnation totale on a dit ! Dans ce resto, pas de menu en anglais, pas de menu tout court d’ailleurs. On s’assoit, et on attend notre repas qui arrive en 2 minutes. Une soupe, un bol de riz, et de la viande avec de la sauce. Impossible de te dire ce qu’il y avait dans ma soupe. 

Alors oui c’est un peu le jeu de la roulette russe. Épicé ou pas épicé ? Ton palet est en haleine lors de la première bouchée. Bingo pour nous ce jour la, la bouche ne termine pas en feu après le premier coup de fourchette, mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas. 

Tu te doutes bien que le prix de ce repas était dérisoire (moins de 1,50€!!), et en plus c’était bon ! Combo gagnant.

Bref, tout ça pour dire qu’on a tendance à être sur la défensive face aux restos locaux, c’est un tout autre monde. On a voulu tenter, et on n’a pas été déçue. 

C’était bien ça le but de Pak Chong ? En immersion totale jusqu’à dans l’assiettePremière rencontre avec la ville gustativement réussie, puis doublement réussie pour la balade dans le pickup du policier jusqu’à notre logement. 

Pak Chong, tu vas nous plaire.

Découvrir son night market

C’est peut-être le seul intérêt de la ville. 

Ouvert tous les soirs de 17:00 à 22:00, tu y trouveras forcément ton bonheur gustativement parlant. 

À taille humaine, tu pourras y découvrir la routine des locaux tout en étant probablement l’un des seuls occidentaux dans la foule. Et ça, on adore ! 

De plus, tu vas faire forcément une bonne affaire d’un point de vue budget, repas garanti pour 2€ en moyenne ! 

Si tu crains les épices, n’oublie surtout pas de dire no spicy si tu as envie de manger.

Night Market de Pak Chong

Observer le bouddha blanc "Wat Thep Phithak Punnaram"

 

Le premier intérêt de la région pour ma part !

Imagine-toi, roulant avec ton scooter sous 28 degrés, traversant la campagne thaïlandaise, longeant des dizaines et des dizaines de petits restaurants thaïs… 

On part déjà sur une image de road trip thaïlandais sympathique, à un détail près. Au loin sur la colline, tu commences à apercevoir l’un des innombrables bouddhas majestueux qui font toutes les caractéristiques de la Thaïlande. 

Breaking news, c’est exactement ce que tu vas voir/vivre si tu viens dans le coin.

Au pied du bouddha
Quelle vie

Personnellement, c’est à ce moment-là que j’ai réalisé que j’étais vraiment de retour en Asie pour un road trip d’une durée de plusieurs mois. C’est aussi à ce moment-là que j’ai reconnu l’Asie authentique, celle que j’ai tant aimée en 2020. 

Et quelle image de bonheur mon petit pote, une régalade. 

Bref, revenons à notre bouddha. Wat Thep Phithak Punnaram se situe précisément à Khao Siat Ah. La statue se dresse à 112 mètres du sol de la montagne et mesure 45 mètres de haut. Autant te dire que tu vois cette dernière de loin sur ton petit bolide.

Dronie en face to face avec bouddha

Infos pratiques

– Pour y accéder, il te faudra gravir un total de 1260 marches d’escalier. 

– Il est accessible à environ une vingtaine de minutes depuis Pak Chong. 

– L’accès à la statue est gratuit, les donations sont les bienvenues. 

– Possibilité de se rafraîchir en bas du temple avec un petit commerce qui vend des thés glaces et des « Italian Soda » (sirop, eau gazeuse et beaucoup dglaçons) pour 2€.

Parc national de Khao Yai

Voici donc l’intérêt principal lorsque l’on se rend dans cette région, le parc national de Khao Yai !

Présentation rapide du parc

– Créer en 1962 c’est le premier parc national de Thaïlande et le troisième plus grand parc du pays. 

– La superficie du parc est de 2 168 km2. 

– L’altitude moyenne du parc varie entre 400 et 1000 mètres d’altitude. 

– Son point le plus haut est la montagne Khao Rom, culminant à 1351 mètres de haut. 

– Il est assez facile d’observer des mammifères, des oiseaux, ainsi que des reptiles (plus de 85 espèces recensées)

Nous avons passé la journée dans ce parc à la découverte de différentes cascades et de randonnées. 

Lorsque tu arrives au centre des visiteurs, les guides vont te donner une feuille avec les différentes randonnées à faire (temps et difficulté de chacune) ainsi que le plan du parc. C’est extrêmement pratique pour organiser ta journée.

Comment s'y rendre

Le parc connait deux portes d’entrée : au nord et au sud. 

La porte d’entrée principale se situe au nord. La ville la plus proche de cette entrée est Pak Chong. C’est par cette entrée que nous sommes arrivées. En scooter, nous avons mis à peu près 45 min pour nous y rendre et arriver au centre des visiteurs. 

La porte d’entrée plus petite se situe donc au sud du parc, dans la province de Nakhon Nayok.

