Que faire à Hué ? Guide Pratique Vietnam

Road Trip au vietnam 

Que faire à Hué ?
Guide pratique Vietnam

Que faire à Hué, l’ancienne capitale impériale du Vietnam ? Située en plein centre du pays, Hué est un arrêt incontournable lors d’un road trip pour en apprendre davantage sur l’histoire culturelle du pays. La dynastie des Nguyen a élu domicile ici au 18e et 19e siècle, laissant un héritage important de son histoire passée. C’est cette époque qui confère un attrait touristique à Hué, avec ses différents monuments à visiter.

Voici un guide pratique sur les incontournables à découvrir pour approfondir votre culture générale sur le Vietnam

 
Infos utiles

Avant toute chose, si tu viens de tomber par hasard sur mon article, sache que celui-ci va être sous forme de guide, mais pas seulement. En parallèle je t’explique l’histoire de ce road trip. J’ai réalisé le Vietnam à moto, et je trouve ça intéressant d’écrire et de te partager mon expérience, mais aussi mes ressentis, qu’ils soient bons ou mauvais. 

Actuellement sur les réseaux on voit que la beauté des voyages, que la belle vie. Oui c’est en grande partie ça, mais il y a aussi des galères, du stress, des difficultés rencontrées, et je t’expose tout ça pour te montrer une autre partie que l’on ne trouve pas forcément sur Instagram. Attention elle est pas forcément moins belle, mais elle est cependant d’autant plus forte, et c’est ce qui rend intéressant les voyages. 

Bref, si tu veux en savoir plus, l’histoire commence ici. 

Que faire à Hué ?

Un urbex et un séjour culturel

Journal de bord : Da Nang - Hué

La route Da Nang - Hué

Lundi 30 janvier : Milieu d’après-midi 

Après avoir fait notre dernière visite sur Da Nang, nous partons en direction de Hué, l’ancienne capitale impériale du Vietnam. Annoncé 2 heures  de route d’après Google Maps pour 95 km, on part avec notre appréhension habituelle. Cependant, la météo est de notre côté et ça, c’est cool. C’est une route avec pas mal d’épingles puisqu’on va passer sur la route touristique du col des nuages en ayant une vue imprenable sur la région.

Effectivement, la route est belle, une partie de la route se fera dans le froid (et oui on n’avait pas pensé à l’altitude, débutante que nous sommes 😂), mais rouler avec un coucher de soleil après le passage du col était juste incroyable. Encore cette sensation de liberté intense qui en devient presque addictive. 

Nous arrivons sur Hué à la nuit tombée, sans aucune égratignure. Néanmoins, on est soulagée d’arriver car rouler le soir est loin d’être des plus agréables en Asie. 

Col des nuages

Hué : des visites annulées par une rencontre imprévue

Au programme de Hué, des visites culturelles avec la citadelle et les différents tombeaux impériaux aux alentours de la ville. Une activité que j’attends avec impatience aussi, un urbex d’un parc aquatique qui gagne en popularité depuis quelque temps ! Cependant, une rencontre imprévue va chambouler tout le reste du programme. 

Rentrant bien sagement après avoir diné dans le centre de Hué, le miaulement d’un chat apeuré nous a fait nous stopper net sur la route en direction de notre hôtel. Brigitte Bardot est de sortie, je pars à la recherche de ce petit chat. Les quatre pattes au sol et les fesses en l’air, voilà que je trouve un minuscule chaton sous une voiture au miaulement incessant. Il miaule de façon très forte, donnant l’impression qu’il est en souffrance. Effectivement, en l’attrapant, il est dans un piteux état. 

Je ne vais pas t’expliquer tous les détails, mais certaines visites ont été annulées au profit de ce petit Calim, nom que nous avons donné à ce petit chaton. Le séjour à Hué s’est donc résumé à lui trouver de la nourriture et une clinique véto pour lui prodiguer des soins entre deux visites. Cependant, malgré la rencontre avec une dame d’une gentillesse incroyable qui a voulu s’en occuper, Calim n’aura pas eu de fin heureuse et la maladie du typhus du chat aura eu raison de lui. 

