Mui Ne au Vietnam : guide pratique dans le desert

Road Trip au vietnam 

Mui Ne au Vietnam : Guide pratique dans le desert

Les dunes de Mui Ne sont une activité incontournable à réaliser lors de ton passage dans cette station balnéaire du sud du pays, prisée par les touristes russes. Ici, on met davantage l’accent sur le business touristique à base de resorts que sur l’authenticité asiatique.

Cependant, cette destination populaire propose de nombreuses activités nautiques, comme le surf ou le kitesurf, ainsi que des paysages hors du commun à proximité de la station et du village de pêcheurs. En plus des dunes blanches ou rouges, tu peux aussi découvrir le canyon de Mui Ne. 

Découvrons ensemble une destination hors du commun qui jongle entre authenticité et business, mais qui, dans tous les cas, ne te laissera pas indifférent !

Infos utiles

Avant toute chose, si tu viens de tomber par hasard sur mon article, sache que celui-ci va être sous forme de guide, mais pas seulement. En parallèle je t’explique l’histoire de ce road trip. J’ai réalisé le Vietnam à moto, et je trouve ça intéressant d’écrire et de te partager mon expérience, mais aussi mes ressentis, qu’ils soient bons ou mauvais. 

Actuellement sur les réseaux on voit que la beauté des voyages, que la belle vie. Oui c’est en grande partie ça, mais il y a aussi des galères, du stress, des difficultés rencontrées, et je t’expose tout ça pour te montrer une autre partie que l’on ne trouve pas forcément sur Instagram. Attention elle est pas forcément moins belle, mais elle est cependant d’autant plus forte, et c’est ce qui rend intéressant les voyages. 

Bref, si tu veux en savoir plus, l’histoire commence ici. 

Mui Ne au Vietnam

La premiere grosse étape à moto

Journal de bord : 4h de route annoncée pour rejoindre Mui Né

Un départ ronchon

Vendredi 20 janvier 2023, 9h.

Il est temps de prendre la route en direction de Mui Ne, une station balnéaire populaire au Vietnam où tu peux t’initier au kite surf et découvrir ses dunes rouges et blanches. Je ne te cache pas qu’il y a pas mal d’appréhension sur le trajet, que ce soit de mon côté ou celui de Lau.

En effet, c’est notre première « grosse journée route ». Jusqu’à présent notre record était un peu plus de 3h pour se rendre au Delta du Mékong. Ce jour-là, on part pour 4h/4h30 de route. Désormais, on connait la conduite vietnamienne, ce qui rajoute un peu plus d’appréhension. 

Comment va être la route ? Est-ce que ça va être dangereux ? Est-ce qu’il va y avoir beaucoup de monde sur la route ? Bref, un tas de questions auquel nous ne pouvons pas répondre. Pour me mettre une difficulté en plus, je suis assez stressée par rapport à ma moto. 

Si tu as lu les péripéties à Da Lat, tu es déjà au courant que Briquette me fait des caprices et qu’un garagiste m’a totalement arnaqué en début de séjour. Avant de reprendre la route, je veux donc y retourner pour qu’il me répare correctement mon démarreur électrique et que ce dernier remarche. 

Ai-je été clairement naïve en pensant qu’il allait me réparer Briquette alors qu’il avait déjà réussi à m’arnaquer ? Totalement 🥲

Briquette sur la table d'opération

Finalité des courses : je repars sans démarreur électrique. Ça me stresse pas mal puisque ça veut dire qu’il faut démarrer la moto au kick. Très honnêtement la démarrer de cette manière, ce n’est pas une partie de plaisir. Ne me demande pas pourquoi mais je peux réussir à la démarrer en 10 secondes comme rester bloquée pendant 5 min à sauter sur mon kick comme une teuteu sans réussite de ma part.

L'anecdote de caler sur un rond point vietnamien. Spoiler alert, c'est une mauvaise idée

Tu es possiblement en train de te dire qu’en soi ce n’est pas très grave tant que je peux démarrer la moto au kick. Et que même si je mets un certain temps, le plus important est qu’elle démarre. Je te l’accorde, le plus important est qu’elle roule. Cependant, à ce moment-là n’oublions pas qu’il y a une semaine, je ne savais pas conduire une moto. On est tous bien placés pour le savoir, quand tu apprends à conduire, il peut t’arriver de caler plus ou moins souvent. Alors oui, ce n’est pas grave de caler. Sauf si tu cales en plein milieu d’un rond-point vietnamien aux heures de pointe… 🤣

Expérience que j’ai pu réaliser la veille au soir du départ pour Mui Ne. On rentrait tranquillement de la journée aux alentours de la ville, et je peux t’assurer qu’une entrée dans une ville vietnamienne à moto c’est du sport. Contexte.

