Quand partir à Bali ? le meilleur moment pour s’y rendre !

Indonésie | Bali

Quand partir à Bali ?

Le meilleur moment pour savoir quand partir à Bali avec l’analyse des deux saisons : 

la saison sèche et la saison des pluies. 

Mais aussi toutes les informations importantes 

qui vont te permettre de préparer au mieux ton voyage. 

Sommaire

La météo à Bali

Quand partir, les deux types de saison, le moment à privilégier pour s'y rendre, etc.

L'arrivée à Bali

Les choses administratives à prévoir avant d'arriver à destination, si il y a des vaccins obligatoires ou non.

Comment aller à Bali ?

Comment se rendre à Bali depuis la France, infos et conseils à l'arrivée. Les autres possibilités.

Le mot de la fin

Conclusion de l'article et sur les différentes infos que j'ai pu te donner.

Comment se loger à Bali ?

Où trouver les meilleurs logements possibles, quelle est la meilleure plate-forme à utiliser, etc

Quand partir à Bali ? 

La météo à Bali

La saison sèche et la saison des pluies

L’île de Bali se trouve au centre de l’Indonésie entre les régions de Java et Lombok, baignant au beau milieu de l’océan indien. Si on veut être très précis, l’archipel se trouve en pleine mer de Bali. Dans cette région du monde, le climat qui prime est le climat dit « tropical », c’est-à-dire que la température ne descend jamais en dessous des 18 degrés. Ce qui caractérise le plus ce climat est son taux d’humidité omniprésent tout au long de l’année. Ce dernier diffère en fonction des deux saisons : il va par exemple être plus fort lors de la saison des pluies. C’est cette humidité qui va donner cette sensation de forte chaleur. 

La saison sèche

La saison la plus propice pour partir à Bali ! Elle a lieu d’avril à octobre, avec une météo plus qu’optimale en juillet et aout. C’est pendant cette période où il va y avoir peu de pluie (voire pas du tout) et que le taux d’humidité sera au plus bas. Cependant la météo elle restera aux alentours des 30 degrés.  Autrement dit, c’est une période parfaite pour partir en vacances à Bali. 

Si tu veux partir pendant cette période-là, je te conseille tout de même de t’y rendre pendant les mois d’avril, mai, juin, septembre ou octobre. Oui, évite les mois de juillet et aout si possible. Pourquoi ? Car même si c’est la meilleure période pour rejoindre l’archipel (pluie quasi nulle part en aout et temps « frais » en juillet). Rajoute à ça la période des vacances d’été,  c’est à ce moment-là qu’il va y avoir le plus de touristes sur l’île et ça peut mettre en difficulté le voyage que tu avais prévu en enlevant un peu de charme à la destination.

Ne crains pas la pluie si tu te rends à Bali aux abords de la saison des pluies, s’il y en a c’est souvent en fin de journée ou dans la nuit. Rien de handicapant. 

La saison des pluies, aussi appelé saison humide

La saison qu’il faut absolument éviter si tu veux te rendre à Bali ! 

Cette information est absolument fausse et pourtant elle est encore bien ancrée dans la tête de beaucoup de personnes. Je suis d’ailleurs bien placée pour te prouver le contraire puisque les 4 fois ou je me suis rendue sur l’île, c’était à chaque fois pendant la saison des pluies. 😂

Une fois en janvier, deux fois en mars, une fois à cheval sur les mois de novembre et décembre. Si tu as lu certains de mes articles, tu sais à quel point cette île est ancrée dans mon cœur. Crois-tu réellement que j’y retournerais à chaque fois pendant la saison des pluies si la météo était aussi misérable que l’on peut te le prétendre ? Alors attention, je ne dis pas que c’est une légende urbaine et que tu n’auras pas de pluies pendant la saison humide. De la pluie je m’en suis prise, et des biens belles à scooter au milieu de l’inconnu à proximité de Ubud. C’était marrant d’ailleurs, mais ça, c’est mon côté un peu débile qui adore se mettre hors de sa zone de confort. 