Brigitte Bardot garde donc un gout amer sur Hué malgré la visite de l’urbex qui était incroyable ! On voit ça plus bas. 

Tu méritais une meilleure fin petit père ✨

Un départ pour Hanoi ROCAMBOLESQUE

Prochaine étape (et dernière, mais on ne le sait pas encore), direction Hanoi, la capitale ! 

Hué – Hanoi c’est un peu moins de 700 km et plus de 12h de route d’après notre ami Google. Par manque flagrant de temps, on ne va pas le faire en moto. Si on compare avec notre trajet de l’enfer, il faudrait 4 jours pour y parvenir et malheureusement notre visa arrive à sa fin… Quelle course contre la montre pour découvrir ce pays, je ne le répèterais jamais assez !

Bref, on fait donc le choix d’un bus de nuit et donc rebelote, il faut trouver un bus qui accepte nos briquettes. Ça a d’ailleurs été l’une de nos missions entre un semi-sauvetage de chaton et une visite culturelle : trouver une compagnie de bus.

J’avais repéré un bureau de bus sur maps.me du nom de « Queen café bus ». Malheureusement on ne peut pas réserver directement sur 12GoAsia car on doit payer un supplément pour les motos. Une fois arrivée sur place, il est possible de prendre les motos et un bus de nuit qui part le lendemain pour Hanoi. Tout est parfait, à part le vendeur au bureau qui est pas des plus agréable, mais ma foi, tant que nos motos partent avec nous.

Nous arrivons donc le lendemain aux alentours des 16h pour un départ vers 17h. Nous sommes censées arriver à 06h du matin à Hanoi.

ce n'est pas la meilleure compagnie du vietnam

Je ne te cache pas que l’expérience client n’a pas été des plus sympa, et quand je vois les avis sur cette compagnie je me rends compte qu’on n’a pas été les seules à recevoir la discourtoisie des employés. Encore une fois, ils ont pris l’essence des motos. Jusqu’ici pas de surprise, on s’y attendait. Cependant, mettre notre essence devant nos yeux dans LEURS scooters, celle-ci je m’y attendais pas 😂
Honnêtement, on le sait qu’ils vont garder l’essence pour eux, mais franchement qu’ils soient un minimum discret…

Comparé au trajet précédent, ils les ont totalement siphonnés, à un point où on ne pouvait même plus démarrer à Hanoi. Touristes que nous sommes on se fera TOUJOURS arnaqué et ils n’accepteront jamais de nous laisser notre bouteille d’essence pour en remettre une fois arrivée à destination, donc soit prévenu si tu es dans le même cas de figure que nous. 

En soi je comprends, mais laisse en un minimum pour qu’on puisse aller en remettre une fois la destination atteinte. Alors oui, c’est un plein à 4€, ce n’est rien. Mais encore une fois, c’est le principe de prendre les touristes pour des débiles et des porte-monnaie sur pattes. Certains locaux abusent de ça et sur la longue ça peut devenir un sentiment très désagréable. Cependant et fort heureusement, ça représente qu’une infime partie des locaux, la plupart ne sont pas comme ça. 

Enfin, ne soit pas des plus regardant de comment ils vont mettre ta moto en soute. Cette fois-ci, aucun bout de carton en termes de protection, on pose vulgairement la moto et espérons qu’on ne prenne pas des virages à 90 degrés trop vite 😂. 

De plus l’intérieur n’était pas des plus propre, mais  si tu as envie de vivre une expérience immersive de réveil militaire à 6h du matin où il faut être sortie en moins de 5 min du bus, tu peux prendre cette compagnie ! 

Tu l’auras compris, fuis cette compagnie. Il y a des bus beaucoup plus luxueux ou l’expérience sera meilleure ! Nous avons pris celle-là, car la priorité c’était les motos, et on n’est pas allée chercher plus loin vu qu’ils nous les prenaient. Cependant, je ne reprendrai pas cette compagnie quand je vais revenir au Vietnam. 

Bref, il est temps de savoir que faire à Hué ? Mon guide pratique et rapide, c’est maintenant ! 

Que faire à Hué ?

Que faire à Hué ?

