Que faire à Luang Prabang ? Mon coup de coeur au laos

Road Trip au Laos  

Que faire à Luang Prabang ?
Mon coup de coeur au Laos

Ancienne capitale du Laos et classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, Luang Prabang est une destination en vogue chargée d’histoire tout en parvenant à préserver ses coutumes ancestrales. Véritable lieu incontournable pour les voyageurs, elle est d’ailleurs considérée comme le cœur du Laos et comme la capitale culturelle du pays.

Infos utiles

Avant toute chose, si tu viens de tomber par hasard sur mon article, sache que celui-ci va être sous forme de guide, mais pas seulement. En parallèle je t’explique l’histoire de ce road trip. J’ai réalisé le Laos à moto, mais il faut savoir que l’aventure n’a pas démarré au Laos. Tout à commencé au Vietnam ou j’ai traversé le pays du sud au nord avec mon bolide et je trouve ça intéressant d’écrire et de te partager mon expérience, mais aussi mes ressentis, qu’ils soient bons ou mauvais. 

Actuellement sur les réseaux on voit que la beauté des voyages, que la belle vie. Oui c’est en grande partie ça, mais il y a aussi des galères, du stress, des difficultés rencontrées, et je t’expose tout ça pour te montrer une autre partie que l’on ne trouve pas forcément sur Instagram. Attention elle est pas forcément moins belle, mais elle est cependant d’autant plus forte, et c’est ce qui rend intéressant les voyages. 

Bref, si tu veux en savoir plus, l’histoire commence ici. 

Que faire à Luang Prabang ? 

Une route sans problème

Journal de bord : Un peu de repos en chemin

Après le repos bien mérité à Nong Khiaw, il est temps de reprendre nos plus fidèles montures et de rejoindre Luang Prabang, une ville que je n’aurais jamais imaginée ainsi avant mon arrivée !
Sur le papier, la route ne sera pas longue. Nous n’avons que 141 km à parcourir.
Mais au Laos, 141 km peuvent très vite se transformer en calvaire en fonction de l’état des routes, et on sait de quoi on parle. Je t’avoue que ça a été le parcours du combattant pour rejoindre Nong Khiaw depuis la frontière entre le Vietnam et le Laos. 5 jours de galère, de stress et de peur… Ça serait donc te mentir de te dire qu’on est parti du petit village de montagne en toute détente, vu les péripéties précédentes.

Une route bien douce

Néanmoins, la route est avec nous et nous aurons mis un total de 3h30 pour atteindre Luang Prabang. L’ambiance est bonne, la chaleur est présente, les paysages sont cool, et il faut reconnaître que ça fait énormément de bien au moral après tout ce qu’on a traversé. 

Luang Prabang, il est temps d’apprendre à te connaître ! Et spoiler alert, tu risques de tomber sous le charme complet de cette ville qui sort un peu du lot au Laos !

Repas en bord de route
Fin de journée au Laos

Que faire à Luang Prabang ? 

Que faire à Luang Prabang ?

Découvrir la ville en explorant les différentes pagodes

Tu vas voir, on n’imagine pas du tout une ville comme ça au Laos. Ça a été en tout cas ma réaction lorsque je suis arrivée à Luang Prabang. Une ambiance coloniale, des bâtiments magnifiques à l’architecture religieuse, des maisons traditionnelles en bois, des structures typiques… 

Bref, Luang Prabang est un atout de charme dans le pays. En flânant dans les rues, il est primordial d’aller découvrir le vieux quartier ainsi que les nombreux temples de la ville. On compte au total une trentaine de temples sacrés. 

Les principaux temples

  •  Le palais Royal : Construit en 1904, tu peux découvrir des galeries avec des peintures murales pour observer comment la vie laotienne a changé à travers l’histoire. Outre cela, tu peux aussi venir pour y voir des expositions d’antiquités. Bref, le palais est parfait pour réaliser un voyage dans le temps afin d’en apprendre plus sur le pays !
  • Wat Mai Suwannaphumaham : Temple qui fait partie des incontournables à découvrir lors de ton passage à Luang Prabang. Il se situe au même endroit que le palais royal, parfait pour combiner les deux. Sa spécificité est assez visible puisqu’il a un toit à 5 niveaux.
  • Wat Xiang Thong : Datant de 1560, c’est aussi l’un des temples les plus connus et l’un des plus beaux de Luang Prabang. C’est aussi un temple à découvrir lors de ton passage. L’entrée est payante, 20 000 kips de 8h à 18h.
  • Wat Visoun : Le temple le plus vieux de la ville.
Le Palais Royal

Je t’ai présenté les plus connus et les plus touristiques. Si tu veux sortir des sentiers battus, voici le nom d’autres temples qui sont tout aussi intéressants à découvrir : 

  • Wat Xiang Maen
  • Wat Phonxay Xayxana Songkham
  • Wat Choum Kong Sourin Tharame
  • Wat Ho Pha Bang
  • Wat Manorom
Infos utiles

De maniere generale, les temples demandent une modeste somme d’argent pour entretenir les lieux. C’est vraiment pas grand chose, compte entre 10 000 et 20 000 kips. 

