Quand voyager au Vietnam ? Les mois à privilégier | Guide pratique

Asie du Sud-Est | Vietnam

Quand voyager au Vietnam ? Guide et infos pratiques

Le Vietnam est un pays immense avec différentes saisons qui varient au sein même du pays. Pour voyager en toute tranquillité sans craindre les fortes pluies courantes en Asie, voici une analyse des conditions climatiques dans le nord, le centre et le sud du pays. 

En bonus des informations pratiques pour organiser au mieux ton voyage


La météo au Vietnam

Quand voyager au Vietnam, quelle région choisir en fonction du mois, le type de climat, etc.

Se loger au Vietnam

Où trouver les meilleurs logements possibles, quelle est la meilleure plate-forme à utiliser, etc.

Le mot de la fin

Conclusion de l'article sur les bons plans et infos pour voyager au Vietnam.


Comment venir au Vietnam?

Comment se rendre au Vietnam depuis la France ou depuis l'Asie, et autres possibilités.

Les petits tips en bref

Savoir si l'eau est potable au Vietnam, quel est le type de prise électrique...


L'arrivée au Vietnam

Les choses administratives à prévoir avant d'arriver à destination, si il y a des vaccins obligatoires ou non.

Louer un véhicule

Louer un scooter, acheter une moto ou la louer, l'état des routes au Vietnam, etc.

Quand voyager au Vietnam ? 

La météo au Vietnam

3 régions bien distinctes concernant la météo au Vietnam

Le Vietnam est un pays gigantesque géographiquement parlant. On s’en rend réellement compte une fois sur place quand il faut parcourir X kilomètres pour rejoindre un point A à un point B. Cependant, de manière générale, on peut retrouver un climat chaud et humide avec comme spécificité un climat tropical au sud, et un climat subtropical au nord. 

Tu peux t’en douter, il peut donc y avoir pas mal de changement climatique dans un seul pays, mais néanmoins on peut couper le Vietnam en 3 parties en termes de météo : 

Sud du Vietnam

Endroit dans le pays où tu es certain de trouver de la chaleur ! Climat tropical oblige, tu as donc une saison sèche et une saison humide. La meilleure période pour se rendre dans le sud du Vietnam est donc de décembre à avril. Période ensoleillée, température estivale, peu de précipitation, voir aucune précipitation. Bref, à toi la chaleur sous les cocotiers du Delta du Mékong !

Concernant la saison humide, elle est réellement présente de juillet à septembre. C’est pendant ces mois-là qu’il va y avoir le plus de pluie. Ce n’est même pas la peine de te rendre sur l’ile de Pho Quoc pendant cette période-là, il pleut énormément à tel point que certains hôtels sont fermés à ce moment-là. 

Néanmoins, dans la région du Delta du Mékong, il pleut qu’en fin de journée ce qui est moins handicapant et ce qui apporte même un peu de fraicheur ! 

Jour ensoleillée dans le Delta
Une des nombreuses branches du Delta

Personnellement je m’y suis rendue mi-janvier pendant une petite semaine et effectivement, le beau temps était au rendez-vous sans une seule goutte de pluie, que ce soit à Hô Chi Minh ou dans le Delta du Mékong !

Centre du Vietnam

Les dunes rouges de Mui Né

On rentre dans une région assez compliquée ou la météo peut être très facilement changeante en fonction de ou tu te trouves ! J’ai pu passer une grosse dizaine de jours dans le centre du Vietnam sur mon road trip à moto d’un mois, et je peux te dire que je suis passée par toutes les températures possibles haha. 

Commençons par la meilleure période pour se rendre au centre du Vietnam. Elle se situe de février à juillet. Il pleut moins, les températures peuvent même être chaudes à certains endroits ! Pour te donner une idée, on peut retrouver les mêmes températures que dans le sud (33/34 degrés).

La période à éviter est environ de septembre à fin janvier. Il pleut beaucoup, et je te confirme ça. Étant à Hoi An mi-janvier, je n’ai vu que de la pluie pendant 3 jours. 