18h30. Il fait nuit, on arrive à un rond-point bondé de monde. Apparemment tout Da Lat est sur le rond-point à ce moment-là, mais c’est normal. Au Vietnam on est sur une fourmilière géante ne l’oublions pas. 

Bref, on patiente pour passer. Voilà qu’on peut y aller et clairement tu n’as pas intérêt a te louper car tu as une ribambelle de motos derrière toi qui sont prêtes à passer en même temps. Je me lance et, clic. Bien joué Cass. Tu as calé en plein milieu du rond-point.

Lieu beaucoup plus apaisant que le rond point de Da Lat

Heureusement pour moi les Vietnamiens sont assez doués au volant et ils arrivent à me contourner. Cependant, autant te dire que sur ce coup je me fais pas mal klaxonner. Légitime d’ailleurs, on est je sais pas combien à ce moment-là et s’il y avait eu juste une personne qui me rentrait dedans, je ne t’explique pas le strike géant que j’aurais pu réaliser mon petit pote. Après ça reste des coups de klaxon gentillet. En France j’aurais déjà été brulée au bucher sur le rond-point. 

Me voilà donc dans un beau bourbier dans lequel je dois démarrer au plus vite pour arrêter de foutre mon bordel au milieu de la route. Je ne t’explique même pas le coup de chaud pour démarrer briquette avec le kick au milieu de cette cohue 😂

Heureusement pour moi, j’arrive à la démarrer assez rapidement (contrairement au reste de la journée) afin de repartir et me faire toute petite haha. Comme quoi la morale de l’histoire est peut-être qu’il vaut mieux démarrer la moto avec le kick sous une énorme pression pour réussir rapidement 🙃

Voilà pourquoi je suis autant en colère sur le fait que mon démarreur électrique ne marche plus. Oui, il y a plus grave, mais dans une situation comme celle-ci je me mets en danger moi et je mets aussi en danger les autres puisque je mets plus de temps pour démarrer mon bolide. 

Bref, conseil d’une Bikeuse débutante en Asie : assure-toi d’avoir un démarreur électrique qui marche parfaitement pour éviter des coups de stress pareil. Ou va dans un garage où tu es certaine que le garagiste ne va pas t’entuber 🤣

Un vietnamese coffee pour se détendre et ça repart

Suite à cet échec puisant face au garagiste, on prend la direction de Mui Ne. Cependant, on décide de s’arrêter dans un café dès la sortie de la ville afin de se détendre un peu. Bien évidemment on tombe très rapidement sur un café au bord de la route. Ambiance très bikeurs (les tables c’est des pneus de voiture) qui me réconcilie presque directement avec Da Lat. 

Le gérant est adorable, d’une gentillesse comme on peut connaitre en Asie, et clairement ça me fait un bien fou après cette mésaventure. Un café avec un verre de thé, puis un deuxième avec aussi du thé… 

On ne fait pas les malignes au moment du départ, cette appréhension constante est fatiguante mais au bout d’un moment il faut y aller. Ça ne sert à rien de stresser tout en restant sur place. On n’a pas le choix, il faut oser. Mot qui va devenir très important par rapport à la suite de l’aventure. 

Un mauvais début pour une belle fin de journée

À peine sortie de Da Lat qu’on est déjà dans l’ambiance. Des lacets de montagne au bout de 10 min de route, heureusement cette dernière est clean. La prise en main des motos est de plus en plus fluide, je t’avoue que je me mets même à aimer à prendre ses lacets. Il faut être full concentré, mais personnellement ça me plait. 

Les trois premières heures sont assez agréables. On a pas hyper chaud sur les motos, mais on a eu une vue imprenable sur la région et les montagnes environnantes. De plus, on est quasiment seules sur la route, voire totalement seules au monde. Il y a vraiment cette sensation de liberté que je recherche tant, clairement j’apprécie cette première grosse partie de route. 