Grimper le Mont phousi

L’une des autres activités à ne pas louper lors de ton passage est de gravir les marches du Mont Phousi afin d’observer la beauté des alentours de Luang Prabang. Tu pourras y admirer une vue panoramique sur le Mékong et la magnifique campagne de la région.

D’une hauteur de seulement 100 mètres, l’ascension est assez rapide malgré ses 355 marches (une habitude en Asie de gravir des marches). Une fois arrivé au sommet, tu vas pouvoir observer un temple : le Wat Chom Si.  Un site religieux sacré pour les bouddhistes et  pour information, le nom du temple veut dire « colline sacrée ». 

 
Infos utiles

L’entrée du Mont Phousi est payante : 20 000 kips l’entrée, soit environ 0,90cts. 

Les cascades de Kuang Si

Ces cascades sont un peu les stars du Laos. Qu’importe le réseau social où tu vas aller pour avoir des informations sur le pays, tu vas les voir en vidéos. Ces chutes d’eau, ce sont les cascades de Kuang Si.

Situées à environ 30 km de Luang Prabang, c’est une sorte de parc regroupant plusieurs cascades à différents niveaux. Si tu veux faire une bonne partie du parc pour toutes les observer, tu vas partir pour environ 3h de randonnée, ce qui peut te faire une bonne activité de demi-journée.En plus de l’activité physique, tu vas avoir le droit à de magnifiques paysages à base de calcaire tout bonnement magnifique avec des piscines aux eaux pratiquement turquoise.

Attention, qui dit lieu touristique dit lieu hautement fréquenté par les voyageurs/touristes. Pour éviter la foule, encore une fois, privilégie le matin. Ça t’évitera de croiser les voyageurs qui ont opté pour le choix d’un tour organisé et qui arrivent en début d’après-midi ou en fin de matinée.

Les starlettes

Comment s'y rendre

C’est touristique, alors tu n’auras aucun souci pour t’y rendre. Tu as donc plusieurs manières pour découvrir les cascades de Kuang Si :

  • En louant un vélo pour découvrir les paysages des alentours de Luang Prabang.
  • En louant un scooter ou une moto pour plus de rapidité (attention, parking payant pour ceux qui arrivent en deux-roues motorisés).
  • En journée organisée : découvrir les plus beaux lieux aux alentours de Luang Prabang, les cascades sont forcément prévues dans la journée.
  • En demandant les services d’un tuk-tuk où tu peux partager les frais avec d’autres voyageurs (le plus économique quand tu n’as pas de moyen de locomotion si vous êtes plusieurs.) 
  • Il est aussi possible de faire une croisière sur le Mékong avec un arrêt prévu aux cascades.
Infos utiles
  • L’entrée du parc est payante : 20 000 kips soit environ 0,90cts. 
  • L’entrée du parking est payante si tu arrives en moto ou en scooter : 10 000 kips soit environ 0,50cts. 
  • Il y a aussi une autre cascade à découvrir qui vaut aussi son pesant de cacahuètes : Tad Sae Waterfall. 

Dans ce parc, il n’y a pas seulement des cascades, mais aussi un sanctuaire de protection d’ours noirs asiatiques qui ont été sauvés de la médecine traditionnelle chinoise. Je te donne plus d’infos tout de suite.

Free The bears

Free The Bears est donc un sanctuaire d’ours éthique et responsable. C’est en 1993 que l’idée de ce sanctuaire est née suite à la connaissance des conditions horribles des ours noirs asiatiques par rapport à leur bile. 

La bile d’ours est assez réputée dans la médecine traditionnelle chinoise, puisqu’elle est considérée comme un remède. Les ours sont donc capturés et enfermés dans des cages afin qu’on puisse directement prélever leur bile. Sans rentrer dans les détails, récupérer la bile est tellement atroce pour eux qu’une partie n’arrive pas à survivre suite à leur condition de détention. Ces dernières années, leur bile a tellement été récupérée que l’espèce est désormais classée comme vulnérable. Le plus ironique dans tout ça est que de nombreuses études ont démontré que l’absorption de la bile d’ours n’a aucun effet bénéfique sur la santé des humains…

Maintenant que le topo morose a été posé, on va parler du positif et du sanctuaire Free the Bears. Leur activité principale est de récupérer les ours maltraités et de leur offrir une vie plus décente que ce qu’ils ont vécu jusqu’à présent. Ils ont plusieurs sanctuaires dans différents pays (Vietnam, Laos, Cambodge) et grâce à eux, plus de 950 ours ont été libérés de cette pratique affreuse.

