Que faire à Da Lat au Vietnam ? Guide pratique

Road Trip au Vietnam 

Que faire à Da Lat AU Vietnam ? Une ville "french touch"

D’une altitude de 1 500 mètres, Da Lat est une ville de montagne également appelée la « ville de l’éternel printemps ». Da Lat bénéficie d’un climat doux tout au long de l’année, ne descendant jamais en dessous de 10 degrés en hiver et atteignant rarement plus de 25 degrés en été. 

Colonisée par les Français au XIXe siècle, la ville conserve de nombreux bâtiments rappelant cette période de son histoire. À Da Lat, on explore l’intérieur de la ville, riche en histoire passée, ainsi que ses alentours, où la nature est omniprésente, offrant ainsi l’opportunité de profiter d’un bon bol d’air frais dans cette région du pays.

Que faire à Da Lat ? On voit toutes les activités à réaliser maintenant ! 

Infos utiles

Avant toute chose, si tu viens de tomber par hasard sur mon article, sache que celui-ci va être sous forme de guide, mais pas seulement. En parallèle je t’explique l’histoire de ce road trip. J’ai réalisé le Vietnam à moto, et je trouve ça intéressant d’écrire et de te partager mon expérience, mais aussi mes ressentis, qu’ils soient bons ou mauvais. 

Actuellement sur les réseaux on voit que la beauté des voyages, que la belle vie. Oui c’est en grande partie ça, mais il y a aussi des galères, du stress, des difficultés rencontrées, et je t’expose tout ça pour te montrer une autre partie que l’on ne trouve pas forcément sur Instagram. Attention elle est pas forcément moins belle, mais elle est cependant d’autant plus forte, et c’est ce qui rend intéressant les voyages. 

Bref, si tu veux en savoir plus, l’histoire commence ici. 

Que faire à Da Lat ?

Les motos en soute dans le bus

Journal de bord : le trajet jusqu'à Da Lat

Règle numéro 1 : Toujours suivre son instinct

Remettons les choses dans son contexte. Nous sommes dans le Delta du Mékong, à Can Tho plus précisément. La prochaine étape est donc Da Lat. Can Tho – Da Lat c’est 08h30 de route, on part donc pour 10h de trajet à moto minimum. Le plan initial était de repasser par Hô Chi Minh si l’expérience de ces quelques jours à moto n’était pas concluante. Personnellement la machine est lancée, je veux continuer à moto malgré les difficultés qu’on a pu rencontrer. Lau semble du même avis que moi. En même temps deux béliers ensemble, bon courage pour les faire rebrousser chemin quand un objectif a été lancé.

Cependant, je me rends aussi compte que ce trajet de 10h va être énorme et va nous faire perdre du temps sur la programmation du trip qui est déjà une course contre la montre face à l’immensité de ce pays. De plus, je ne sais pas pourquoi, mais ce trajet me stresse énormément. Il y a un truc que je ne sens pas dans cette durée de route. Mon instinct est plutôt bon en voyage alors sur ce coup je me pose réellement la question s’il ne faut pas mieux prendre un bus pour ce trajet-là. 

De plus, j’avoue aussi que j’ai encore l‘accident de cette jeune femme sur le pont en tête… J’en parle à Lau, elle est aussi d’accord. La décision est donc rapidement prise, nous prendrons un bus pour rejoindre Da Lat.

Can Tho
Départ de Can Tho en direction de la gare

Ok on prend un bus mais les motos alors ?

On est en Asie, le continent de toutes les possibilités. J’avais déjà entendu dire qu’on pouvait mettre les motos en soute au Vietnam, ou même les mettre dans un train. Il faut donc désormais trouver un bus qui accepte de prendre les motos. Comme souvent, tu peux réserver tes transports via ta guesthouse. Afin d’avoir l’esprit tranquille, je décide donc d’aller voir le gérant. 

Je te la fais courte. Il m’explique que c’est compliqué, mais que c’est possible d’avoir un billet en direction de Da Lat pour Lau et moi, cependant on ne peut réserver qu’une seule place pour une moto, donc pas les deux. Bah m’enfin ? 

C’est non du coup… Hors de question d’abandonner une briquette haha

Autant Lau n’est pas stressée pour un sou et est persuadée qu’on va trouver une solution à la gare le lendemain, autant bibi est en boucle. Je suis littéralement bloquée sur le fait qu’on ne trouve pas de solution concrète pour le trajet qui a lieu le lendemain. Il y a eu un bug dans le cerveau et je ne passe pas à autre chose alors que je sais très bien que rien ne va changer jusqu’à demain matin.