Cependant, dans les villes montagneuses comme Da Lat, il fait toujours assez frais ! On ne dépassait pas les 20 degrés à la mi-janvier, mais néanmoins aucune pluie à l’horizon ! 

Enfin, il y a des microclimats dans les stations balnéaires/ villes côtières comme Mui Né et Nha Trang : il fait sec et ensoleillé quasiment toute l’année. 

Sous la brume de Hoi An

Nord du Vietnam

La région la plus fraîche, celle qui connaît l’hiver vietnamien, s’étend de novembre à fin avril. On peut observer des températures avoisinant les 15 à 20 degrés à proximité de Hanoi. Les nuits sont assez fraîches, avec des températures pouvant descendre en dessous de 10 degrés. De plus, il y a beaucoup de précipitations. Ayant passé quelques jours là-bas fin janvier/début février, il faisait brumeux et assez frais pendant cette période. Ce n’était pas très agréable en raison de la pluie fine constante. Je peux t’assurer que supporter ce petit crachin pendant plusieurs jours d’affilée peut être agaçant.

Il est préférable d’éviter de se rendre dans les régions de Sa Pa, Bac Ha et Ha Giang pendant cette période, car il y fait vraiment froid.

Le printemps arrive généralement aux alentours de mars jusqu’à fin avril. Le temps s’améliore et l’été s’étend jusqu’à octobre.

Pour profiter pleinement des montagnes du nord, réputées pour offrir les plus beaux paysages que le Vietnam puisse avoir, il est recommandé de s’y rendre entre avril et mai, et/ou entre septembre et novembre.

Enfin, il vaut mieux éviter les mois de juillet et août, car c’est la période des typhons, avec des pluies assez fortes et fréquentes. Il y a mieux pour voyager 

Quand voyager au Vietnam ? 

Comment venir au Vietnam ?

En avion

Si tu n’es pas déja en Asie, la majorité des voyageurs vont prendre l’avion pour rejoindre le Vietnam. Légitime, France Vietnam c’est environ 12h de vol. Au départ de la France ( Paris), tu as une seule compagnie qui réalise un vol direct : Vietnam Airlines. Je peux pas trop t’en dire plus, je ne l’ai jamais prise mais elle ne fait pas partie du top 10 des compagnies aériennes. Si tu ne prends pas Vietnam Airlines, tu auras forcément une escale quelque part. Arme toi de ton comparateur préféré et trouve toi le meilleur vol possible. Conseil basique : réserve ton vol DIRECTEMENT sur le site de la compagnie. Si il y a un soucis, tu seras content d’avoir rapidement quelqu’un de la compagnie à qui parler et exposer ta requête. 

Conseils pour faire des économies sur ton billet d'avion

On le sait tous, des fois le prix des billets d’avions s’envolent totalement (peux mieux faire en jeu de mot mais on garde quand même). Il est normal de payer un certain prix quand on traverse la planète, mais tu peux toujours faire des petites économies si tu le souhaite : 

  • Sois flexible sur tes dates et pars la ou le prix du billet est le moins cher. Basique, simple, efficace
  • Partir pendant la mauvaise saison. Autant je l’ai toujours fait quand je me rends à Bali, autant pour certaines parties du Vietnam (surtout le nord), je ne m’y tenterai même pas. La pluie peut vraiment te ruiner ton séjour et t’empêcher de réaliser beaucoup de choses. Après tu vois ton affaire ! 
  • Prendre un billet d’avion pour Bangkok ou Singapour. Ce sont les aéroports d’Asie les plus accessibles niveaux prix. Une fois sur place, tu prends un vol interne pour rejoindre ta destination au Vietnam avec Air Asia ou Scoot Airlines si tu es à Singapour. 

Les autres moyens pour rejoindre le vIETNAM

Cette partie est un peu moins interessante si ton timing est assez court, mais tu peux très bien rejoindre le Vietnam depuis l’Europe sans prendre l’avion. Tu peux prendre le mythique transsibérien et passer par la Chine. C’est d’ailleurs l’un de mes futurs projets, j’espère pouvoir t’en parler un peu plus en temps voulu. 