En te baladant dans le parc, tu vas donc passer dans un endroit qui leur est consacré où tu vas pouvoir en apprendre plus sur leur histoire tout en observant certains ours qui ont été sauvés.

Beaucoup plus mignon en liberté que dans une cage
Petite siestoune

Les grottes de Pak Ou

Aussi appelé les grottes de Bouddha, ce nom s’explique par le fait que l’endroit est rempli de statuettes de Bouddha plus ou moins volumineuses. C’est le but principal de cette visite : découvrir de nombreux Bouddha dans un décor de calcaire spectaculaire. On compte environ 4 000 à 6 000 Bouddha. Petit fun fact : beaucoup de villageois rapportent des statues de Bouddha vieilles et usagées pour les placer en « retraite vulnérable ». 

L’entrée de la grotte en elle-même coûte 20 000 kips, mais pour rejoindre le lieu, il faut prendre un bateau où tu vas pouvoir profiter d’une croisière sur le Mékong pendant 2 heures aller-retour. Ce qu’il y a de cool, c’est qu’en plus de profiter de la grotte, tout le long du trajet, tu vas pouvoir admirer les paysages sauvages entre la jungle et la montagne qui longent Luang Prabang. Les grottes sont donc l’un des sites religieux les plus importants de la région, avec l’accès à deux grottes : la grotte inférieure (Tham Ting) et la grotte supérieure (Tham Theung).

Pour aller découvrir la grotte, le plus simple est de ne pas passer par un tour organisé, mais de se rendre directement à l’embarcadère. C’est la façon la plus économique. Le prix de la traversée aller-retour est de 65 000 kips

Infos utiles
  • Pour aller découvrir la grotte, le plus simple est de ne pas passer par un tour organisé, mais de se rendre directement à l’embarcadère, ça sera plus économique. Le prix de la traversée aller-retour est de 65 000 kips.
  • Sur le trajet, tu vas pouvoir aussi découvrir le Ban Xang Hai, aussi appelé le Whisky Village. 

Se lever aux aurores pour observer le tak bak

Le Tak Bak est une cérémonie bouddhiste qui a lieu tous les matins à Luang Prabang. De 6 à 7 heures environ, des centaines de moines quittent les monastères, temples et pagodes pour se rendre dans les rues de la ville de Luang Prabang afin de recevoir des offrandes alimentaires des habitants. Ce repas offert constitue la seule prise alimentaire des moines durant la journée. C’est une expérience unique et émouvante à observer en ville. 

Les différents marchés de Luang Prabang

Tu peux en compter deux principaux : 

  • Le marché de jour Hmong : Parfait pour dénicher des souvenirs et découvrir les peintures locales. 
  • Le marché de nuit : Le marché nocturne Handicraft Night Market à Luang Prabang est une activité incontournable le soir. Il est assez vaste, et ce qui le distingue particulièrement, c’est la proximité d’un immense food market qui prend vie le soir avec une variété de plats pour tous les goûts. L’endroit est très animé, et c’est également là que les habitants se retrouvent pour prendre l’apéritif. En bref, fais-y un tour, tu ne seras pas déçu.

Les différents musées

Tu peux aussi découvrir plusieurs musées au sein de la ville pour en découvrir plus sur la culture du pays. Personnellement je n’ai pas eu le temps de les faire mais je te recense les principaux juste ici : 

  • Musée TAEC : parfait pour en savoir plus sur les minorités ethniques à Luang Prabang et ses environs. Tu le remarqueras rapidement, le bâtiment lui-même est une œuvre d’art, étant un manoir datant de la période coloniale française construit dans les années 1920.

  • Centre d’arts traditionnels et d’ethnologie : Idéal pour en apprendre davantage sur la culture laotienne et l’histoire de la ville.

  • Centre UXO : Un lieu qui fournit des détails sur les bombes non explosées et les vestiges mortels de la guerre du Vietnam (entrée gratuite).

  • Musée royal : Il fait partie du Palais Royal, tu peux donc facilement combiner les deux. 

Que faire à Luang Prabang ? 

Comment venir à Luang Prabang ?

Par voie terrestre

Luang Prabang est très facilement accessible, étant l’une des villes les plus populaires du pays. Par exemple, depuis Vientiane, tu peux trouver des bus directs sur 12Go Asia. Le trajet en minibus dure environ 7 heures, avec un tarif avoisinant les 15€. Tu peux également trouver des tarifs moins chers sur place.