Direction la gare de Da Lat

Lendemain matin, bibi toujours en boucle pour trouver une solution avec les motos. Lau quant à elle est toujours aussi patiente de me voir tourner en rond par rapport à cette situation qui ne devrait pas être aussi stressante 🤣

 

Nous arrivons à la gare, nous avons bien évidemment un bus qui part pour Da Lat le soir même à 20h. On précise que nous avons des motos. Ils nous demandent quel type de moto c’est, on montre une photo et ils nous demandent de patienter quelques minutes. Je te dispense de mon état à ce moment-là. La drama Queen est toujours de sortit. 

 

Résultat des courses, il n’y a aucun problème pour prendre les motos dans la soute. Il est 11h, une belle journée d’attente à la gare se prépare !

 

19h15. Il est temps de se rapprocher du bus, c’est à partir de ce moment-là que ça devient marrant. Comme vont-ils mettre les motos en soute ?

 

Oh bah rien de plus simple, trois bouts de cartons qui se court après pour « protéger » les motos, on vide l’essence qu’on ne reverra jamais (avons-nous fait le plein très peu de temps auparavant ? Absolument !) On couche les motos et hop dans la soute ! Simple comme bonjour ! 

 

J’en parle avec beaucoup de détachement, mais je peux t’assurer que sur le moment je ne faisais pas la maligne en me demandant comme on allait retrouver les motos à l’arrivée

3 cartons qui se courent après et on est bon
Allez hop au lit

Une arrivée à Da Lat avec une briquette qui tire la tronche

Une nuit plus tard, nous voici donc arrivées en fanfare à la station de bus de Da Lat à 06h00 du matin. Tout le monde sort du bus, nous y compris, mais on nous demande de remonter. Nous sommes plus que toutes les deux dans le bus et nous repartons, je t’avoue que sur le moment on ne comprend pas trop ce qu’il se passe. Quelques mètres plus loin, le bus se gare. Apparemment c’est la sortie des artistes pour ceux qui ont des motos.

On rempile les sacs sur les motos, la moto de Lau démarre sans grande difficulté, la mienne me fait payer les 10h couchées. Elle refuse de démarrer. Elle porte décidément bien son nom de capricieuse.

Petit passage chez le garagiste, c’est à ce moment-là que la première arnaque arrive. C’est le but du jeu, il fallait bien s’en prendre une par rapport aux motos. Le garagiste m’a vu arriver, j’étais son bénéfice du jour dès 06h00 du matin. Il cale la moto, un de ses salariés regarde ce qu’elle peut avoir comme problème et le verdict tombe. Une bougie est apparemment morte, 10€.

Je précise, pour la vie ici, c’est ULTRA cher. Avec l’expérience je sais que je n’aurais jamais dû payer plus de 3€. Même au moment de payer je sais que je me fais arnaquer, mais si en contrepartie la moto démarre de nouveau, ce n’est pas grave. C’est le jeu en Asie.

Je t’écourte l’histoire, mais la moto n’a jamais redémarré au démarreur électrique, il fallait la kicker à chaque fois. Autant te dire que j’ai (souvent) pesté. 

Je suis retournée voir le garagiste à la fin du séjour à Da Lat, il a cette fois-ci voulu me faire payer 20€ pour une nouvelle pièce qui n’avait rien avoir en ne me donnant aucune explication de la raison du changement de cette pièce. Le tout en me rigolant au nez. J’ai refusé, il a remis la pièce et a laissé la moto sur le côté. Le démarreur n’a jamais remarché, j’ai passé le reste du Vietnam en kickant la moto. Ce type a vu ma tête de touriste et en a bien profité, les risques en voyage haha. Petit tips du coup : privilégie quand c’est possible des petits garages qui ne payent pas de mine contrairement aux « grosses » enseignes. Les petits auront tendance à ne pas gonfler les prix, et ce même avec ta tête de touriste. 

Le point positif est que le kick n’a désormais plus aucun secret pour moi.

Bref, il est temps de découvrir ce que l’on peut visiter à Da Lat !

Sunrise sur les briquettes à Da Lat
Sur la table d'opération de l'arnaque

Que faire à Da Lat ?

Visiter Da Lat et ses alentours

Que faire dans la ville de Da Lat ?

La cathédrale Saint Nicolas

Considérée comme l’un des incontournables de la ville, la cathédrale a été construite en 1931 et a été finalisée en 1942. De style romain, c’est l’une des plus anciennes architectures françaises de Da Lat. Elle est aussi appelée comme l’église du coq puisque l’on peut y voir un coq en bronze qui se trouve sur la croix du clocher. 