Néanmoins, si tu es déja en Asie et plus précisément en Asie du Sud Est, il est très simple de rejoindre le Vietnam via les frontières terrestres du Laos et du Cambodge via des bus ou en totale autonomie si tu as ce qu’il faut pour. J’en ai d’ailleurs fait un article juste ici sur les différentes frontières entre le laos et le Vietnam. 

Enfin, si tu veux le faire par voie aérienne, regarde les prix avec la compagnie low cost Air Asia. C’est la compagnie référente en Asie pour rejoindre les pays voisins. Mais honnêtement, l’expérience du passage de la frontière terrestre est unique je te conseille plus ça pour être en totale immersion ! Et aussi limiter ton empreinte carbone une fois sur place. 

Quand voyager au Vietnam ? 

L'arrivée au Vietnam

Faut-il un visa pour aller au Vietnam ?

La réponse pour la majorité des voyageurs sera non. En effet, depuis aout 2023, l’exemption du Visa pour les Français est passée de 15 jours à 45 jours. Autrement dit, tu n’as plus besoin de faire de visa pour le Vietnam si tu comptes rester moins de 45 jours dans le pays. Champagne ! 

Cependant, le Evisa est toujours de rigueur si tu comptes rester plus de 45 jours au Vietnam, et ce jusqu’à 90 jours au prix de 25$. Pour un visa à multiple entrée, il faudra débourser 50$. 

Vu que je suis quelqu’un de sympa, je t’ai fait un rapide tableau récapitulatif et le lien du site officiel de l’immigration vietnamienne pour faire ta demande. 

Pour avoir fait ma demande de visa en 2023 (l’exemption de visa était que de 15 jours à ce moment-là), c’est très simple de le faire ils n’ont absolument pas changé le site c’est la même interface. En 10 min c’est fait et tu reçois la réponse sous 5 jours maximum. 

Les vaccins au Vietnam

Il n’y a aucun vaccin obligatoire pour se rendre au Vietnam. Bien évidemment il y a des vaccins fortement recommandés. Le plus simple est de prendre rendez-vous avec ton médecin et voir ce qu’il peut te conseiller. Personnellement j’ai fait le renouvellement de la DTC à mes 25 ans et l’hépatite A avec la fièvre typhoïde. D’autres amis ont fait plus de vaccin. Honnêtement ça ne regarde que toi et les craintes que tu peux avoir. 

 

Concernant le paludisme, il est présent au Vietnam, mais pas dans l’intégralité du pays. Il se situe surtout dans le centre ouest du pays. Ci-joint une petite carte pour te montrer où il se trouve d’après l’institut Pasteur. C’est cadeau. 

 

Pour la faire rapide, il n’est pas présent dans les grandes villes, ni dans les villes côtières et dans les plaines de rizières. Ça reste quand même assez safe lors de ton voyage au Vietnam. 

Quand voyager au Vietnam ? 

Comment se loger au Vietnam ?

Ou trouver son logement ?

Comme partout en Asie du Sud-Est, le cout de la vie au Vietnam est très facilement accessible. Tu peux très facilement trouver des logements aux prix dérisoires qui commencent à partir de 5€ la nuit pour une chambre double. Sois conscient que tu ne seras pas dans du grand luxe, mais pour l’histoire de quelques nuits c’est le top. Immersion totale, on a dit! Bien évidemment tu peux avoir de très belles chambres à des prix tout aussi accessibles. Tout dépend de ton budget. 

Tu peux facilement réserver via Booking ou Agoda. La très grande majorité des logements sont sur ces plates-formes. Ce qui est assez intéressant avec ce genre de site, surtout sur Booking que j’utilise énormément quand je voyage, c’est que plus tu réserves, plus tu accèdes à des niveaux pour avoir des réductions. Des fois c’est réellement intéressant. 

Sinon, tu peux toujours aller réserver directement auprès des homestay, le plus souvent c’est un peu moins cher. 

Combiem de temps ?