Nous avons donc loué un scooter pour nous y rendre. C’est pour moi la solution la plus pratique. Tu peux aussi louer une voiture, mais le prix sera forcément plus onéreux. 

L'une des cascades du parc
Randonnée dans le parc

Il est possible de rejoindre le parc depuis Bangkok, mais le trajet peut s’avérer très long : il faut tout d’abord rejoindre la gare de Mo Chit, ce qui peut très vite se transformer en calvaire pendant les heures de pointe, puis prendre un bus pour Pak Chong. Rien que pour ça tu en as déjà pour 3h/3h30 de trajet. 

Une fois à Pak Chong, tu as la possibilité de rejoindre le nord de Khao Yai par des bus qui partent une fois par heure. Le seul problème c’est que ce minibus part une fois qu’il est plein, autant te dire que tu peux attendre longtemps. 

Enfin il n’est pas possible de rentrer à pied dans le parc pour accéder au checkpoint. Bref c’est long et compliqué, loue un scooter ou une voiture pour profiter au mieux du parc haha.

Comment s'y déplacer

Le parc est grand, très grand même. Mais avec ton scooter ou ta voiture, tu vas pouvoir explorer les moindres recoins de ce lieu ! Il y a de nombreux arrêts possibles pour observer des points de vue, des animaux, des cascades, etc. 

Enfin, je te conseille de te rendre au Visitor Center ou ils vont te donner le papier ci-dessous. Il est parfait pour organiser ta journée et pouvoir partir en randonnée en fonction de celles que tu veux réaliser ! 

Autrement dit, tes jambes et le scooter seront tes meilleurs atouts pour découvrir Khao Yai. 

Le plan du parc
Les différentes randonnées possibles

Il est aussi possible de réaliser des safaris avec un guide du parc. C’est plus pratique pour observer les différents animaux du site. Les différents guides se transmettent les infos entre eux pour savoir où sont les animaux. 

Tu as donc beaucoup plus de chance de pouvoir observer les éléphants avec un guide qu’en étant tout seul. 

À savoir aussi que certaines randonnées de la feuille ci-dessus sont à faire obligatoirement avec un guide. Renseigne-toi auprès des personnes du Visitor Center pour plus d’infos et pour avoir, je suppose, les heures de départ. 

Infos pratiques

– Le prix d’entrée du parc est de 400 bahts par personne. Il faut rajouter 30 bahts par scooter, soit environ 11,5€.

– Il est possible de se restaurer dans le parc. Personnellement nous avons opté pour manger sur la route en venant le matin. Il y a plein de bouibouis dans les alentours et ça te coutera surement moins cher de manger à l’extérieur du parc. Personnellement on avait mangé pour même pas 2€ par tête. 

– Si tu veux plus d’infos sur le site, le site du parc est très bien fait. Voici le lien.

Que faire à Pak Chong ?

Comment se déplacer à Pak Chong ?

En scooter ou en voiture

Clairement les moyens les plus pratiques pour découvrir la région ! Mais je pense honnêtement que le scooter est encore mieux.  

M’enfin bon ce dernier étanmon moyen de locomotion préféré, je ne suis (peut-être) pas des plus objectives sur le sujet. Si tu n’es pas à l’aise, la voiture ça sera aussi bien. 

Tout est assez excentré alors il est primordiale d’avoir son propre moyen de locomotion sinon je t’annonce que ça va être assez difficile de découvrir la région comme tu le souhaites

Infos pratiques

– Le prix du scooter est de 400 bahts la journée (11€). Franchement tu peux négocier pour beaucoup moins cher. 

– Le prix du litre est d’environ 32 bahts. Pour les deux jours on avait mis 215 bahts d’essence pour 2 scooters, soit 2€ chacune pour les 2 jours.

En taxi

C’est aussi un autre moyen de découvrir la province, mais c’est un moyen qui va te couter beaucoup plus cher. Il n’y a pas Grab dans la région alors il faudra demander les services d’un chauffeur privé. Très honnêtement je pense que ça peut être assez galère, sauf si tu connais déjà des chauffeurs dans la région. Si ce n’est pas le cas, tu risques fortement de te faire allumer sur les bahts haha 

Je te conseille de commander un taxi au moment ou tu arrives à Pak Chong pour rejoindre ton hébergement. Ensuite, vois directement avec ton Hostel pour louer un scooter, ça sera le plus facile.  

Infos pratiques

– Pour info, avec ta belle tête de touriste tu vas très facilement trouver un taxi pour t’emmener jusqu’a ton hôtel. Nous nous avons eu le droit au policier du coin, comme expliqué plus haut. Ce qui était assez drôle il faut l’avouer haha. 

Du centre jusqu’a notre logement il y avait à peu près 10 min de route, nous avons négocié à 150 bahts, soit 50 bahts chacune (moins de 1,50€).

Que faire à Pak Chong ?

Où loger à Pak Chong ?

N’y étant resté que 2 nuits, je ne vais pas t’en proposer une ribambelle, mais celui que nous avons eu a été économique et sa propriétaire est un amour ! 