Je me souviens encore de la tête de mon patron lorsque je travaillais en agence de voyages et que je lui ai annoncé que je voulais partir à Bali en janvier : un rire un tantinet moqueur en me disant que j’allais passer mon séjour sous la pluie. Cependant, le bon bélier que je suis a pris les informations, mais a quand même décidé de camper sur son idée d’aller à Bali en janvier. Toujours aller vérifier par soi-même les choses.

Un jour pluvieux à proximité de Ubud
Ce même jour, quelques heures avant

Quelques tips pour profiter de son voyage malgré la saison humide

Il y a toujours moyen de braver la pluie. Premiers tips et pas des moindres, achète un K-way avant de partir. Même si tu vas réussir à éviter le plus possible la pluie, tu te prendras quand même quelques douches en pleine tronche. Ça fait partie du charme et du jeu pour éviter la foule de touristes à Bali. 

  • Plus sérieusement, lève-toi tôt pour profiter du soleil. Déjà parce que le soleil se lève tôt là-bas, et se couche tôt (18h) et parce que la plupart du temps la météo commence à se teinter en fin de journée, et parfois un peu plus tôt dans l’après-midi… De plus il y aura moins de monde pour découvrir l’île aux aurores. 😉
  • Deuxièmement, tout va dépendre de ou tu te trouves sur l’île. Si tu trouves à Ubud, oui, tu vas te prendre de la pluie dans la journée. À Munduk qui est une région montagneuse, oui le temps va être clairement pas ouf avec pas mal de brume, mais c’est ce qui rend un charme totalement mystique à la région ! Et ce côté mystique prend le dessus que l’après-midi, fais tes randonnées le matin et tout se passera bien. Dans le sud par contre (Kuta, Uluwatu) tu peux très facilement éviter la pluie. Personnellement j’ai passé la dernière semaine de mon mois à Bali dans le sud et je n’ai absolument pas eu de pluie alors qu’on était la première semaine de décembre !
  • Troisièmement, s’il se met à pleuvoir, rassure-toi ça ne dure jamais bien longtemps. C’est intense, mais court. Si tu es en scooter, mets-toi sur le côté ou à une station essence, patiente, et repars dès que ça se calme. Ne tente pas de conduire sous une pluie ardente, ça peut être clairement dangereux par contre. 

En conclusion, lève-toi tôt pour profiter du soleil de la matinée, mets un K-Way dans ton sac par précaution, soit à proximité d’un endroit au sec en fin de journée et surtout, garde le sourire même si tu te prends une douche. Ça fait partie du voyage et ça te rafraichira sous cette forte humidité. 

Les mois ou j'ai pu me rendre à Bali : ma conclusion

  • Janvier : Honnêtement je n’ai pas de souvenir à avoir eu de grosses pluies pendant cette période. Il ne faisait pas très beau sur Amed, mais aucune grosse pluie qui ont empêché nos activités prévues. 
  • Mars : Étant restée que dans le sud de l’île, je n’ai pas eu de pluie, mais par contre oui il fait une chaleur écrasante. Le taux d’humidité est costaud, c’est assez intense si tu crains la chaleur. J’ai eu cette même sensation au Cambodge et en Thaïlande fin mars, début avril. 😮‍💨
  • Novembre/ décembre : C’est lors de cette période que j’ai eu le plus de pluie dans l’après-midi et en fin de journée. Cependant, si tu suis mes conseils, tu passeras tout de même un voyage fabuleux. 
Une après-midi à Suluban Beach début décembre

Je tiens tout de même à préciser que tous mes propos apportés (que ça soit pour la saison sèche et la saison humide), sont à nuancer un minimum avec le dérèglement climatique. C’est possible de prendre un orage en plein mois de septembre, comme moins de précipitation au mois de décembre. C’est un changement qui va surement prendre de l’ampleur d’ici les prochaines années, alors garde les informations en tête, mais ne te casse pas trop la tête à savoir quand il faut partir pour avoir le meilleur Bali. Il est dans l’expérience humaine, pas dans le meilleur sunset que tu vas pouvoir publier sur les réseaux sociaux.

Quand partir à Bali ? 

Comment venir à Bali ?