Aucun bus n’est disponible sur 12Go Asia depuis Nong Khiaw ou Vang Vieng, mais si tu demandes à ton hébergement, il est presque certain que des transferts sont organisés pour les voyageurs.

Si tu as ton propre moyen de locomotion, le trajet de Nong Khiaw à Luang Prabang se fait assez facilement. La route est en bon état et il n’y a pas de risques majeurs. Dans le sens Vang Vieng vers Luang Prabang, pour ma part, la route était en très mauvais état, mais elle a été refaite depuis et est apparemment en excellent état maintenant.

Infos utiles
  • Trajet en minibus Vientiane – Luang Prabang : 7h de bus pour environ 15€. 
  • Pas de trajets direct sur 12Go Asia depuis Nong khiaw ou Vang Vieng, mais demande à ton hébergement, il y a forcément des transferts. 
Une route tranquille entre NK et LP si tu es à moto

Par voie aérienne

Luang Prabang dispose de son propre aéroport. Il y a des vols directs depuis Vientiane, Bangkok, Hanoï et Chiang Mai. 

La très grande majorité des vols sont assurés en direct par la compagnie AirAsia.

Que faire à Luang Prabang ? 

Comment se déplacer à Luang Prabang ?

Par tes propres moyens

Comme partout en Asie du Sud-Est, il est assez simple de louer un scooter ou une moto à Luang Prabang. Tu peux demander directement auprès de ton hébergement, sinon, tu trouveras facilement des loueurs dans les rues. Si tu n’es pas à l’aise, tu peux aussi louer des vélos.

Louer un scooter à Luang Prabang est assez pratique, car tu pourras aller découvrir les alentours qui valent leur pesant de cacahuètes, comme par exemple les cascades de Kuang Si. La route est vraiment sympa à faire.

Si tu comptes rester seulement dans la ville, tu peux privilégier la marche, car tout est assez facilement accessible.

En tuk tuk

C’est le moyen le plus connu de Luang Prababg, c’est simple tu vas en voir a tous les coins de rue. C’est pratique et efficace mais attention d’un point de vue budget

On est en Asie, avec ta petite tête de touriste on va vouloir t’allumer sur le tarif. A toi d’être bon négociateur ou alors trouve toi d’autres copains voyageurs afin de diviser le tarifs pour te rendre au lieu concerné. C’est interessant, mais le prix peut vite grimper. 

Que faire à Luang Prabang ? 

Ou se loger à luang Prabang ?

Luang Prabang River Lodge

Hébergement situé sur les bords du Mékong. Hôtel 3 étoiles, la chambre est plus que convenable si tu es habitué au logement « bas prix » des backpackers. Attention cependant, il est important de préciser que la piscine est intérieure, cela peut porter à confusion via Booking. 

Le petit déjeuner est assez simple. Néanmoins, à titre de précision, j’y étais pendant la reprise du tourisme, l’hôtel réouvrait tout doucement ses portes. Il est fort probable que le petit déjeuner ait plus de choix actuellement.

Devanture de l'hôtel

Que faire à Luang Prabang ? 

Combien de temps à luang Prabang ?

Luang Prabang est considéré comme le cœur du Laos. 

Lieu touristique du pays, il y a donc pas mal d’activités à réaliser et à voir une fois sur place. En plus d’être une ville qui bouge par ses activités, c’est aussi une ville où l’on se sent bien. À Luang Prabang, il est juste bon de flâner dans les rues, de se poser dans l’un des nombreux bars/restaurants le long du Mékong et d’observer le spectacle du coucher de soleil, qui peut s’avérer magnifique en fonction de la période où tu te trouves à Luang Prabang, tout en sirotant un cocktail.

Tu l’as donc compris, à Luang Prabang, tu peux y rester 2 jours, le temps de faire les activités les plus importantes, comme tu peux rester 4 jours, histoire de flâner un peu et de faire une pause reposante dans ton voyage.

Le mot de la fin

Cette ville de 50 000 personnes apporte énormément de charme et de nouveauté lors de ton passage au Laos. Avec un style unique, cette ville va apporter à chacun des voyageurs du calme et de la douceur au bord du Mékong. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle le cœur du Laos, puisqu’elle apporte à chacun un peu de chaleur dans le cœur des baroudeurs.

Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à m’envoyer un message via mes réseaux sociaux ou à me les poser en commentaires, car c’est toujours un plaisir de partager entre voyageurs en Asie. Enfin, tu peux laisser un petit vote ou recommander cet article ou ce blog.

À la prochaine

Cass 🤙🏽

Que faire à Luang Prabang ?

Les autres articles sur le laos 👇🏽 

Post a Comment