La cité impériale de Hué

La cité depuis dronie

Son histoire

La cité impériale de Hué a été construite en 1362. Ce lieu est donc témoin de beaucoup d’histoire et la ville a même été la capitale du Vietnam de 1802 à 1945 sous la dynastie Nguyen. La dynastie Nguyen a été la dernière dynastie du Vietnam et a régné pendant 143 ans. Promis, je te ferai un article sur l’histoire du Vietnam avant 2053. 

Tu vas très vite le remarquer en arrivant sur le site, mais certaines parcelles de ce terrain gigantesque ont été envahies par la végétation. En effet, le lieu a subi pas mal de bombardement pendant la guerre du Vietnam qui a duré de 1955 à 1975. Pour te montrer la grandeur de cette cité, 148 bâtiments se trouvaient sur le site, mais aujourd’hui seulement une vingtaine sont intacts et donc visitables. Ça te donne aussi une idée de la puissance des bombardements. 

Cependant, la cité est en perpétuelle restauration et reconstruction puisqu’elle a été reconnue au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1993. 

Les alentours de la cité

C’est donc un incontournable à ne pas rater lorsque tu cherches « que faire à Hué ? »

Honnêtement, tu viens à Hué pour la citadelle et son histoire, sinon il n’y a pas grand-chose à faire… Lors de la visite, ce qui m’a marqué c’est la différence architecturale comparée aux autres bâtiments que l’on peut découvrir en Asie du Sud-Est. Effectivement, on peut y trouver une forte inspiration à l’architecture chinoise étant donné que la dynastie Nguyen appréciait énormément la culture de ce pays. 

Infos utiles

  • Le prix d’entrée pour la citadelle est de 200 000 dôngs, soit un peu moins de 8€. 
  • Il existe des tickets « forfaits » où tu peux prendre l’entrée de la citadelle + l’entrée des différents tombeaux des empreux qui se trouvent dans les alentours de Hué. 

Les principaux tombeaux de Hué

Le tombeau de l'empereur Gia Long

Gia Long a été le premier empereur de la dynastie Nguyen. Né en 1762, il décéda en 1820 et a été le fondateur de cette dynastie.

Le complexe est assez énorme puisqu’il s’étend sur 42 collines avec plusieurs sépultures des membres de la famille royale. Il se situe à 16 km de la ville de Hué et est proche de la rivière des parfums. On peut d’ailleurs s’y rendre par bateau.  

Le tombeau de l'empereur Tu Duc

Tu Duc est le 4e souverain de la dynastie Nguyen. Il a la médaille du plus long règne de toute la dynastie puisqu’il a régné de 1847 à 1883 soit pendant 36 ans.

C’est un des tombeaux les plus esthétiques à proximité de Hué puisque ce dernier ressemble plus à un parc spacieux qui se prête à une ambiance reposante. L’empereur à lui-même conçu les plans du lieu et a même habité là-bas pendant la construction (qui a duré 3 ans) pour garder un œil sur les travaux. 

Le tombeau de l'empereur Minh Mang

2e empereur de la dynastie Nguyen, Minh Mang a régné de 1820 jusqu’à sa mort, soit 1840. 

Le cadre s’étend sur 26 hectares et a lui aussi un une ambiance assez pittoresque qui en fait un lieu apprécié des touristes lors de leur passage à Hué. Parc, points d’eau, terrasses, tout est fait pour ressentir une ambiance apaisante dans un lieu plus qu’agréable nichée par une nature omniprésente.

Le tombeau de l'empereur kHAI diNH

Kai Dinh est l’avant-dernier empereur de la dynastie Nguyen, soit le 12e à prendre les rênes de 1916 à 1925. 

Ce tombeau sort un peu du lot comparé aux autres. Tu peux y trouver tout type d’architecture à l’intérieur, que ce soit un mélange d’architecture occidentale et orientale. On y trouve de tous les styles : indien, bouddhiste, roman, gothique… 

Infos utiles

  • Lors de la visite de la citadelle, tu peux prendre directement un « forfait » incluant les différents principaux tombeaux que je viens de te présenter. Tête en l’air que je suis je n’ai pas pensé à noter, mais les prix au forfait étaient compris entre 250 000 dôngs et 500 000 dôngs il me semble. 
  • Sinon, l’entrée de chacun des tombeaux à l’individuel coute 150 000 dôngs. 