L’arrivée à Mui Né sera un peu moins sympa. Ce sont de grandes lignes droites sans intérêt et une sortie d’autoroute. C’est impressionnant comme les paysages peuvent changer au Vietnam en l’espace d’à peine 4h. 

Une route with a view svp

Bref, un trajet rondement bien mené. Honnêtement on en est assez fière ! Ça rassure de plus en plus et on prend confiance en nos briquettes. D’ailleurs, on décide même de rester une nuit de plus à Mui Né. 

À l’origine on devait y rester qu’une journée entière et reprendre la route. Cependant, l’étape d’après c’est 3 jours de route non-stop. On appréhende beaucoup (malgré l’assurance grandissante on ne nous changera pas), alors on préfère prendre un peu plus de temps à Mui Né histoire d’être vraiment prêtes à repartir. 

C’est d’ailleurs un trajet qui, je te donne un petit indice, va totalement nous bousculer et nous pousser dans nos pires retranchements.

Mais pour le moment, on ne le sait pas, alors on se félicite nous-mêmes dans un bar en trinquant avec de nombreux Gin to. La première soirée gin to d’une très longue série d’ailleurs.

Fin du journal de bord sur Mui Né, découvrons désormais ce qu’il ne faut pas rater dans les horizons ! 😎 

Mui Ne au Vietnam

Que faire à Mui Ne ?

Les dunes rouges de Mui Né

L’une des deux activités stars de Mui Né ! 

Les dunes de Mui Né sont situées à seulement une quinzaine de minutes de la ville et sont donc très facilement accessible. Il y a plusieurs moyens pour s’y rendre : 

  • Tu peux y aller par tes propres moyens en louant un scooter. Les routes sont propres, autrement dit aucun nid de poule à l’horizon. En amont lors de ma préparation de voyage j’avais pu lire qu’il était déconseillé de louer un scooter à Mui Né car cette dernière est réputée pour avoir beaucoup de contrôle de police. Les touristes comme toi et moi sont souvent victimes de racket auprès de la police vietnamienne. Apparemment il trouveront toujours quelque chose à te dire pour que tu payes une amende qui va directement dans leur poche. Je dis apparemment car pendant toute la durée du séjour, de l’arrivée au départ, on en a croisé absolument aucun. On a surement eu de la chance certes, mais je te refile l’info. À toi d’en faire ce que tu en veux ! 
  • Si tu n’es pas à l’aise de la conduite en scooter, tu peux aussi très bien demander les services d’un chauffeur. Chose que tu trouveras aisément à Mui Né. D’autant plus que la balade peut se faire en Jeep décapotable, voiture assez sympathique pour la journée ! Il y en a de partout en ville, pour le plus grand plaisir des influenceurs Instagram ! 

Une fois sur place, tu peux louer une planche en plastique pour glisser à grande vitesse sur les dunes. C’est quelque chose qui se fait beaucoup. Alors attention, on est sur une planche made in Asie. Un simple bout de plastique et c’est tout. Comme quoi, il ne suffit pas de grand chose pour savoir s’amuser. 

Le lieu est bien évidemment accessible gratuitement

Infos utiles

  • Le prix de la location de scooter commence à partir de 120 000 VND, soit environ 5€ par jour. 
  • Le prix de la location de la Jeep varie en fonction des différents réceptifs sur place. De ce que j’ai pu voir, les prix varient entre 25$ et 35$ par Jeep avec le chauffeur. D’autant plus que dans ces prix la il y a d’autres visites incluant les dunes rouges et blanches et d’autres activités, ce qui est donc assez intéressant niveau prix si vous êtes plusieurs. 
  • Le prix des planches en plastique varie entre 10 000 VND et 20 000 VND, soit environ 0,50 cts. Ne donne pas plus et fait jouer tes talents de marchandage car eux essayeront de se faire une belle gratte sur ta petite tête de touriste. 
  • Tu peux aussi louer des quads ou des buggys pour visiter les dunes de Mui Né, mais j’en ai pas vu le jour ou j’y étais je ne peux donc pas te donner le prix. 

Les dunes blanches de Mui Né

Tu l’as compris, voici donc l’autre activité star des choses à faire dans cette station balnéaire. Les dunes blanches sont beaucoup plus grandes, mais aussi plus loin que les dunes rouges. Tu peux compter environ 40 min de route depuis Mui Né pour celles-ci. 