Infos utiles

  •  L’église était fermée le jour ou on y a été. Elle est ouverte que lorsqu’il y a des messes. Tu peux te renseigner sur google pour voir les horaires d’ouvertures. 

La gare de Da Lat

Vue depuis Dronie

Un autre incontournable de la ville à ne pas louper lorsque tu viens visiter Da Lat. La gare a été conçue en 1932 par deux architectes français et a ouvert en 1938. Sa devanture est directement inspirée de la gare de Deauville.

La gare n’est actuellement plus utilisée pour les transports, mais pour le tourisme. Pour prendre et voir les trains, tu dois payer l’entrée de la gare, et ce même si tu as un billet de train déjà payé. À l’intérieur, tu peux trouver un café et une boutique.

Une fois dans le train, le trajet fait environ 7km dans la région montagneuse de Da Lat pour arriver à Trai Mat.

Infos utiles

  • L’entrée de la gare est de 5 000 dôngs (environ 0,20 cts)  
  • Le prix du train commence a 130 000 dôngs en fonction de la classe que tu prends (environ 5€).

Le quartier Français

Une ville à l’ambiance française a bien évidemment son quartier français. Tu vas pouvoir découvrir des maisons aux architectures bien de chez nous. Cependant, ne t’attends pas à un vrai quartier, ça a été nommé de la sorte, mais tu vas juste pouvoir admirer les maisons coloniales. Elles ne sont pas visitables puisqu’elles sont privées.

Si tu es dans le coin, ça reste sympa à voir. Néanmoins, ne crois pas que c’est une activité à part entière.

Le temple Chua Truc Lam

On en parle de ce petit jardin trop mignon ?
Le temple

Un temple assez sympa à faire lors de ta balade en ville. Lors de mon passage, il n’y avait personne, ce qui rendait l’ambiance encore plus apaisante. Tu as même le droit à un petit jardin beaucoup trop cocooning. Ce n’est pas le temple de l’année, mais tu es toujours plongé dans l’ambiance bouddhiste que l’on vient chercher en Asie, ce qui rend tout de même la visite assez sympathique !

Faire le tour du Lac Xuan Huong

Une autre activité incontournable pour visiter Da Lat que tu ne vas pas rater, le lac en plein centre-ville !

Honnêtement je pense que c’est ce qui apporte une certaine douceur et un certain charme à la ville. Le lac est la vie de Da Lat, tu verras constamment des gens se promener, faire du sport, etc.

Il est assez facile de prendre un café à proximité du lac, histoire de profiter de cette ambiance reposante et un tantinet montagnarde.

Découvrir la Crazy House

Le café de la Crazy House

Encore une attraction incontournable de la ville et qui est une activité très prisée des voyageurs pour visiter Da Lat ! Ouvert au public en 1990, le bâtiment imaginé par l’architecte Dang Viet Nga était de créer une maison qui ne ressemblait à aucune autre sur Terre. On peut dire que son objectif a été réussi. Son idée principale était de créer un lien entre l’homme et la nature. Tu vas plonger dans une visite regroupant le monde de Disney et l’univers des frères Grimm. 

 

La particularité de ce lieu est que c’est aussi bien un site touristique qu’un hôtel. Tu as envie de traverser un cou de girafe avant de rejoindre ta chambre ? Alors cet hébergement  sera le tien ! À savoir que l’hôtel est en perpétuelle évolution puisque le bâtiment est toujours en construction malgré son ouverture en 1990. 

Infos utiles

  • La maison est ouvert tous les jours de 08h00 à 18h30.
  • Le prix pour visiter la maison est de 60 000 dôngs, soit environ 2,5€
  • Il est aussi possible de réserver une chambre. les premiers prix commencent aux alentours des 30€. 

Que faire dans les alentours de la ville de Da Lat ?

Temple de Linh Puoc

Situé à environ 8 km de la ville de Da Lat, cette pagode est pour moi l’une des plus belles de la région à ne manquer sous aucun prétexte lors de ton passage. Il est assez facile d’y aller par ses propres moyens en louant un scooter (la route est clean. Tu ne crains rien si tu sais conduire à la vietnamienne). Sinon, tu peux aussi réserver un taxi via une application comme Grab. Pour le retour, pas d’inquiétude à avoir si tu n’as pas accès à internet, il y a des taxis à proximité de la pagode qui se feront une joie de te ramener dans le centre. 

Son histoire

Cette pagode est une certaine fierté pour la ville puisqu’elle détient pas mal de records. Tout d’abord, elle a été construite en 3 ans (de 1949 à 1952) et est faite en milliers de morceaux de porcelaine et de faïence. Elle est aussi très connue pour sa statue de Bodhisattva qui détient un record en Asie : elle est faite et est composée de 600 000 fleurs dites « éternelles ». Enfin, elle a été réalisée par 600 adeptes de la pagode et 30 artisans à l’occasion du festival floral de Da Lat en 2010. 