En avion

La très grosse majorité des personnes qui vont venir à Bali depuis la France vont prendre l’avion. Légitime, Bali est à 18h de vol de la France. Il n’y a pas de vol direct entre les deux destinations, tu auras forcément une escale quelque part. Si tu prends Air France, elle sera à Singapour, si tu prends une autre compagnie, tu passeras forcément par son Hub.

Le Hub, c’est  le point central d’un réseau de transport. Par exemple, si tu prends la compagnie Qatar Airways, tu auras une correspondance à Doha, la capitale du Qatar. Si tu pars avec Emirates, tu auras une correspondance par Dubaï, capitale des Émirats, etc. 

Conseils pour faire des économies sur ton billet d'avion

Tu n’es pas sans savoir que Bali c’est loin. On est quasiment à l’autre bout du monde, à seulement 3h30 de vol de l’Australie une fois que tu es à Bali. Le billet d’avion ne sera donc pas donné, mais tu peux toujours faire quelques petites économies et ne pas perdre un rein pour t’y rendre. De manière générale, les vols sont entre 800€ et plus de 1000€ pendant la grosse saison, mais tu peux éviter de payer cette somme folle : 

  • Pars pendant la saison des pluies. À titre informatif, j’ai payé mon premier vol Paris – Denpasar 415€. Autant te dire que j’ai pu m’acheter un K-way de compétition avec l’économie réalisée. 
  • Regarde les prix sur des comparateurs comme Kiwi ou SkyScanner. Bref, celui que tu veux, mais il vaut mieux réserver sur le site de la compagnie aérienne. C’est probable que le billet soit moins chère sur le site de la compagnie ! 
  • Regarder un billet à la dernière minute c’est quitte ou double, soit tu perds tes deux reins, soit tu gagnes 😅. Personnellement j’achète toujours mes billets entre 3 et 6 mois avant le départ. 
  • Soit flexible, si possible. En gros tu pars quand le billet d’avion est le plus intéressant. Pourquoi je suis partie un 1er janvier à ton avis. 😂
  • Essaye d’arriver à Bangkok et prends un vol interne en direction de Bali. Bangkok est l’aéroport le plus intéressant pour avoir un bon prix afin d’arriver sur le continent asiatique. Une fois sur place, regarde les vols avec la compagnie Air Asia. Les prix sont souvent dérisoires et ça te permet d’économiser. Plus d’organisation, plus de temps, mais plus d’économies à la clé. 

Les compagnies aériennes que j'ai prise pour rejoindre Bali depuis la France

J’ai pu rejoindre deux fois Bali directement depuis Paris avec deux compagnies : 

  • China Airlines : pour cette compagnie j’ai utilisé la technique dite du rat, c’est-à-dire que c’est le prix qui a choisi pour moi quel vol j’allais prendre. C’était le vol le moins cher le 1er janvier et vu que je n’étais pas seule pour ce voyage, ça me faisait moins peur de partir avec une compagnie inconnue au bataillon. 415€ le Paris Denpasar qui dit mieux ? Bon en contrepartie tu passes par Amsterdam et Taipei, ne soit pas pressé 🥲. Pour ta curiosité, c’est la compagnie nationale de Taiwan.  
  • Qatar Airways : compagnie que j’utilise le plus désormais lorsque je me rends en Asie pour plusieurs raisons. Pour sa situation géographique. Elle est à mi-chemin entre l’Europe et l’Asie, ce qui fait que tes deux vols vont durer approximativement 6h/7h, ce qui est pour ma part beaucoup plus supportable qu’un vol de 13h (coucou China Airlines). Ce n’est clairement pas la compagnie la plus économique, mais je suis désormais pétée de thunes. C’est faux. Ce qui est vrai par contre, c’est que c’est l’une des meilleures compagnies au monde, et Bibi à une peur bleue de l’avion alors on se rassure comme on peut. À titre informatif, j’ai pris un vol jusqu’à Jakarta à  630€ depuis Paris, puis un vol interne avec Air Asia à 63€
Diamond Beach, Nusa Penida

Les autres moyens de transports pour venir à Bali

Cette partie va intéresser moins de personnes puisque si tu es en Europe, il est fort probable que tu prennes l’avion pour rejoindre l’Indonésie par manque de temps… Sauf si tu as une idée de projet bien précise derrière la tête, comme par exemple rejoindre l’Asie en train. Mais ça, je t’en parlerai surement plus tard puisque c’est un projet qui aura peut-être lieu dans un futur plus ou moins proche. 