La dernière question à se poser quand tu t’apprêtes à voyager au Vietnam, c’est de savoir combien de temps y rester, et c’est à ce moment-là que ça se complique. Le pays est gigantesque, genre il est vraiment très, très grand. On ne se rend pas compte des distances que l’on va devoir parcourir pour rejoindre un point A à un point B.

Le strict minimum pour découvrir le Vietnam est, pour moi, 15 jours. Et encore, avec ce laps de temps, il faut te limiter qu’à une seule région, par exemple le sud. Honnêtement, depuis que nous avons le droit à une exemption de visa de 45 jours, autant rester au maximum ! Tu auras largement de quoi visiter le pays.

Personnellement, je suis restée 1 mois en ayant eu le temps de remonter du nord au sud en moto avec deux bus de nuit. Après, je ne te cache pas que ça a été assez intense et un peu la course. De plus, pour le nord, je me suis limitée à Hanoi… Je pense honnêtement qu’il faut minimum 1 mois pour visiter le nord vu toutes les pépites que cette région connaît.

Quand voyager au Vietnam ? 

Les petites infos utiles

L'eau est elle potable au Vietnam ?

Il n’est pas recommandé de boire de l’eau du robinet au Vietnam, et ce dans la très grande majorité du pays même à Hanoi ou Hô Chi Minh. Alors attention, ne pousse pas la chose à l’extrême (comme je peux le voir sur les réseaux sociaux et le côté drama queen de certains), tu peux très bien te laver les dents avec, tu ne crains pas grand-chose. 

Petit aparté terminé, il vaut donc mieux privilégier l’eau en bouteille. Le seul souci c’est que 99% des bouteilles sont des bouteilles en plastique et tu vas très vite le remarquer, mais la gestion du plastique est une grosse problématique en Asie du Sud-Est. La pollution est omniprésente, et honnêtement c’est assez inquiétant.

Heureusement, il y a des solutions pour limiter les déchets plastiques ! Car oui, je pense aussi qu’on doit se responsabiliser dans ce domaine-là. C’est trop facile de rejeter toute la faute sur les locaux en disant qu’ils jettent n’importe où. Alors oui, pour certains c’est le cas, ils en ont rien a secouer de mettre leurs déchets à même le sol. Néanmoins, qu’on le veuille ou non, on participe aussi à cette pollution plastique en achetant 2/3 bouteilles par jour avec la chaleur tropicale. 

Personnellement j’ai donc acheté une gourde filtrante comme ci-dessus. Plusieurs années que je l’utilise et elle a parfaitement fait le taff au Vietnam ! Je n’ai pas été malade une seule fois pendant le road trip d’un mois, et Dieu sait à quel point j’ai pu me perdre à certains endroits. 

Alors oui, parfois j’ai acheté des bouteilles d’eau pour avoir de l’eau bien fraiche, je ne jette la pierre à personne. Néanmoins je trouve ça bien d’être conscient de la problématique et de se limiter le plus possible. Tu n’imagines même pas comme le comportement de certains touristes est déplorable dans la gestion de leurs déchets sous prétexte que ce n’est pas chez eux et qu’en plus c’est déjà crade au sol… 

Les prises électriques au Vietnam

Les prises utilisées au Vietnam sont majoritairement des prises françaises. Cependant, dans le sud, on peut trouver des prises américaines ET européennes. 

Dans tous les cas, si tu es en voyage sur le long terme, je te conseille d’acheter un adaptateur universel. Ça ne coute pas si cher que ça et il te sera utile tout le long de ton voyage. 

Accéder à internet au Vietnam

Il est assez simple d’avoir internet sans utiliser de carte sim au Vietnam. La très grosse majorité des bars et des restaurants proposent le wifi. Personnellement je n’ai pas pris de carte sim pendant mon séjour et je m’aidais de l’application maps.me pour le GPS. Je t’avoue que j’aime bien aussi le principe d’être complètement déconnecté la journée et me connecter que le soir. Néanmoins, ça peut aussi apporter quelques difficultés si tu veux rechercher quelque chose sur internet pour ta journée ou autre chose. C’est à toi de voir si tu en as vraiment besoin ou non. 