On y trouve aussi une cloche considérée comme la plus grande du Vietnam : 4,3 mètres de haut, 2,3 mètres de diamètre, 8,5 tonnes. Les visiteurs peuvent inscrire sur un bout de papier leur nom ainsi que leurs désirs qu’ils collent sur la cloche avant de la sonner 3 fois pour que leurs désirs deviennent réalité. 

Statue de Bodhisattva

Infos utiles

  • La pagode se situe à environ 8 km de la ville de Da Lat. 
  • Accès gratuit, tenue correcte exigée avec épaules et genoux couverts.

Cau Dat Tea Hill

Une des attractions phares des alentours de Da Lat ! Située à environ 25 km de cette dernière, la plantation de thé est une activité idéale pour les amateurs de thé ou pour les fans de photos instagrammable…

On compte pas moins de 230 hectares dans cette ferme. Oui c’est immense.

L’endroit se visite toute l’année. Cependant, privilégie un jour avec un temps radieux, ça enlève beaucoup de charme lorsqu’il fait froid et qu’il y a de la brume. Effectivement, la météo n’était pas avec nous le jour où nous avons visité la plantation. 

D’autant plus que pour la petite histoire, l’entrée est apparemment payante. Cependant, si tu arrives par tes propres moyens tu peux très bien t’arrêter ou tu le souhaites et donc ne pas payer l’entrée. C’est ce qui s’est passé pour nous. Néanmoins il y a aussi des visites qui sont organisées si tu veux en savoir plus sur l’élaboration du thé au Vietnam qui, comme le café, est une véritable institution.

Infos utiles

  • En partant de Da Lat par tes propres moyens (location de scooter ou autre), il te faudra environ 45 min pour arriver à destination. 
  • Il est possible de partir en tour organisé pour visiter la ferme de thé. Demande auprès de ton hôtel ou auberge de jeunesse, ils ont forcément des contacts pour t’organiser ce genre d’activité 
Les backstages de la plantation de thé avec option plastique aux alentours

Faire le tour du lac Tuyen Lam

Un peu de hauteur sur le lac

Une activité incontournable pour les amoureux de la nature ! Le lac Tuyen Lac se situe à 6 km de Da Lat et est un endroit parfait afin de prendre une grande bouffée d’air frais dans l’effervescence que représente le Vietnam. 

Petit point anecdotique concernant le nom de ce lac : Tuyen veut dire ruisseau et Lam forêt. Tu l’auras donc compris, ce lieu est un gigantesque paradis vert avec de nombreuses activités axées sur la nature comme les randonnées, la pêche à la ligne, la visite du lac en bateau ou en pédalo, etc. 

Tu peux aussi t’y rendre pour déguster un café dans les nombreux lieux mis à disposition au bord du lac pour le coucher de soleil qui est loin d’être dégueu 

Infos utiles

– N’hésite pas à faire le tour du lac en scooter ou en voiture pour accéder aux différents points d’intérêts. Le lieu est gigantesque et tu ne pourras jamais tout faire à pied. 

– Il y a plusieurs points d’intérêts à voir tout le long du lac comme la pagode Truc Lam ainsi qu’un petit monde crée de toute pièce qui se nomme « Clay Tunnel ».
– Il est aussi possible de prendre un téléphérique à proximité du parking du lac, proche du « Légu Coffee ».

Autres activités à réaliser à proximité de Da Lat

Malheureusement par manque de temps, il y a des choses que nous n’avons pas eu le temps de faire. Néanmoins, j’avais noté beaucoup d’activités en amont lors de la préparation du trip. Des cascades impressionnantes sont d’ailleurs à voir dans la région :

  • Pongour Waterfall 
  • Elephant waterfall 
  • Cam Ly waterfall (attention, celle-ci est apparement pleine de déchets (avril 2022). Si ton temps est compté sur Da Lat, privilégie les autres cascades) 
  • Datanla Waterfall 

Enfin, si tu aimes la randonnée et la nature, tu peux aussi te rendre au mont Long Biang. Je te laisse accéder à ce site qui est complet pour savoir comment organiser ta visite au mont Long Biang.

Où loger à Da Lat ?

Ken's Backpackers hostel

Hôtel très proche du centre-ville, tout en étant dans une rue assez calme. Les chambres sont propres et silencieuses. 