Rejoindre Bali sans avion peut s’avérer assez simple si tu es déjà en Asie, et encore plus simple si tu es déjà en Indonésie. Si tu es déjà dans ce pays, il te suffira juste de rejoindre Java (ouest de Bali) ou Lombok (est de Bali) et de prendre un ferry en direction de Bali depuis l’endroit dans lequel tu te trouves. Il est aussi totalement possible de rejoindre Bali depuis Jakarta, regarde via 12GoAsia, ce site te propose toutes les solutions pour rejoindre ta destination en fonction de ou tu es. 

Quand partir à Bali ? 

l'arrivée à Bali

Obtenir son visa pour l'Indonésie

Maintenant que tu sais quand et comment venir à Bali, il est temps de s’intéresser au côté un peu administratif et de santé pour rejoindre l’archipel. Il y a eu pas mal de changement en 2023 d’un point de vue visa, et c’est assez intéressant pour les voyageurs français ! Avant le covid, il n’y avait pas besoin de visa si tu restais moins de 30 jours. Cependant, depuis le covid, le visa est désormais obligatoire et ce même si tu restes moins de 30 jours. Il y a d’ailleurs désormais plusieurs visas en fonction de ta venue à Bali. 

Personnellement je suis arrivée en novembre 2022 en prenant un VOA = Visa On Arrival à l’aéroport de Jakarta (c’est donc exactement la même chose à Bali). Tu arrives, tu passes à un guichet, tu donnes ton passeport, tu payes 35€ (possibilité de donner des €) et te voilà légalement sur le territoire balinais pendant 30 jours ! Ce VOA est renouvelable, mais désormais il y a le E-VOA, soit la version électronique de ce que j’ai fait. Autrement dit, au lieu d’aller au guichet à l’aéroport, tu le fais chez toi sur ton canap.

De plus, il est renouvelable aussi en ligne, ce qui est beaucoup plus pratique. Avant il fallait prendre trois rendez-vous sur place pour faire un renouvellement de visa, et je peux t’assurer que ça en a refroidi plus d’un, dont moi 😅

Lorsque je suis arrivée à Bali c’était tout juste la reprise du tourisme en Indonésie alors il n’y a eu aucune attente au guichet, cependant les choses sont désormais différentes. Je te conseille de prendre un e-visa pour gagner du temps à l’aéroport et avoir l’esprit tranquille. Petit tableau explicatif des différents visas possibles, beaucoup plus parlant qu’un gros texte agaçant à lire :

Ça y est, le choix de ton visa est fait, il est désormais temps de faire une dernière réservation et de vérifier ton passeport. Oui l’Indonésie est assez stricte par rapport à l’entrée sur son territoire. En plus du visa il te faut donc : 

  • Une preuve de billet de sortie du territoire. Si tu as un billet aller-retour, le problème est déjà réglé. 
  • Si tu as qu’un billet aller, il va te falloir une preuve du billet de sortie que tu vas devoir montrer  à l’aéroport en France lors de ton enregistrement. Personnellement, je savais déjà où j’allais donc j’avais un vrai billet d’avion de sortie du territoire. Je dis un vrai billet, car il existe des sites ou tu achètes de faux billets pour un laps de temps limité. Ça marche, je l’ai fait pour la Thaïlande. Je suis passée par le site Onewayfly.com, c’est très rapide (j’étais dans la file d’attente pour l’enregistrement quand j’ai demandé ce faux billet 😂) mais il existe aussi Onwardticket.com.
  • Un passeport ayant une validité supérieure à 6 mois à la date d’entrée Indonésie.
  • Un passeport en bon état. L’Indonésie peut te refuser l’entrée si ton passeport a des pages déchirées, etc. Je n’en avais jamais entendu parler jusqu’à ce que l’on contrôle le mien à Paris, un petit coup de stress comme on aime. 