C’est un logement assez atypique puisque ton salon donne directement avec vue sur le lac. Jusqu’ici rien de bien fou tu vas me dire. Hormis le fait que le salon est en faite… une terrasse, ou plutôt un salon ouvertSi vous êtes 4, le dernier aura la chance de dormir presque en plein air. Chanceux je ne sais pas, mais il aura le mérite d’avoir vécu ce genre d’expérience. En soi la chambre est vraiment bien. Le seul petit truc c’est qu’il y a une famille entière de pigeon qui a décidé de vivre sur le toit du salon ouvert. Autant te dire que tu vas les entendre marcher beaucoup.

La salle de bain est juste à côté du salon ouvert, et on a même eu la « chance » de voir un pigeon sortir de la salle de bain. Mais en soi la colocation pour 2 nuits était assez atypique et originale. 

Sauf si tu as une personne phobique des pigeons dans le groupe… Ça sent l’histoire vécue ? Bien évidemment.

Notre cabanon deluxe depuis Dronie

Plus sérieusement, pour l’histoire de 2 nuits, ça suffit amplement. La chambre est propre et nous revenions que le soir pour dormir donc bon… Mais oui ce n’est pas du 5 étoiles. C’est sur qu’on est loin des logements grand luxe que l’on montre sur les réseaux sociaux en Thaïlande, mais on a dit budget backpacker ! 

Je n’en garde absolument pas un mauvais souvenir, surtout avec la propriétaire des lieux. D’une gentillesse comme on peut connaitre en Thaïlande, un amour qui va se plier en 4 pour que tu passes un agréable moment. Alors rien que pour elle, je recommande son logement ! 

J’ai même réalisé une mini vidéo de son logement pour qu’elle partage sur son Facebook, et puisque les images parlent plus que les mots, à toi de te faire ton propre avis !

Infos pratiques

– La nuit coute 700 bahts. À 3 ça nous a fait un total de 6,3€ par personne et par nuit. Alors oui ce n’est pas donné, mais il n’y avait pas non plus énormément de logements à Pak Chong. C’était dans les premiers prix. 

– Le logement se situe à 10 min en scooter du night market.

Que faire à Pak Chong ?

Comment aller à Pak Chong ?

Il est assez simple de rejoindre Pak Chong, en particulier depuis la capitale. Nous avons choisi la solution du minivan. 

Il me semble aussi qu’il est possible de rejoindre la région par le train, regarde via le site Rome2Rio. 

En ce qui concerne la réservation du minivan, je suis passée par le site 12 goAsia. Il y a des départs tous les jours à plusieurs heures de la journée. 

La route est assez agréable à faire, on est sur un petit délire de Far West asiatique. Ça change du paysage du sud du pays.

Infos pratiques

– Le trajet nous a couté 6€ par personne. 

– La durée du trajet est d’environ 3h. 

Que faire à Pak Chong ?

Où manger à Pak Chong ?

Tu trouveras une multitude de restaurants dans le centre-ville, mais il faut avouer que le principal atout de la ville pour se restaurer est son night market. Tu pourras y trouver une multitude de choix. 

Si tu es logé à un endroit un peu excentré de la ville, comme nous, il faudra forcément que tu prennes ton scooter pour aller manger en ville. 

Si ce n’est pas possible, les applications Grab et Food Panda sont disponibles dans la région.  C’est l’équivalent de UberEats chez nous.

Que faire à Pak Chong ?

Combien de temps à Pak Chong ?

Pour te donner un ordre d’idée, nous sommes restées 2 nuits à Pak Chong. 

Étant arrivées tôt le premier jour (09h), on a pu faire 2 jours complets sur place. Je pense que c’est suffisant. Sinon tu peux rajouter un jour de plus si tu veux visiter le parc un peu plus en profondeur. Mais honnêtement, si ton temps est compté lors de ton road trip, ne perds pas de temps à rester plus longtemps à Pak Chong. Tu as vraiment vite fait le tour. 

De plus, si c’est ta première fois en Thaïlande, je te conseille d’aller plus dans le nord à Chiang Mai et de squeezer l’étape de Pak Chong.

Singes dans le parc national de Khao Hay
Bouddha blanc de Pak Chong

Le mot de la fin

Pak Chong est une étape sympathique si tu connais déjà la Thaïlande et que tu veux sortir du chemin touristique basique. La ville en elle-même ne casse pas 3 pattes à un canard, mais ses alentours en sont ses principaux atouts. La région saura te charmer en te baladant et en te perdant en scooter dans ce que je considère comme la campagne thaïlandaise. 

Si tu as des questions, n’hésite pas à les poser en commentaire !

À la prochaine !

 Cass 😎

Comments

  • fougeray
    7 décembre 2023

    bonjour, super ton reportage mais je ne comprends pas comment pas l’acces au parc. peux tu me contacter, nous partons en janvier.mercijean-david

    reply

Post a Comment