Honnêtement il n’y a pas grand-chose à dire de plus… Il est parfait le temps de quelques nuits en road trip si tu ne veux pas trop dépenser !

Infos utiles

  • Le prix pour 2 nuits dans une chambre double deluxe a été de 587 203 dôngs, soit environ 5,50€ la nuit par personne. 

Comment venir à Da Lat ?

En bUS

Il est extrêmement simple de se déplacer au Vietnam. La preuve, si tu as lu mon journal de bord, on a pu mettre nos motos en soute pour prendre un bus de nuit. Et tout ça d’une simplicité déconcertante !

Bref, Da Lat est donc comme le reste du pays très bien desservi. Personnellement j’ai rejoint Da Lat depuis Can Tho (Delta du Mékong), mais tu peux aussi rejoindre Da Lat depuis Hô Chi Minh ou depuis le nord du pays.

Pour réserver ton billet de bus, tu as deux solutions :

  • Passer par la plateforme grandissante 12GoAsia. Tu as accès aux différents horaires et à la tranquillité d’esprit d’avoir booker une place avant d’arrivée en gare. Attention cependant, j’ai pu voir certains retours comme quoi ils prennent de plus en plus de comm. Personnellement je ne vois pas une très grosse différence de prix, mais je te le précise quand même au cas ou tu as un budget vraiment serré.
  • Te rendre directement à la gare de ta ville de départ et demander un billet directement au guichet en fonction des bus disponibles.
    Option que nous avons choisie étant donné qu’on avait les motos et qu’il était impossible de réserver pour nos starlettes via 12GoAsia. 

Je ne sais malheureusement plus le nom de la compagnie qui nous a transportées, mais il suffit de te rendre à la gare de Can Tho et on saura te renseigner pour trouver le billet qu’il te faut.

Infos utiles

  • Le prix d’un siège dans un bus Can Tho – Da Lat est de 400 000 dôngs, soit environ 16€.
  •  La durée du trajet est de 10h. On est partit à 20h de Can Tho pour une arrivée matinale à 06h00 à Da Lat. 
  • Le prix d’une moto en soute à été de 585 000 dôngs, soit environ 23€ par personne.

En avion

Il est aussi possible de prendre l’avion puisque Da Lat possède son propre aéroport. 12GoAsia propose des billets depuis Can Tho, mais je te conseille de réserver directement via le site de la compagnie Asia ou avec Vietnam Airlines. Il est probable que les prix soient plus intéressants directement sur le site de la compagnie.

Cependant, si tu as du temps et pour vivre une meilleure immersion dans le pays, je te conseille de tester le bus de nuit au Vietnam. Ça limite aussi ton émission de Co2 !

Infos utiles

  • Attention, un vol Can Tho – Da Lat ne se fait pas en direct, tu auras surement une escale à Da Nang. 
  • Depuis Hô Chi Minh tu auras par contre un vol direct de 50 min. 

Combien de temps à Da Lat ?

Nous sommes restées deux jours entiers pour découvrir la ville et ses alentours. Spoiler alert, ce n’est clairement pas assez ! 

Nous n’avons pas eu le temps de découvrir les cascades impressionnantes à proximité de Da Lat et je dois reconnaitre que c’est un peu frustrant. Cependant c’est comme ça au Vietnam, il y a vraiment énormément de choses à voir et tu as un peu cette impression de « courir » après les nombreuses activités à découvrir même si tu vois déjà beaucoup de choses !

En bref, je te conseille donc d’y rester 1 jour de plus, ça me parait être une bonne solution pour profiter des cascades ou de réaliser un mini trek.

Le mot de la fin

Visiter Da Lat est incontestablement une source de richesse et de découverte dans cette partie du pays ! C’est assez intéressant de pouvoir remarquer et observer une petite touche française à 10 000 km de notre belle France. 

Cette région, et particulièrement les alentours de Da Lat sont parfaits pour avoir une bouffée d’air frais dans ce pays de plus de 97 millions d’habitants. Fraicheur et tourisme vert sont les adjectifs principaux pour qualifier celle que l’on appelle la ville de l’éternel printemps.

Il est temps désormais de poursuivre l’aventure à Mui Né, une station balnéaire prisée des Russes au Vietnam qui vaut le détour pour découvrir ses fameuses dunes rouges et blanches !

J’espère avoir répondu à tes questions pour ton voyage à Da Lat.

N’hésite pas à me contacter si tu as des questions supplémentaires pour qu’on en parle ensemble, que ce soit en commentaire ou par le biais de mes réseaux sociaux ! 

À très vite

Cass 🤙🏽

Road trip à moto au Vietnam

Les autres articles sur le Vietnam 👇🏽 

Post a Comment