Je ne vais pas réécrire tout un paragraphe, tu peux faire exactement la même chose que l’autre pour approximativement les mêmes prix. Cependant, celles-ci sont à privilégier pour le sunrise ! 

Infos utiles

  • Le prix de la location de scooter commence à partir de 120 000 VND, soit environ 5€ par jour. 
  • Le prix de la location de la Jeep varie en fonction des différents réceptifs sur place. De ce que j’ai pu voir, les prix varient entre 25$ et 35$ par Jeep avec le chauffeur. D’autant plus que dans ces prix la il y a d’autres visites incluant les dunes rouges et blanches et d’autres activités, ce qui est donc assez intéressant niveau prix si vous êtes plusieurs. 
  • Le prix des planches en plastique varie entre 10 000 VND et 20 000 VND, soit environ 0,50 cts. Ne donne pas plus et fait jouer tes talents de marchandage car eux essayeront de se faire une belle gratte sur ta petite tête de touriste. 
  • Tu peux aussi louer des quads ou des buggys pour visiter les dunes de Mui Né, mais j’en ai pas vu le jour ou j’y étais je ne peux donc pas te donner le prix. 

Découvrir le red canyon de Mui Ne

Une autre activité nature sympa à réaliser quand tu es à Mui Né, la visite de son Red Canyon ! Le canyon n’est pas gigantesque, mais plutôt à taille humaine ce qui est assez intéressant pour faire une activité reposante. 

Lieu assez prisé par les locaux, tu vas croiser sur ta route de nombreux Vietnamiens qui sont en balade ou alors d’autres qui sont en apéros très festifs avec un karaoké à fond les ballons à 2h de l’après-midi. Petit aparté au passage, le karaoké là-bas c’est un délire. Ils hurlent littéralement dans le micro, tout le village est au courant qu’il y a une session chant. C’est assez marrant à voir mais ça peut aussi très vite te casser la tête 🤣

Reprenons notre canyon, il y a une petite balade à faire ou tu devras enlever tes chaussures pour éviter qu’elles soient toutes mouillées. Deux écoles, soit tu les gardes dans la main, soit tu les mets à l’entrée du chemin où elles seront gardées par un vietnamien moyennant quelques dôngs. 

Bref, une activité sympa à combiner avec la visite des dunes de Mui Né ! 

Infos utiles

  • La visite du canyon est totalement gratuite 
  • Il y a un petit jardin juste à côté de l’entrée du canyon, endroit idéal pour boire une noix de coco et discuter avec le gérant qui est fort sympathique. 
Le canyon depuis dronie

S'initier au Kite-surf, lieu parfait pour commencer

Un lieu parfait pour s’initier à ce sport de glisse ! 

La plage de Mui Né, c’est un peu la plage des Kitesurfeurs. Tu vas en voir des vingtaines et des vingtaines s’exercer à ce sport. Aux abords de la plage il y a même plusieurs « stands » qui te proposent des cours, alors si tu as quelques jours devant toi et cette soif d’adrénaline, c’est le moment parfait pour essayer ! 

Infos utiles

  • Le prix du cours particulier de 1h est de 1 300 000 dôngs soit environ 50€.

Découvrir le port de Mui Né et son village

Les fameux bateaux typiques du Vietnam

Enfin, la dernière activité que je te propose est la découverte du fameux port de Mui Né et de son petit village qui se situe juste à côté. 

Le port est parfait pour profiter d’une balade en fin de journée. De nombreux bateaux sont amarrés dès le début de l’après-midi après leur pêche du matin. Grands et petits bateaux se mélangent, comme les petits ronds si atypiques du Vietnam. 

Si tu es courageux, tu peux aussi te réveiller aux aurores pour voir le petit village se réveiller afin de partir à la pêche. 

En marchant un peu plus loin, tu vas découvrir le village de Mui Né. Je t’annonce de suite la couleur, on est en opposition totale avec la station balnéaire où tu vas surement résider. Tu te doutes bien qu’à la station balnéaire tout est fait pour le touriste, et donc de nombreux resort, bars, restaurants prônent sur cette grande ligne droite synonyme de vacances. 

Une fois que tu quittes ce lieu et que tu rejoins le village, te voici dans une autre ambiance ou l’on remarque clairement le clivage entre les touristes et les locaux. Des maisons limites insalubres jonchées de plastique alors qu’à 10 min de scooters tu peux trouver de nombreux resorts assez luxueux. 