En soi, c’est donc possible de s’en sortir sans avoir internet H24, mais ça peut aussi être galère. Tu peux donc acheter une carte sim dans les différents magasins de téléphones (très facile à repérer) ou alors tu peux te prendre directement une Esim via le site AirAlo. C’est plus cher, mais tu peux la mettre directement une fois arrivée dans le pays. De manière générale, une carte sim au Vietnam coute environ 6€. Je te donne le lien d’un article complet pour en savoir plus. 

Quand voyager au Vietnam ? 

Louer un véhicule au Vietnam

Louer un scooter

Comme dans tous les autres pays d’Asie du Sud-Est, il est très simple de louer un scooter dans une ville, que tu aies le permis ou non. Ben évidemment je prônerais toujours la sécurité en te disant que tu peux louer un scooter si tu es sûr de toi dans ta conduite et que tu sais conduire. La conduite est très intense, surtout au Vietnam où elle peut vraiment impressionner quand tu découvres le mode de conduite.

Après honnêtement, je ne peux pas non plus jeter la pierre, j’ai moi-même appris à conduire un scooter pour la première fois à Bali. C’est ce qu’on appelle un baptême du feu. Après il faut savoir j’étais assez sereine malgré une petite appréhension (qui est normal, je pense). Néanmoins, si tu n’as jamais conduit et que tu ne le sens pas du tout, n’y va pas. C’est le meilleur moyen d’avoir une chute. 

Bref, tu peux donc louer des scooters dans toutes les villes où tu vas te rendre. C’est rapide, peu cher, et clairement le plus pratique. 

Acheter une moto ou la louer

Si tu as déjà lu un de mes articles sur le Vietnam, tu sais que c’est la solution pour lequel j’ai opté. Je ne vais pas te ré expliquer tout ici puisque j’ai fait un article complet sur comment acheter une moto au Vietnam. Toutes les infos se trouvent ici. C’est un autre style de voyage, plus intense, plus dur, mais tellement incroyable que je le conseille à quiconque qui se sent à l’aise à l’idée de conduire une moto. 

Si tu ne veux pas l’acheter car tu n’as pas envie de te prendre la tête avec la revente, tu peux simplement la louer. J’ai rencontré des gens qui avaient pu la louer à Hanoi pour la laisser à Hô Chi Minh. Je ne pourrais pas te dire le nom du loueur, mais ça existe. C’est moins économique, mais ça t’enlève la partie « recherche » pour acheter la moto et la revente. 

L'état des routes au Vietnam

Contrairement à d’autres pays voisins, les routes au Vietnam sont relativement propres et assez récentes. Tu n’auras aucun souci à rouler sur les routes, très peu de nids de poule aux allures de cratère sur la route, c’est promis ! 

Néanmoins, fais attention aux camions. C’est ton plus gros danger sur la route. Au sens littéral, ils sont plus lourds que toi et passeront donc coute que coute. C’est simple, ils vont te voir et ils vont te klaxonner après pour que tu t’écartes de la route. À tes risques et périls si tu ne le fais pas 😂

le mot de la fin

La météo au Vietnam est donc relativement changeante en fonction de quand tu viens et/ou tu vas te trouver dans le pays. Je pense qu’il est primordial de bien organiser son voyage par rapport aux différentes saisons que le Vietnam connait. Un séjour mal organisé en fonction de la saison peut vraiment te ruiner ton séjour, crois-moi. 

J’espère t’avoir apporté toutes les informations nécessaires afin d’organiser au mieux ton voyage. Si tu as des questions, n’hésite pas à me les poser en commentaires ou par le biais des réseaux sociaux. 

Enfin, tu peux laisser un petit vote ou recommander cet article ou ce blog quand tu en auras l’occasion, ça fait toujours plaisir et ça m’aide ! 

À la prochaine 

Cass 🤙🏽

Road trip à moto au Vietnam

Les autres articles sur le Vietnam 👇🏽 

Post a Comment