L'urbex d'un parc aquatique à Hué

Le fameux dragon

L’objet principal de mon passage à Hué ! Le fameux dragon d’un parc aquatique abandonné situé un peu en extérieur de la ville. Ce lieu commence à avoir une petite popularité via les réseaux sociaux, mais on comprend aussi pourquoi. Le cadre est juste dingue, et à l’heure de la golden hour c’est juste incroyable comme ambiance. 

Bien évidemment, l’endroit principal est le dragon, mais tu peux aussi aller observer les alentours pour découvrir de nombreux toboggans qui se font petit à petit ronger par la nature. 

Pour la petite histoire, on s’y est rendue en fin de journée, et lorsque le soleil a commencé à se coucher il y a un garde qui faisait une sorte de ronde et a demandé aux rares voyageurs qui s’y trouvaient de partir. La finalité a donc été un peu frustrante puisqu’on n’a pas pu visiter correctement tout le parc, même si on en a vu une belle partie. Je te conseille donc de t’y rendre dans l’après-midi si tu veux y consacrer pas mal de temps. Ou très tôt le matin

Le « garde » n’était pas des plus sympa, n’essaye pas de négocier pour rester un peu plus, je ne suis pas certaine que tu sois vainqueur de la négociation. Sinon, tu fais comme nous et tu te caches le temps qu’il fasse sa ronde, mais ne tarde pas trop non plus à rester, ça risque de ne pas l’amuser beaucoup.

Apparemment l’entrée est payante. J’ai des amis qui ont payé, mais nous il y avait personne donc on a pu rentrer de façon assez facile. Cependant, on n’a pas pris l’entrée principale. Ceci explique peut-être cela. 

Une petite descente ?
Ce reflet dans l'eau, pépite

Son histoire

Ouvert en 2004, le parc Thuy Tien a rapidement fermé ses portes. Il est raconté que le parc a fait son inauguration alors qu’il n’était même pas terminé. On ne partait donc pas en pleine forme dès le début. Il n’a pas eu le succès escompté dès son ouverture, ce qui a entrainé une fermeture quasi du jour au lendemain.

Pour te montrer à quel point la fermeture a été rapide, on raconte même qu’il y avait des crocodiles dans une des piscines (déjà on n’est pas fan de l’idée, mais bon) et qu’ils ont tout simplement abandonné ces crocodiles au moment de la chute du parc. On repassera pour le bien-être animal dans la politique de ce parc.

Depuis et heureusement, les crocodiles ont été déplacés dans une réserve naturelle. 

Infos utiles

  • Mes potes qui avaient du payer ont donné un billet de 100 000 dôngs, soit environ 4€. Apparemment c’est un peu à la tête du client, c’est l’art de la négociation pour ce genre d’activité. 

Que faire à Hué ?

Où se loger à Hué ?

Lum Dong Tien Hotel

Comme d’habitude, un hôtel assez simple de backpacker qui fait amplement l’affaire pour quelques nuits. Nous n’étions pas dans le bâtiment principal, mais dans un deuxième flambant neuf qui venait tout juste d’ouvrir aux voyageurs. Autant te dire que la chambre était nickel. 

L’hôtel est placé tout proche du centre qui peut se rejoindre à pied, mais dans une ruelle assez discrète donc tu n’as pas le bruit de la ville qui peut être assez présent en Asie. Je n’ai aucune photo donc je te mets le lien booking juste ici

Infos utiles

  • Le prix de la chambre était de 17€ pour deux nuits. Soit un peu plus de 4€ par nuit et par personne. 

Que faire à Hué ?

Comment se déplacer à Hué ?

En moto ou en scooter

Si tu me lis souvent, encore une fois je vais te dire que c’est le moyen le plus pratique pour découvrir la ville, mais surtout ses alentours, et ce n’est pas Hué qui va en démordre à la règle ! 

Si tu veux te limiter à la visite de la cité impériale, pas besoin de scooter ou de moto. Cependant, si l’urbex t’intéresse ou les différents tombeaux (ce qui reste des incontournables quand tu fais tes recherches « que faire à Hué? » ) il te faudra forcément un moyen de locomotion car c’est tout bonnement impossible de le faire à pied. 