Les vaccins pour l'Indonésie

Il n’y a aucun vaccin obligatoire pour l’Indonésie, cependant certains restent vivement conseillés. Je te conseille d’aller faire un tour chez ton médecin traitant et il saura quoi te conseiller. En fonction des médecins les avis changent, personnellement j’ai fait mon renouvellement DTC et l’hépatite A, des amis ont fait la totale jusqu’à la rage. Tout dépend de tes craintes aussi ! Ça ne regarde que toi. 

Concernant le covid pour l’Indonésie, depuis le 10 juin 2023, le vaccin covid n’est plus obligatoire. 

Enfin, pour le paludisme, il n’y a pas de risques majeurs à Bali, étant une station touristique très populaire. Cependant, par précaution, je te conseille d’apporter des protections contre les piqures de moustiques. En fin de journée certains endroits peuvent être assez désagréables. 

Quand partir à Bali ? 

Comment se loger à Bali ?

Où trouver son logement ?

Les logements ce n’est pas ce qui manque à Bali, de l’hôtel luxueux perdu au milieu de la jungle à la guesthouse au sein même d’une famille balinaise en passant par des logements pour digital nomades, tous les voyageurs peuvent trouver leur bonheur une fois sur l’île. 

Personnellement je passe 95% du temps sur booking pour trouver des guesthouses à des prix dérisoires. De plus quand tu as beaucoup réservé via cette plateforme, tu as le droit à des promos en accédant à différents niveaux. Dans le même style que booking, tu as aussi Agoda. Je l’utilise moins, mais pratique aussi. 

Sinon, si tu as prévu de rester un petit moment, tu peux aussi passer via Airbnb, tu trouveras ton bonheur. 

Morning vibes
Un peu plus luxueux
Simple, efficace
Nuitée avec le petit déj inclus

Combien de temps ?

La dernière question à prendre en compte pour l’organisation de ton voyage, combien de temps veux-tu rester à Bali ?  Souhaite-tu rester dans un seul et même logement et faire les aller-retour chaque jour, ou changer d’endroits tous les 3/4 jours ? 

L’île est assez petite, mais il y a quand même énormément de choses à voir, ce n’est pas en 10 jours que tu vas découvrir Bali dans son intégralité. J’ai déjà eu la chance d’y aller 4 fois et je n’ai pas encore tout découvert,  cependant, j’ai pu te retransmettre mon premier itinéraire de 15 jours juste ici. C’est une bonne porte d’entrée pour découvrir les incontournables de Bali en alliant découverte culturelle et vacances. 

Si tu as un peu plus de temps, je pense que 3 semaines peut-être un laps de temps parfait pour découvrir Bali ! Et si tu veux découvrir Bali et ses iles, je te conseille mon dernier itinéraire réalisé en novembre 2022. 

Personnellement je suis plus une adepte de changer de logement tous les 3/4 jours pour découvrir le plus possible l’île. Cependant, j’ai aussi rencontré des voyageurs qui avaient décidé de se loger à Ubud et qui partaient avec leur chauffeur à la journée pour visiter les différents recoins de l’île. Tout dépend de ton mode de voyage. 

Le mot de la fin

Il y a donc deux écoles pour savoir quand partir à Bali. Celle qui joue la sureté et en choisissant la bonne saison, et c’est d’ailleurs totalement légitime étant donné que tu es quasiment certain d’avoir du beau temps pendant toute la durée de ton séjour. Loin des galères de la météo, l’archipel sera tout de même bondé et le tourisme de masse peut très vite se faire ressentir… Si tu es assez joueur, tu peux aussi tenter ta chance en partant pendant la saison des pluies. Personnellement ça m’a réussi à chaque fois, mais tu peux aussi être déçue si les orages décident d’interférer trop souvent avec ton programme. 

Il y a du bon et du mauvais côté dans chacune des saisons, à toi de choisir ce que tu préfères le plus ! Une fois avoir décidé de la période, il ne reste plus qu’à prendre ton billet d’avion, ton visa, choisir tes logements et à toi la douce vie balinaise ! 

Si tu as des questions n’hésite pas à me les poser, j’y répondrai avec plaisir. Tu peux aussi me contacter via mes réseaux sociaux. 

A la prochaine.

Cass 🤙🏽

Road trip à Bali

Les autres articles sur bali 👇🏽 

Post a Comment