L’ambiance change tout autant, et j’ai trouvé ça assez dommage de voir une telle différence aussi marquante. Une différence qui nous rendait presque mal à l’aise. 

Alors oui, il y a de nombreux endroits où c’est comme ça, mais j’ai trouvé que c’était vraiment marquant à Mui Né. Malheureusement, on sent bien qu’à Mui Né tout est fait pour les vacanciers et son confort, mais pas grand-chose pour les locaux… 

Gaga de ma briquette ? Totalement
Un sunset proche du port de Mui Né

Où loger à Mui Ne ?

Anh Linh Guest house

Un logement simple mais très efficace ! Très proche du centre, tu peux tout faire à pied pour rejoindre les différents bars et restaurants de la station. 

Une chambre propre et assez silencieuse, honnêtement en backpack ça fait largement l’affaire. D’autant plus que la famille qui gère le logement est adorable et discrète. 

Infos utiles

  • Le prix de la chambre double est de 14€ la nuit soit 7€ par personne. 
  • À littéralement 5 mètres il y a un restaurant tenu par une locale qui parle très bien français et qui est adorable. Les prix sont un peu plus élevés mais ça reste abordable. Station balnéaire oblige pour les prix un peu plus élevés que la normale au Vietnam 🤷🏽‍♀️

Comment venir à Mui Ne ?

En bus ou en train

Si tu n’es pas en moto, aucun problème Mui Né est facilement accessible depuis Da Lat. D’ailleurs il n’y a pas d’aéroport à Mui Né, le plus proche est celui de Da Lat. 

Le bus Da Lat – Mui Né dure 4h et tu peux directement réserver via le site 12GoAsia pour un prix de environ 9€. 

Il existe aussi des bus ou des trains directs depuis Ho Chi Minh pour rejoindre la station balnéaire (aussi disponible sur 12Go Asia) 

Infos utiles

  • Le bus depuis Ho Chi Minh dure 4h30 pour un prix avoisinant les 8€.
  • Le train depuis Ho Chi Minh dure entre 3h30 et 4h de trajet pour un prix avoisinant les 9€.

Combien de temps à Mui Ne ?

Mui Né est une destination parfaite pour des vacances. Si tu as déjà voyagé en sac à dos tu sais ce qu’est la différence entre des vacances et un voyage.

Autrement dit, Mui Né est une étape de vacances lors de ton voyage. Si ça fait un petit moment que tu es sur la route et que tu as besoin d’un petit stop, tu peux facilement rester plus de 3 jours dans cette station balnéaire. C’est à ta guise en fonction de ton besoin de renouveler tes batteries. 

Cependant, si ce n’est qu’une étape lors de ton voyage, je pense qu’en 3 jours grand maximum tu as fait le tour. Un premier jour pour visiter les dunes et le canyon, un deuxième pour te promener dans la station, près du port et faire un peu de plages avant de repartir pour une nouvelle étape le 3e jour. 

Honnêtement le Vietnam est un pays gigantesque, ne perds pas plus de temps à Mui Né si tu es en quête de découverte dans ce pays aux mille facettes. 

Néanmoins tu peux facilement y rester 1 semaine si tu as envie de t’initier au Kite surf correctement, tout dépend de tes envies en arrivant sur Mui Né ! 

Le mot de la fin

Mui Né est une étape incontournable si tu es à la recherche de repos et de vacances ! Le lieu est parfait pour prendre un brun de soleil tout en visitant les lieux atypiques de la région pour un dépaysement garanti

Entre sport, découvertes et vacances, Mui Né ne te laissera pas indifférent lors de ton passage. Il est temps désormais de partir à la découverte de Hoi An dans le centre du Vietnam avec une énorme étape avant d’y arriver, 3 jours de route à moto pour réaliser plus de 800 Km à travers les paysages Vietnamiens. 

Spoiler alert, ça a été beaucoup plus compliqué que prévu 🥲

J’espère avoir répondu à tes questions pour ton voyage à Mui Né.

N’hésite pas à me contacter si tu as des questions supplémentaires pour qu’on en parle ensemble, que ce soit en commentaire ou par le biais de mes réseaux sociaux ! 

À très vite

Cass 🤙🏽

Road Trip à moto au Vietnam

Les autres articles sur le Vietnam 👇🏽 

Post a Comment