D’ailleurs, en ce qui concerne l’urbex du parc aquatique, certains se promenaient directement avec leur moto. 

Le prix d’une location de scooter commence aux alentours des 150 000 dôngs. 

Grab et/ ou chauffeur privé

Si tu n’es pas à l’aise à l’idée de conduire un deux roues pour visiter Hué, Grab sera la solution que tu recherches ! 

Grab c’est le Uber asiatique, le fonctionnement est totalement le même ! Tu commandes un chauffeur, que ce soit en moto ou en voiture, il arrive dans les minutes qui suivent et peu de temps après te voilà à ta destination ! Simple, rapide, efficace et pas cher. 

Pour te donner un exemple, on a utilisé grab pour se rendre à l’urbex. Pour le retour, on n’avait pas d’internet, on a juste rejoint la route principale, on a pu se connecter sur un wifi gratuit (quand je te dis que tu as internet de partout, c’est réel) et commander notre grab tranquillement pour rentrer.

Cependant, si il pleut, tu peux vas avoir des difficultés pour trouver des chauffeurs ! 

En Asie il est très facile de trouver des chauffeurs privés qui pourront t’emmener ou tu le souhaites. De plus, ils connaissent souvent très bien leur région. Ils pourront donc t’emmener dans des endroits peu connus des touristes si tu tombes sur un bon driver ! Pour en trouver, c’est très facile, : les rencontres, demande à ta guesthouse, etc. 

Que faire à Hué ?

Comment venir à Hué ?

En bus / et ou train

Comme tout le reste du Vietnam, Hué est une ville extrêmement bien desservie par les bus ou par les trains. Nous arrivions depuis Da Nang qui se situe à 2 heures de route en moto. Bien évidemment si tu n’es pas en moto il y a aussi des bus  et des trains plusieurs fois par jour. Regarde sur le site 12GoAsia. 

À savoir que le train est le moins cher, mais le trajet le plus long. Pour le bus, tu mettras approximativement 2h. 

Infos utiles

  • Le prix du train commence vers les 6/7€ depuis Da Nang. 
  • Pour les bus ou les vans, compte à peu près un budget entre 6€ et 10€ depuis Da Nang.
  • Tu peux surement trouver un peu moins cher si tu te rends directement dans un bureau touristique de la ville. 

En avion

La ville de Hué dispose de son propre aéroport, appelé l’aéroport de Phu Bai. Si tu es pressé par le temps, tu peux utiliser cette option. Il y a des vols directs depuis Hanoi ou bien depuis Ho Chi Minh. Je te conseille de regarder sur les sites de compagnie aérienne comme AirAsia ou bien VietJet. 

Que faire à Hué ?

Combien de temps à Hué ?

Nous sommes restées 2 jours complets sur Hué. Honnêtement les atouts principaux de la ville sont sa cité impériale ainsi que ses tombeaux, après il n’y a pas grand-chose à faire… Tu auras vite fait le tour.

La visite de ses attraits touristiques se fait donc facilement en 2 jours. Je te conseille donc d’y rester 3 jours maximum si tu veux prendre ton temps, mais pas plus. Il y a tellement de choses à voir au Vietnam que ça serait dommage de « perdre du temps » et de rester trop longtemps dans un endroit ou on y fait vite le tour. 

le mot de la fin

Hué est donc un stop incontournable si tu souhaites en apprendre plus sur l’histoire du pays, et plus précisément sur la dynastie la plus importante du Vietnam. La ville est tres interessante pour en apprendre plus sur les membres importants de cette famille royale. Cependant, Hué commence aussi à glorifier sa réputation avec le fameux parc aquatique abandonné qui prend de plus en plus de place sur les réseaux sociaux. 

J’espère avoir répondu à tes questions pour visiter Hué correctement.

N’hésite pas à me contacter si tu as des questions supplémentaires pour qu’on en parle ensemble, que ce soit en commentaire ou par le biais de mes réseaux sociaux ! 

À très vite,

Cass 🤙🏽

 

Road trip à moto au Vietnam

Les autres articles sur le Vietnam 👇🏽 

Post a Comment